Accueil»Avis»Test Honor 8X : quid du petit nouveau dans le milieu du X

Test Honor 8X : quid du petit nouveau dans le milieu du X

Le Honor 8X à l’épreuve du test

Début octobre, Honor a officialisé à Paris son tout nouveau smartphone Honor 8X. Un nouveau terminal plutôt agréable à l’oeil, bien aidé en cela par un design en verre et un écran FullView doté d’un ratio d’affichage de 91%. Récemment, Honor annonçait qu’en seulement deux semaines, le Honor 8X était devenu le smartphone le plus vendu en ligne. Quid de ce nouveau smartphone signé Honor ? Notre réponse.

Après le Honor Play, c’est donc ce nouvel Honor 8X qui est arrivé à la rédaction. Un smartphone doté d’un très large écran IPS de 6,5″, lequel offre un ratio d’affichage de 91%, ce qui fait toujours son petit effet. Sous le capot, un processeur Kirin 710 couplé à 4 go de RAM, sans oublier 64 Go de mémoire interne. A l’arrière, un double capteur 20 mégapixels + 2 mégapixels avec IA intégrée, une caméra frontale de 16 mégapixels… Bref, un vrai bon gros smartphone à « seulement » 249 euros.

Une face avant vraiment Xtra !

Dans les faits, le Honor 8X affiche cette finition Honor désormais identifiable au premier coup d’oeil, pour qui a notamment pu prendre en mains un Honor 10 et/ou un Honor Play. L’encoche de ce nouveau modèle est toutefois un peu moins large que sur le modèle Play et c’est tant mieux. Ici, Honor fait le pari d’une face avant ultra épurée, avec une encoche plus fine donc, mais également l’absence totale de bordure au bas de l’écran (ce qui impose donc un capteur d’empreintes à l’arrière).

Test Honor 8X THM Magazine
Dès l’allumage, le Honor 8X fait sensation avec son énorme ratio d’affichage !

Un écran Full HD au format 19,5:9 d’une impressionnante qualité donc qui constitue clairement l’un des points forts de ce Honor 8X. Côté conception, on retrouve ici une coque en verre plutôt réussie (mais pas de recharge sans fli), avec de très beaux reflets… sauf bien sûr si l’on opte pour la version noire, comme notre exemplaire de test, véritable nid à poussière et à traces de doigts. A noter toutefois que smartphone est fourni avec une protection d’écran et une petite coque souple. A cela s’ajoute le double effet visuel à l’arrière, avec d’un côté une texture entrelacée et granuleuse, de l’autre la texture classique des flagships Honor, pour souligner les capteurs photo, mais là encore, ceci est presque invisible sur notre version noire (la preuve ci-dessous)…

Test Honor 8X THM Magazine
Un double capteur photo à l’arrière, sans oublier le capteur d’empreintes digitales.

Quelques concessions techniques

En pratique, le Honor 8X dispose évidemment de l’interface maison EMUI 8.2 (basée sous Android), toujours aussi efficace et simple à prendre en main. L’utilisation générale est vraiment très agréable, avec une interface très réactive, même si les petites mains pesteront forcément un peu face à un format XXL pas très pratique en toute circonstance il faut bien l’admettre. Cela se répercute également sur le capteur d’empreintes ou encore les boutons de volume, tous situés un cran trop haut. A noter également l’étrange décision de la part d’Honor de proposer ici un port microUSB, en lieu et place de l’indispensable USB Type-C…

Test Honor 8X THM Magazine
Un port microUSB en lieu et place de l’USB Type-C… Notez au passage la faculté du noir à récupérer poussières et traces de doigts, alors que le smartphone vient à peine d’être extirpé de son emballage.

En conditions d’utilisation normale, le Honor 8X affiche donc de belles performances, et se paie même le luxe de rester relativement froid, sans la moindre surchauffe apparente. Evidemment, sa configuration ne lui permet pas de faire tourner les derniers jeux en mode Ultra, mais on peut se faire plaisir sur certains titres, sans oublier une section multimédia au top, bien aidée pour le coup par la dalle XXL du terminal. Dommage de ne toujours pas vouloir proposer de système stéréo, le Honor 8X devant se contenter d’un petit haut-parleur situé à droite du port microUSB. A noter que cet Honor 8X propose également deux ports SIM, auxquels vient s’ajouter un slot microSD. Pratique.

Test Honor 8X THM Magazine

Une section photo assez bof

En ce qui concerne la section photo, si le Honor 10 s’en sortait avec les honneurs, le Honor Play avait déjà un peu plus de mal, et ce Honor 8X marque encore un peu plus le coup. En effet, malgré de belles promesses de la part du constructeur, les photos restent correctes lorsque la luminosité est au rendez-vous, mais le constat est nettement moins flatteur à l’intérieur, ou lorsque la lumière vient à manquer…

les coloris du honor 8X

Bien souvent, les couleurs sont assez fadasses, et les photos ont bien du mal à avoir ce côté éclatant que l’on recherche tant. Certes, l’IA peut se charger de booster un peu le tout, mais cela donne souvent des résultats assez moyens ici, avec des couleurs assez saturées la plupart du temps. Le Honor 8X dispose d’un mode Nocturne certes, avec un temps d’exposition de plusieurs secondes, mais cela ne permet pas franchement de sortir un cliché correct en pleine nuit… Bref, le nouvel Honor 8X permet de capturer quelques clichés et vidéos, la plupart du temps dans une qualité correcte, mais il ne faut pas s’attendre à un quelconque effet « wow » lors du visionnage.

Autonomie, NFC, Face Unlock…

Un petit mot également concernant l’autonomie du smartphone, très appréciable pour le coup, puisque le bloc 3750 mAh permet allègrement de tenir une journée et demie, voire davantage. A noter également que le Honor 8X permet également de déverrouiller le smartphone via la reconnaissance faciale, et que le terminal dispose bel et bien d’une puce NFC, contrairement à ce que l’on peut lire/entendre ça et là.

le nouveau honor 8X disponible en france
Côté coloris, on ne saurait que trop vous conseiller d’opter pour le modèle bleu, autrement plus sexy que notre modèle noir.

Bref, hormis un gabarit un peu trop XXL et quelques concessions techniques (port microUSB, section photo…), cet Honor 8X offre un très bon rapport qualité/prix, même si on ne saurait que trop vous conseiller de rajouter quelques euros de plus pour partir sur un modèle supérieur, un peu plus cher certes, mais également un cran au-dessus à (presque) tous les niveaux.

Notre avis

7.5
Pas de grosse surprise avec ce Honor 8X, on retrouve un smartphone joliment conçu, efficace juste comme il faut, et qui accroche forcément l'oeil avec son superbe écran borderless. A 249 euros, on profite donc d'un smartphone assez complet et bien équilibré, à condition de ne pas être trop regardant sur la qualité photo, ni même sur la connectique microUSB. En ce qui nous concerne, on peste quand même un peu face à un gabarit un peu trop imposant pour être vraiment pratique à chaque instant.
11 Avis d'utilisateur
Notre Avis 7.5

Les plus

Cet écran de toute beauté. Bonne finition générale. Performances globalement au top. Cette autonomie !

Les moins

Un port microUSB donc... La section photo pas en forme. Un smartphone "trop gros" pour être vraiment pratique.