Accueil»Jeux vidéo»Test Rival Megagun Nintendo Switch : le shoot compétitif à la Twinkle Star Sprites

Test Rival Megagun Nintendo Switch : le shoot compétitif à la Twinkle Star Sprites

Un nouveau shoot’em up compétitif sur Nintendo Switch

Les amateurs de shoot’em up compétitifs en 1v1 ne le savent que trop bien, Twinkle Star Sprites (sur Neo-Geo) reste une référence absolue en la matière. Récemment, le jeu est d’ailleurs arrivé sur nos consoles « nouvelle génération » pour le plus grand bonheur des fans. Parallèlement, les équipes de Spacewave Software ont lancé en toute fin d’année dernière un certain Rival Megagun. Il s’agit là d’un jeu plutôt similaire, avec un côté « shmup 16 bits » assumé, et le côté lapin/cochon en moins.

En effet, Rival Megagun n’est pas un shoot’em up classique (comme un Ikaruga par exemple) puisque toutes les parties imposent de jouer en écran scindé. Le jeu adopte un look très 16 bits (R-Type, Change Air Blade…) et se présente comme une succession de duels à remporter. Le jeu offre divers vaisseaux à piloter, chacun ayant ses propres caractéristiques, avec un tir principal, un tir spécial, et même une transformation en boss.

test rival megagun Nintendo Switch

Concrètement, le système de jeu est très similaire à celui de Twinkle Star Sprites. Il va donc falloir se concentrer sur son écran, et blaster les ennemis qui apparaissent, en prenant le soin bien sûr d’éviter leurs tirs. En les éliminant, on fait grimper une jauge de combo, et à chaque x2, on envoie un petit drone en haut de l’écran de son adversaire. Une fois le combo terminé, les petits drones s’activent, et tentent d’éliminer ce dernier.

Mais ce n’est pas tout, puisque le fait d’éliminer des ennemis fait également grimper une jauge d’attaque. En maintenant la touche Y enfoncée, on charge cette dernière (en fonction de son degré de remplissage) et on peut alors envoyer une attaque spéciale (en fonction de son personnage) dans la zone adverses (mines, missiles à tête chercheuse…). Si l’on est économe et que l’on fait grimper la jauge à 100%, une pression sur X permet de se transformer en un boss imposant (le Mega Gunship), de briser la barre de séparation, et on vient alors se positionner directement dans la partie supérieure de l’écran adverse, avec plusieurs tirs à disposition pour éradiquer son rival. Excellent.

test rival megagun Nintendo Switch

Concrètement, le système de jeu est assez simple d’accès, et c’est au joueur de décider comment gérer au mieux ses chains. Faut-il tenter l’attaque spéciale surprise, ou bien économiser ses forces pour se transformer en boss ? En cas de coup dur, cette bonne vieille bombe est évidemment de la partie, et si les premiers duels sont assez classiques, à force de pratique, on finit par vivre des affrontements vraiment épiques, avec de nombreux retournements de situation.

Du jeu solo et du multi

Côté contenu, Rival Megagun peut être joué en solo, avec la possibilité d’affronter l’IA de son choix dans une partie personnalisée. On peut également se lancer dans un mode Arcade, lequel demande de traverser un peu moins d’une dizaine de niveaux, avec autant de rivaux à occire (et même une petite surprise à la fin). Un mode Arcade plutôt sympathique dans l’ensemble, mais dont la progression est un peu entachée par quelques soucis de déséquilibre… Il suffit par exemple de se transformer en boss pour avoir 99% de chances de remporter le duel. A ce sujet, on vous conseille chaudement de privilégier d’emblée le mode Difficile.

test rival megagun Nintendo Switch

Bien sûr, Rival Megagun fait la part belle au multijoueur, avec la possibilité d’affronter un joueur en local, à l’ancienne ! De quoi organiser quelques parties/tournois plutôt mémorables, à condition bien sûr de réunir des joueurs friands du genre. Le cas échéant, on pourra aussi se lancer dans le multijoueur online (abonnement Nintendo Switch Online impératif), histoire d’affronter la crème des joueurs mondiaux ou même d’inscrire son score sur les Leaderboards.

Techniquement, on l’a dit, le jeu adopte un rendu 16 bits oldschool assez agréable à l’oeil, même si certains stages ne permettent pas une lisibilité impeccable de l’action. Globalement, l’ensemble reste correct, avec en prime une bande-son assez accrocheuse, et même si nos yeux bioniques ont noté quelques légers ralentissements ainsi qu’une hitbox parfois « étrange« , Rival Megagun affiche une plastique très agréable, si bien que l’on a aussitôt envie de lancer une partie à la vue du trailer.

test rival megagun Nintendo Switch

Au final, ce Rival Megagun est plutôt agréable à jouer, même si, comme pour d’autres jeux du genre « compétitif 1v1 » (Puyo Puyo, Super Puzzle Figher, Twinkle Star Sprites…), le jeu en multi est nettement plus gratifiant que le jeu en solo. Avec son esthétique rétro, le jeu devrait séduire plus d’un joueur, mais il est important de souligner qu’il ne s’agit aucunement ici d’un shoot classique.

Notre avis

7.0
Avec son côté compétitif permanent, Rival Megagun va forcément décevoir ceux qui pensaient retrouver un shoot'em up old school. Clairement inspiré par Twinkle Star Sprites (et emprunt d'un peu de Change Air Blade), le jeu est plutôt agréable à jouer, même si certains défauts se font vite ressentir, à commencer par un vrai déséquilibre dans le roster. La patte 16 bits est très agréable à l'oeil (et à l'oreille), et malgré quelques soucis de lisibilité, on vit certains duels d'anthologie. Dommage toutefois que l'ensemble manque un peu de contenance et de fun pour concurrencer efficacement son modèle.
18 Avis d'utilisateur
Notre Avis 7.0

Les plus

Le look accrocheur. Un shoot'em up compétitif au look old school. Le mode Arcade, (très) court mais sympa. Du multi en local et en ligne.

Les moins

Un intérêt très limité pour le joueur solo. Un déséquilibre rapidement palpable. Un gros manque de lisibilité parfois. Un style de jeu qui peut en décontenancer plus d'un...