Accueil»Jeux vidéo»Google Stadia : voici tout ce qui ne sera pas disponible au lancement (mais qui aurait du l’être)

Google Stadia : voici tout ce qui ne sera pas disponible au lancement (mais qui aurait du l’être)

Google Stadia, un lancement trop « hâtif » ?

Il y a quelques jours, on dévoilait sur THM le line-up proposé par Google pour accompagner son service de jeux en streaming : Stadia. Un line-up composé de seulement 12 (anciens) jeux, ce qui est correct pour un line-up lorsqu’il s’agit du lancement d’une nouvelle console… mais assez indigne pour un service de jeux en streaming.

Les 12 jeux disponibles au lancement de Google Stadia le 19 novembre

De même, il est bon de rappeler que Google Stadia ne proposera aucune véritable exclusivité digne de ce nom, et que le seul jeu accessible sans frais sera Destiny 2. Tous les autres devront être « achetés » par l’utilisateur, en plus d’un abonnement mensuel fixé à 9,99 euros. Mouais…

Google Stadia sera disponible le 19 novembre, et les développeurs ont tenu à mettre le doigt sur tout ce qui ne sera pas disponible au lancement. Par exemple, si vous comptiez utiliser votre Google Chromecast Ultra actuel pour profiter du service, vous ne pourrez pas le faire, puisque dans un premier temps, seuls les exemplaires livrés avec les packs Fondateur et Premiere Edition seront compatibles… Génial.

Google Stadia manettes compatibles

Ce n’est pas tout, puisque dans un premier temps, seule la manette Stadia Controller pourra être utilisée pour jouer sur la TV du salon, via le Google Chromecast Ultra. Les manettes PS4, Xbox One ou encore Switch Pro Controller sont également compatibles, mais via Google Chrome uniquement, et avec pas mal de restrictions parfois. On pourra également utiliser certaines manettes sur certains OS, comme le démontre le tableau ci-dessous.

Google Stadia manettes compatibles

Beaucoup de fonctions, mais « plus tard »…

Idem concernant Google Assistant, dont l’intégration sera très (très) limitée au lancement, puisque ce dernier permettra simplement de demander au système de lancer un jeu. A terme, Google promet que ce dernier offrira davantage de fonctionnalités, notamment in-game, mais cela arrivera « plus tard ».

Idem du côté de l’interface Utilisateur, qui ne sera pas tout à fait finalisée le 19 novembre. Ainsi, si les Succès/Trophées seront bien enregistrés, le joueur ne pourra les consulter que « plus tard » là encore… De son côté, le Buddy Pass, proposé avec le Pack Fondateur et qui permet d’offrir 3 mois d’abonnement à un ami, sera lui aussi livré « plus tard », a priori au début du mois de décembre. Idem du côté du partage familial, qui sera disponible en 2020.

Google Stadia liste jeux 19 novembre

Côté jeux, les premiers titres compatibles Stream Connect (pour incruster les stream d’autres joueurs dans une partie) seront eux aussi disponibles « plus tard », d’ici la fin de l’année vraisemblablement. Ce sera le cas du très moyen Ghost Recon Breakpoint notamment. Les options Crowd Play (possibilité pour un YouTuber de créer un lobby pour jouer avec son audience) et State Share (pour partager sa sauvegarde à un autre joueur) seront quant à elles disponibles « plus tard » en 2020.

Pas de 4K HDR 5.1 non plus…

Ah oui, si vous comptiez profiter de Google Stadia en 4K HDR avec un rendu audio 5.1 sur votre PC, mauvaise nouvelle là aussi, puisque tout cela ne sera disponible qu’en 2020. Bref, on ne va pas se mentir, outre son line-up ridicule, Google Stadia ne tient clairement pas les différentes promesses faites aux joueurs ces derniers mois. Il est clair que le service va évoluer (heureusement) au fil des semaines/mois, mais le mieux aurait certainement été de décaler le lancement au début de l’année 2020, pour proposer un service nettement plus complet et attractif, plutôt que ce qui s’apparente à une version démo de Stadia…

Google Stadia Prix

Google confirme que plusieurs fonctionnalités arriveront à un rythme plus ou moins hebdomadaire, selon l’approche habituelle de Google. Le groupe promet ainsi « un déploiement graduel et une amélioration continue basée sur les retours des utilisateurs« . Autant dire qu’on a franchement l’impression d’assister au lancement d’une beta publique avec ce Google Stadia, plutôt que d’un réel lancement digne de ce nom…

Reste à savoir maintenant si toutes ces restrictions permettront au moins à Google Stadia de fonctionner correctement… Premiers éléments de réponse prévus à partir du 19 novembre donc.