Accueil»Jeux vidéo»Google Stadia : découvrez les 12 (vieux) jeux qui seront disponibles au lancement

Google Stadia : découvrez les 12 (vieux) jeux qui seront disponibles au lancement

Google Stadia, avec un « vieux » line-up ?

Vous le savez sans doute, Google va mettre le pied dans le marché du jeu vidéo ce 19 novembre (la semaine prochaine donc) avec son service Google Stadia. Une plateforme de streaming, comme Netflix ou le PS Now, qui va permettre à l’abonné de jouer en illimité à un vaste catalogue de jeux, en profitant au passage de la puissance des serveurs du géant Google.

Google Stadia liste jeux 19 novembre

Particulièrement maladroit en terme de communication depuis son annoncé à l’E3 dernier, Google a bien du mal à convaincre les joueurs avec son service Stadia, y compris ceux qui sont séduit par ce dernier depuis le premier jour. En effet, outre la communication désastreuse, le système de précommande était lui aussi assez nébuleux… sans compter les jeux proposés.

A une semaine du lancement de Stadia, Google daigne enfin lever le voile sur le line-up officiel, soit les différents jeux qui seront disponibles le 19 novembre. Si certains tablaient sur un catalogue composé d’une centaine de titres, il faudra finalement se contenter d’un line-up composé de… 12 jeux.

12 jeux pour le lancement de Google Stadia

En effet, Google a officialisé le line-up de Stadia, qui sera donc composé des jeux suivants : Assassin’s Creed Odyssey, Destiny 2, Gylt, Just Dance 2020, Kine, Mortal Kombat 11, Red Dead Redemption 2, Thumper, la trilogie Tomb Raider et Samurai Shodown. Des jeux qui seront disponibles le 19 novembre prochain, et une liste qui devrait s’allonger en 2019 avec d’autres jeux, comme Ghost Recon Breakpoint ou encore le très discutable GRID.

Les 12 jeux disponibles au lancement de Google Stadia le 19 novembre

Difficile de faire rêver qui que ce soit avec ce line-up on ne peut plus bancal, composé de quelques bons titres certes, mais qui sont pour la plupart disponibles sur consoles depuis un an, voire davantage. Pour sa défense, Google promet aux joueurs de profiter de la meilleure version de chaque jeu… mais a-t-on vraiment envie de s’abonner à un service pour simplement refaire des jeux que l’on a déjà bouclé l’année dernière ?

Outre un line-up très limité (12 jeux seulement…), Google Stadia aurait également pu se lancer avec un peu d’exclusivité. On aurait par exemple apprécié de pouvoir retrouver au moins un jeu exclusif à la plateforme, un jeu digne d’intérêt si possible. En règle général, le line-up d’une nouvelle console est composé d’une dizaine de jeux, mais dans le cas de Google Stadia… il ne s’agit pas d’une console.

Un line-up sans la moindre « exclu »

De même, pour chaque line-up, on retrouve en général un petit lot de jeux exclusifs, histoire de « donner envie » aux joueurs, c’était le cas sur Xbox One par exemple avec Ryse, ou encore sur Nintendo Switch avec Zelda : Breath of the Wild. Avec Google Stadia, on peut éventuellement s’enflammer un peu pour Red Dead Redemption 2, mais bon… de là à s’abonner spécialement pour lui.

La manette de jeu officielle Google Stadia

Vous l’aurez compris, chez THM Magazine on est très loin d’adhérer au concept de base de ce Google Stadia, et l’annonce de ce line-up n’a pas franchement de quoi nous faire changer d’avis, bien au contraire… De notre côté, on va paisiblement continuer à jouer sur nos consoles (anciennes et modernes), et continuer d’apprécier le doux son d’une boite de jeu NES qui s’ouvre, ou d’une notice qui se feuillette avec passion.

Pour les plus pressés, l’application officielle Google Stadia est déjà disponible sur le PlayStore Android. Toutefois, sans code d’activation (qui sera envoyé au plus tôt le 19 novembre), cette dernière n’a absolument aucune utilité, si ce n’est prendre quelques minutes d’avance avant de profiter du service.