Accueil»High-Tech»Coronavirus : pendant le confinement, Lexilife prête sa lampe Lexilight, qui soulage la dyslexie

Coronavirus : pendant le confinement, Lexilife prête sa lampe Lexilight, qui soulage la dyslexie

La lampe Lexilight disponible en prêt pendant le confinement

Il y a quelques mois, on vous présentait la lampe Lexilight, mise au point par Lexilife. Une nouvelle nouvelle lampe de bureau, facile à transporter et à brancher, qui promet d’aider les personnes atteintes de dyslexie, et leur permettre de retrouver le plaisir de lire, via un livre ou un écran.

Lampe Lexilight Dyslexie

Aujourd’hui, fidèle à son engagement sociétal, Lexilife s’engage auprès des parents pour les aider à accompagner leurs enfants dyslexiques dans leurs études pendant cette période de confinement. Ainsi, Lexilight, la première lampe qui permet aux dyslexiques de lire normalement, est disponible en prêt pour aider les familles lors des prochaines semaines d’école à la maison. Pour cela, il suffit de remplir le formulaire à cette adresse.

Pour Jean-Baptiste Fontes, CEO et fondateur de Lexilife, « En cette période difficile pour tous, la solidarité revêt une importance capitale. La dyslexie ne marque pas de pause même pendant le confinement. Voilà pourquoi, chez Lexilife, nous nous engageons dans cet élan solidaire en prêtant aux parents d’enfants dyslexiques une lampe Lexilight, pendant toute la durée du confinement. Nous souhaitons ainsi les aider, au quotidien, pour donner envie à leur enfant dyslexique de faire classe même à la maison. »

7 millions de personnes dyslexiques en France

Environ 10% de la population – soit 7 millions de personnes en France et 700 millions dans le monde – est atteinte de dyslexie. À la lecture, une image miroir se superpose au texte, créant un trouble et compliquant le déchiffrage.  Fruit de plus de 20 ans de R&D, Lexilight est le premier dispositif qui permet de corriger la perception instantanément.

Lampe Lexilight Dyslexie

Lexilife prête une lampe pour aider les parents à « faire classe » à leurs enfants dyslexiques, durant toute la période de confinement. Les équipes Lexilife effectueront un accompagnement téléphonique personnalisé tous ceux qui auront reçu la lampe pour les aider à la régler et l’utiliser immédiatement. Si la lampe ne convient pas, Lexilife s’engage à rembourser l’intégralité de la caution et à prendre en charge les frais de retour de la lampe à la fin du confinement.

Lexilife compte également aider les parents à occuper leurs enfants pendant cette période de confinement, à travers la prochaine mise en place de différentes activités comme des coloriages à imprimer, d’exercices ludiques… En attendant, Lexilife met à disposition de tous les proches d’enfants dyslexiques Lexikit. Il donnera de nombreuses informations sur ce qu’est la dyslexie, les causes, mais aussi des pistes pour mieux comprendre ce que son enfant ressent.

« Ces moments particuliers peuvent également être mis à profit pour aider son enfant à mieux comprendre d’où viennent ses difficultés. Aussi, le second Lexikit est conçu pour être très accessible aux enfants dyslexiques grâce à ses animations et la possibilité de le lire en même temps que l’écouter » explique la marque.