Accueil»Jeux vidéo»Xbox Series X / PS5 : pourquoi il faudrait peut-être diminuer (un peu) vos attentes

Xbox Series X / PS5 : pourquoi il faudrait peut-être diminuer (un peu) vos attentes

Xbox Series X / PS5 : pourquoi il faut freiner (un peu) ses attentes

Hier soir, Microsoft a proposé aux joueurs son tout nouveau rendez-vous Inside Xbox, dédié à la Xbox Series X. La promesse de Microsoft était simple : permettre aux joueurs du monde entier de découvrir la toute puissante nouvelle génération, au travers de diverses séquences de gameplay de jeux signés des éditeurs tiers.

Quel prix pour la nouvelle Xbox Series X

Alors certes, quelques jeux sont parvenus à retenir une certaine attention, mais le sentiment général à l’issue de cet Inside Xbox était… la déception. Pas forcément à cause des jeux en eux-mêmes, pas forcément car on n’a pas vu le gameplay tant attendu (même si bon…), mais plutôt parce que ce que l’on a vu était loin d’être aussi « next gen » que certains pouvaient l’espérer… Les plus courageux peuvent (re)visionner le Inside Xbox ci-dessous.

En fait, et cela n’est que notre humble avis, si vous espériez apercevoir un fossé graphique extraordinaire avec la future Xbox Series X et la future PS5, par rapport à nos PS4 et Xbox One X actuelles, il va clairement falloir réduire vos attentes. On ne va pas se mentir, tous les jeux présents lors du Inside Xbox d’hier auraient pu être accompagnés de la mention « Bientôt sur Xbox One« , et cela n’aurait choqué personne.

Alors oui, les premiers jeux qui tourneront sur Xbox Series X et sur PS5 seront forcément (on l’espère en tout cas) plus beaux que nos jeux actuels, et il est certain que Sony, comme Microsoft, préparent des jeux maison qui seront autrement plus impactant que ce que Microsoft a diffusé hier soir. Mais il est évident aussi que les premiers jeux à venir sur les consoles « next gen » ne seront pas si éloignés, techniquement/visuellement parlant, de nos actuels jeux PS4 et Xbox One.

La barre déjà placée très haute par les PS4 et Xbox One

L’autre « souci« , c’est que nos PS4 Pro et Xbox One X actuelles ont déjà placé la barre très (très) haute d’un strict point de vue visuel, et il suffit de (re)lancer des jeux comme Gears of War 5, God of War, Uncharted 4, Forza Motorsport 7 ou Red Dead Redemption 2 pour observer un niveau de qualité extraordinaire, qu’il sera bien sûr possible d’améliorer, mais pas de supplanter comme certains l’espèrent. Cela, sans oublier The Last of Us Part 2 et Ghost of Tsushima bientôt sur PS4, qui devraient émerveiller nos rétines.

La nouvelle manette de la console PS5, la DualSense

Pour faire clair, la génération actuelle est déjà assez incroyable visuellement/techniquement parlant, et même si Phil Spencer promet que la prochaine génération aura le même impact que le passage de la 2D à la 3D, tout joueur un minimum sain d’esprit sait pertinemment que cela sera impossible. On va finir tout simplement par se heurter à des limites techniques, et humaines.

Alors oui, les meilleurs PC, compatibles Ray-Tracing notamment, permettent d’aboutir à un rendu technique supérieur à celui de nos PS4/Xbox One, mais là encore, on parle de quelques améliorations visuelles, notables certes, mais qui ne sauteront pas forcément aux yeux de tous.

DIRT5 Xbox Series X

Meilleurs effets de lumières, meilleure simulation de l’eau, meilleurs effets d’ombres, cheveux plus réalistes, reflets plus présents… la next-gen apportera de nombreuses améliorations, encore faut-il que les développeurs s’en donnent les moyens.

Du côté de chez IGN, explique assez justement : « Les polygones supplémentaires et les textures à plus haute résolution qui accompagnaient les changements de générations précédents offraient une évolution « next-gen » plus perceptible. Les jeux d’aujourd’hui peuvent déjà faire des choses assez impressionnantes avec l’éclairage« .

Le cas Assassin’s Creed Valhalla

Par exemple, beaucoup fondent d’énormes espoirs dans Assassin’s Creed Valhalla, dont les premières vidéos de gameplay sont attendues de pied ferme par de nombreux joueurs. Pourtant, il est plus qu’évident que si le jeu signé Ubisoft sera très beau, il ne sera en aucun cas digne d’un jeu « next gen« . Rappelez-vous le cas Assassin’s Creed Black Flag, le jeu était très beau sur PS3, et « un peu plus beau » sur PS4.

Pour Assassin’s Creed Valhalla, sans jouer les Nostradamus du jeu vidéo, il est plus qu’évident que le constat sera identique, et le jeu sera très (très) beau sur nos PS4 et Xbox One, et « un peu plus beau » sur PS5 et Xbox Series X. Le jeu offrira sans doute quelques effets supplémentaires, une animation plus fluide, des temps de chargement réduits… mais visuellement, on aura affaire à un jeu « normal », tout simplement car il s’agit d’un jeu cross-gen.

D’aucuns diront que nous sommes des vieux cons, anti-Assassin’s Creed de surcroît, mais non (du moins pour le côté « anti-AC« ), il s’agit simplement de faire preuve d’un peu de bon sens, et de s’appuyer sur les expériences passées.

Pourquoi on attend quand même (beaucoup) la PS5 et la Xbox Series X

Comme on le fait depuis la Super Nintendo, ce scepticisme vis à vis des consoles next-gen ne nous empêchera en aucun cas d’acheter les deux consoles à leur sortie. Il y a de nombreuses raisons d’être excités à l’idée d’installer ces nouvelles consoles à la maison, et de découvrir tout cela, manette en main. Il me faut bien avouer, malgré tout, que c’est la première fois que je me montre aussi dubitatif vis à vis d’une nouvelle génération de console à venir, et cela concerne aussi bien la PlayStation 5 que la Xbox Series X.

PlayStation 5 design

Toutefois, de notre côté, on ne s’attend pas au moindre effet « WOOWWWW » sur les premiers jeux, mais celui-ci arrivera sans doute quelques mois/années plus tard… Dans un premier temps, ces nouvelles consoles devraient au moins permettre de profiter d’un rendu 4K/60 fps sur la majorité des jeux, ce qui était déjà la promesse faite par la génération actuelle.

Bref, comme c’était déjà le cas avec la PS4 et la Xbox One, les premiers temps ne seront pas très « next gen« , hormis peut-être pour un jeu ou deux. C’était déjà le cas d’ailleurs au lancement de la PS3 et de la Xbox 360, même si, à l’époque, ces nouvelles consoles apportaient quelques « vraies » nouveautés, comme la résolution HD 720p/1080p ou encore la compatibilité des jeux en 16:9. Vivement que ces nouvelles PS5 et Xbox Series X arrivent dans nos salons, que l’on puisse enfin tester cela en toute quiétude.