Accueil»Avis»Test Withings Steel HR Sport : la sportive accomplie (mais sans GPS)

Test Withings Steel HR Sport : la sportive accomplie (mais sans GPS)

Withings de retour avec la Steel HR Sport

Après quelques mois passés sous le giron de Nokia, la marque Withings est redevenue « Withings », et a lancé tout récemment la nouvelle Steel HR Sport. Une nouvelle montre connectée, dérivée de la très réussie Steel HR, qui fait le pari cette fois d’aller titiller les plus sportifs d’entre vous/nous. De quoi se laisser (re)séduire en cette fin d’année 2018 ?

Ainsi, la montre Withings Steel HR Sport reprend logiquement les principales caractéristiques de la Steel HR, à commencer par les fonctionnalités, mais aussi le look. On retrouve donc une montre à écran circulaire, qui mêle des aiguilles traditionnelles à un petit écran (lui aussi à aiguille) pour indiquer l’objectif de pas en cours, sans oublier un petit écran pour les notifications.

La Steel HR au top de sa forme

Pas de mauvaise surprise donc en déballant cette nouvelle Withings Steel HR Sport, on retrouve un style très réussi, très discret, avec (dans notre cas) un cadran blanc de toute beauté, qui contraste joliment avec le bracelet (sport forcément) et le nouveau cadre. Certes, on pourra toujours trouver à redire concernant l’écran noir sur fond blanc, mais en ce qui nous concerne, on trouve cela plutôt agréable à l’oeil. A noter que la Steel HR Sport est livrée avec un socle de recharge revisité, c’était déjà le cas avec la version Nokia de la Steel HR.

Test Withings Steel HR Sport THM

Ainsi, la première bonne nouvelle, c’est que cette Steel HR Sport ne souffre plus de cette imprécision qui faisait rager lorsqu’il s’agissait de recharger la Steel HR. Il suffit ici de poser la montre sur le socle, et la recharge se déclenche aussitôt. Fini le temps où il fallait s’y reprendre à de nombreuses reprises pour qu’enfin les connecteurs soient parfaitement alignés… Ouf !

L’autre bonne nouvelle, c’est que cette Steel HR Sport fonctionne encore et toujours avec l’application Health Mate. Ainsi, si vous disposiez d’une Steel HR (ce qui était notre cas), vous n’avez qu’à associer votre Steel HR Sport pour que cette dernière prenne le relais, sans la moindre interruption dans la collecte de données. L’ensemble est toujours aussi simple d’utilisation, et permet de vérifier a posteriori ses objectifs de pas dans la journée, mais aussi ses activités sportives, la qualité du sommeil ou encore le rythme cardiaque.

Test Withings Steel HR Sport THM

En ce qui concerne la montre en elle-même, on retrouve toujours un bouton sur le côté qui permet d’un clic d’allumer l’écran, pour afficher l’heure. Appuyer à nouveau sur ce même bouton permettra de faire défiler les informations définies au préalable via l’application, comme le nombre de pas, la distance parcourue, les calories brûlées, le niveau de la batterie…

Une autonomie de marathonienne

A ce sujet, contrairement à une Apple Watch qui nécessite d’être rechargée (presque) quotidiennement, la Withings Steel HR Sport tient allègrement une grosse vingtaine de jours. Pendant cette période, la montre se charge d’afficher l’heure (logique), d’enregistrer vos données, de lancer un programme sportif (rameur, marche, course à pied, natation…), sans oublier d’afficher vos notifications. Soulignons que la montre est compatible avec iOS comme avec Android.

Test Withings Steel HR Sport THM
Ce nouveau modèle Sport affiche une finition globale en nette hausse par rapport aux modèles précédents

En effet, reliée à un iPhone 6S, notre Withings Steel HR Sport permet (comme la Steel HR classique) d’afficher les principales notifications du smartphone. Via Health Mate, on décide des applications à synchroniser, et on peut ainsi afficher l’identité d’un appel entrant, lire les premières lignes d’un SMS, mais aussi profiter de notifications liées à Twitter, à WhatsApp, à Messenger… Evidemment, le tout est nettement moins complet que sur une « vraie » smartwatch, mais cela permet malgré tout de visualiser quelques infos intéressantes, sans avoir à dégainer son smartphone. Pratique lorsque l’on fait du sport notamment.

Steel HR Sport

Une montre sport… mais sans GPS

Ainsi, comme le reste de la gamme Steel HR, ce modèle Sport se charge de mesurer l’activité du porteur, que ce soit au niveau des pas quotidiens, du rythme cardiaque ou même du sommeil. La montre est ainsi pleinement indiquée pour les sportifs, et notamment les marcheurs/coureurs.

Comparaison Steel HR Sport
La première Withings Steel à gauche, la Steel HR au centre, et la Steel HR Sport à droite

Toutefois, la Withings Steel HR Sport est dénuée de GPS… Pour profiter d’un trajet géolocalisé via Health Mate, il faudra donc courir avec la montre au poignet… et le smartphone dans la poche. Pas top donc… La Withings Steel Sport HR permet de lancer une activité sportive via une pression longue sur le bouton latéral, et nous avons ainsi pu profiter d’un calcul très précis sur une session de marche par exemple, ou même pour une session de rameur. Sympa. Au total, ce sont un peu plus de trente sports qui peuvent être analysés par la tocante.

La meilleure pour une utilisation quotidienne ?

A titre personnel, utilisateur d’une Apple Watch et d’une Withings Steel HR, je dois avouer que si la première est parfaite en ce qui concerne les interactivités avec le smartphone (réponse aux SMS, visualisation des photos…), la seconde s’avère moins riche en terme de fonctionnalités, mais aussi nettement plus pratique au quotidien.

montre withings steel hr sport bracelet rouge

Ainsi, non seulement la Steel HR Sport est 20 fois plus autonome qu’une Apple Watch, mais elle s’avère aussi nettement plus discrète au poignet, en affichant (depuis le mois de septembre) les notifications essentielles. De même, la Withings Steel HR Sport est dénuée de tout capteur de mouvement, et l’écran n’a donc pas tendance à s’illuminer sans raison, comme sur une smartwatch. En effet, quoi de plus rageant que de voir sa montre s’illuminer sans le vouloir la nuit ou lors d’une soirée…

Bref, la Withings Steel HR Sport est une excellente montre connectée, qui conviendra parfaitement à tous ceux qui recherchent une montre à la fois élégante et discrète, capable d’afficher les notifications majeures (SMS, appels entrants, Messenger, Twitter…) et suivre diverses activités sportives, sans oublier le capteur cardiaque et l’analyse du sommeil. Le constat aurait été encore plus glorieux si la montre avait eu la bonne idée d’intégrer une puce GPS, mais ce n’est pas le cas.

Notre avis

8.5
Pas de mauvaise surprise avec cette Steel HR Sport, on retrouve une montre connectée toujours aussi complète, discrète et élégante, avec cette autonomie vraiment très appréciable. On profite désormais de notifications plus complètes, sans oublier une gestion du GPS via l'application Health Mate. "Sport" oblige, la montre est livrée avec un bracelet spécifique, avec au passage un socle de recharge nettement plus pratique que sur le premier modèle. Dommage toutefois que la gestion du GPS tant mise en avant par le constructeur soit en réalité liée au smartphone, et non à la montre en elle-même...
17 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.5

Les plus

Le design, très réussi. Une montre connectée à la fois discrète et élégante. Cette autonomie au top. Les notifications, pratiques. Le socle de recharge.

Les moins

Pas de GPS intégré. Le prix (200 euros tout de même).