Accueil»Jeux vidéo»Nintendo Wii : les premiers concepts de Wiimote font surface (et ce n’est pas toujours réussi)

Nintendo Wii : les premiers concepts de Wiimote font surface (et ce n’est pas toujours réussi)

En toute fin d’année 2006, vous étiez sans doute comme nous, en train de gesticuler devant votre TV. Pourquoi ? Parce qu’une certaine Nintendo Wii venait alors de débouler en boutiques, succédant à une Nintendo GameCube très réussie (mais pas d’un point de vue commercial), et apportant une nouvelle notion : le motion gaming. Une Nintendo Wii symbolisée par ses Mii, par Wii Sports, par cette fichue barre de détection au fil ultra-fin à placer sur ou sous la TV, mais aussi (et surtout) par sa Wiimote.

Avant la Wii, la Wiimote !

Quinze années plus tard, Nintendo consent à expliquer le pourquoi du comment de cet accessoire qui, chez certains, est allé s’incruster dans la TV du salon lors d’une partie endiablée de Bowling. Comme pour tout accessoire, le géant nippon a élaboré divers prototypes, que l’on peut observer aujourd’hui grâce à la mise en ligne de diverses Wiimotes qui ont passé le casting, mais qui n’ont pas été retenues.

L’occasion de découvrir une floppée de Wiimote en devenir, affublées pour l’occasion d’une étonnante couleur verte. Rappelons en effet que la Nintendo Wii s’était également démarquée à l’époque de par sa robe blanche, pas forcément très en vogue à l’époque, mis à part du côté de chez SEGA et de la Dreamcast, avec le destin que l’on connait…

On peut ainsi observer à quoi nous avons échappé, avec notamment des concepts qui affichent des boutons L et R supplémentaires, à côté du bouton B. Nintendo avait également songé à une époque à intégrer un anneau de contrôle directionnel autour d’un bouton A placé sur la partie supérieure de la manette, la croix directionnelle étant reléguée en bas de la Wiimote.

Bien sûr, Nintendo oblige, le concept sera largement testé en interne, puis peaufiné, pour aboutir à la Wiimote finalement assez sobre que l’on a tous manipulée un jour ou l’autre. Rappelons en effet que la Nintendo Wii (nom de code Révolution) s’est écoulée à plus de 101 millions d’exemplaires dans le monde.