Accueil»Lifestyle»Test Peak Design Cuff, une dragonne qui changera votre vie de photographe

Test Peak Design Cuff, une dragonne qui changera votre vie de photographe

Est-ce que vous avez déjà fait tomber votre appareil photo par accident ? Très certainement. Mais heureusement, votre sangle était là pour le rattraper. Mais si, vous savez, cette sangle fournie avec l’appareil et qui vous frotte toute la journée la nuque et pèse dessus au point de vous faire courber un peu ?

Et si on vous disait que Peak Design a la solution ? Peak Design est une entreprise assez réputée chez les photographes pour leurs sacs mais aussi leurs accessoires. Et c’est l’un de ces derniers qu’on a testé cet été, la Peak Design Cuff. C’est simplement une petite dragonne qu’on passe autour du poignet et qu’on attache à son appareil à la place de sa sangle habituelle. Mais en réalité, c’est un objet un peu plus complexe que ça et qui a littéralement changé ma vie de photographe pro-fes-sion-nel, c’est pourquoi j’en fais un test. Bonne lecture.

Les Anchor Links, les meilleurs amis de votre Cuff

Si comme moi vous avez plusieurs appareils vous n’avez pas spécialement envie d’acheter une deuxième dragonne. Mais pas de panique, Peak Design ont pensé à tout. Je vous présente les Anchor Links, vous en attachez un à chaque appareil photo (il y en a deux fournis avec la dragonne) et ils serviront de support à votre dragonne.

Voilà les Anchor Links, des petits cercles en plastique rouge et noir qu’on attache à l’appareil et à la dragonne

En fait c’est très simple, c’est juste un petit bout de plastique circulaire qui va venir s’enclencher naturellement au bout de votre dragonne juste en tirant dessus. Pour l’enlever vous avez juste à appuyer puis pousser dessus. L’avantage de ce système est que vous pouvez mettre des Anchor absolument partout (j’hésite même à en acheter d’autre pour en mettre sur ma Gameboy) et vu la simplicité du système vous pouvez changer votre dragonne d’appareil aussi simplement et rapidement que ça deviendra mécanique chez vous, vous en viendrez à oublier que le système est là.

Un système simplement pratique

Ce que je reproche à ce genre d’objet généralement c’est que c’est toujours une galère à régler (c’est pour ça qu’on a tous la flemme de bien mettre nos dragonnes au ski), mais pas ici. Si vous voulez desserrer ou resserrer c’est impossible de faire plus simple, vous avez une petite bague plate en aluminium qu’il faut juste faire avancer ou reculer pour régler le serrage comme vous le souhaitez.

Ici la sangle est desserrée au maximum

D’ailleurs si par malheur vous avez laissé la dragonne desserrée à votre poignet avec l’appareil au bout et que vous le lâchez, pas de panique, elle se resserre automatiquement. Et si pour je ne sais quelle raison vous avez la dragonne qui pendouille seule au bout de votre bras, vous pouvez l’enrouler autour de votre poignet grâce à un aimant contenu dans le bracelet

Il suffit de tirer sur la bague en métal pour la resserrer, ici elle l’est au maximum.

Un objet design et résistant

Avec sa sangle en nylon partiellement recouverte d’un joli cuir doré finement cousu, sa bague d’ajustement en aluminium recyclée et le “Peak Design” discrètement inscrit dans le cuir, la Cuff a tout pour plaire. De plus si ses systèmes sont simples et bien pensés, ils n’en sont pas moins solides. Avec un tressage très serré la partie sangle ne cassera pas en tirant dessus et un voleur ne pourra pas la couper sans emporter votre main avec.

La partie la plus fragile reste peut-être les Anchor Links mais d’après les tests de Peak Design si vous faites moins de 90 kilos on pourrait vous attacher à un poteau avec la Cuff et vous jeter du haut d’une falaise, les Anchor résisteraient et vous resteriez suspendu quelques jours. Mais même si elle est belle cette dragonne reste assez discrète et passe-partout, j’ai moins peur de me faire racketter quand je la porte que quand je portais ma sangle avec écrit en gros dessus “Canon, cet appareil coûte cher, je vous en prie servez-vous”.

Tellement pratique qu’on en finit par l’oublier

Sur le shoot pour le test de la montre Realme Watch 2, il m’est arrivé quelque chose complètement débile. J’ai voulu faire une photo où on voyait la montre mais sur laquelle je tenais un appareil photo. J’ai donc pris mon appareil argentique et c’est un ami qui tenait mon numérique pour prendre la photo. Une fois la photo prise je suis allé la voir, j’avais mis la dragonne à son poignet donc mon appareil était simplement tenu par ma main… Et bien je l’ai lâché, par habitude. Il y avait des cailloux en dessous mais heureusement l’appareil n’a rien, je vous écris cette histoire juste pour vous montrer à quel point l’objet est réussi.

La Peak Design Cuff est si bien pensée qu’elle devient presque une extension de notre bras et quand on ne l’a pas autour du poignet on ne s’en rend même plus compte et on lâche nos appareils. Si je voulais résumer mon avis sur cette Peak Design Cuff je dirai simplement : Achetez la.