Accueil»Jeux vidéo»Déceptions et jeux vidéo : et si le vrai problème, c’était la « hype » (et les leaks) ?

Déceptions et jeux vidéo : et si le vrai problème, c’était la « hype » (et les leaks) ?

Outre les très toxiques problèmes liés au cyberharcèlement désormais récurrent sur les réseaux sociaux, le jeu vidéo est depuis quelques années maintenant gangrené par un autre souci : la « hype ». En effet, chaque évènement, chaque annonce, chaque rendez-vous (annoncé ou non), chaque petit détail, est aussitôt alimenté par des rumeurs de toute sorte, si bien que lors de l’officialisation du projet, la déception est (très) souvent au rendez-vous. Un vrai problème lié à cette recherche de la « hype » à tout prix, mais aussi aux différents leaks. Explications.

Le cas Resident Evil 3, où le syndrome « mousse au chocolat »

On se rappelle par exemple du cas Resident Evil 3 en fin d’année dernière. Dans un premier temps, Capcom avait en effet un peu déçu les fans avec le jeu en ligne Project Resistance, mais le géant nippon préparait en réalité l’annonce du remake du troisième opus. Malheureusement, à quelques jours de l’officialisation, divers leaks ont permis de découvrir que Resident Evil 3 Remake était une réalité, et lorsque Capcom diffusa le trailer d’annonce tant attendu (particulièrement bien réalisé d’ailleurs, puisque l’on s’attendait à voir Project Resistance, et que ce fut en réalité un trailer pour RE3), les joueurs désireux de voir ce Resident Evil 3 furent déçus de découvrir… Resident Evil 3.

C’est un peu le syndrome « mousse au chocolat » décrit par Florence Foresti dans l’un de ses sketchs. On recherche à tout prix à savoir en amont si oui ou non Resident Evil 3 est officiel. En farfouillant, on découvre que Resident Evil 3 est bien réel, avec des images qui ont fuité, et lorsque Capcom officialise ce même Resident Evil 3 que l’on espérait tant, on soupire un « ouaip, ben on le savait déjà, c’est nul… ».

Le cas Inside Xbox, et le trop plein de « hype » de Microsoft

Une recherche de la hype qui a également frappé Microsoft récemment, et son Inside Xbox dédié à la Xbox Series X. Pour le coup, ce ne sont pas certains joueurs trop curieux qui ont flingué l’évènement de Microsoft, mais bien Microsoft lui-même. Ce dernier a en effet fait monter la sauce en annonçant un rendez-vous à ne pas manquer, avec du gameplay a gogo, du jeu next-gen à en faire fondre les mirettes…

Assassin Creed Valhalla 4K Xbox Series X

Au final, l’évènement a été jugé très décevant par les fans, avec des jeux somme toute très faiblards (d’un point de vue « next-gen »), bien loin d’infliger la claque si longtemps promise par Microsoft. A tel point que le géant américain a rapidement tenu à excuser certaines maladresses en terme de communication…

Idem du côté du futur Assassin’s Creed Valhalla, lui aussi annoncé avec perte et fracas (comme souvent) par Ubisoft. Une annonce étalée sur plusieurs heures, avec au final, la présentation d’un simple artwork. Ubisoft donnait ensuite rendez-vous aux fans pour un premier trailer… tout en CG. Quelques jours plus tard (durant l’Inside Xbox) on nous promettait enfin du vrai gameplay, mais là encore, la hype est très vite retombée, avec un énième trailer contenant quelques secondes de gameplay (et encore). Si bien qu’à l’heure actuelle, le gameplay tant attendu, et tant teasé, de cet Assassin’s Creed Valhalla, n’a toujours pas été montré…

La « grosse » annonce de SEGA

Cette nuit, c’est le géant SEGA qui a déçu ses fans, en annonçant la Game Gear Micro. En effet, en octobre prochain, SEGA va proposer une réplique miniature de sa console portable des années 90, avec un format proche de la Game Boy Micro, et quatre coloris au choix. Chaque version contiendra d’ailleurs un total de 4 jeux… différents. Outre l’objet en lui-même qui ne présente (à nos yeux) aucun intérêt, si ce n’est dérober une quarantaine d’euros (par machine) au fans, c’est là encore le teasing réalisé en amont qui a été complètement démesuré.

Prix Game Gear Micro

En effet, depuis quelques jours c’est un journaliste de Famitsu qui a hypé le monde entier avec une « grosse annonce SEGA ». Certains ont alors fantasmé sur une collaboration avec Microsoft, permettant au Japon de profiter d’une Xbox Series X « SEGA » Edition. D’autres ont imaginé la disponibilité prochaine d’une Dreamcast Mini. D’autres encore d’une toute nouvelle console…

Prix Game Gear Micro

Bref, le monde du gaming s’est une nouvelle fois enflammé… pour rien, si ce n’est ce quatuor de Game Gear Micro et un service de FOG Gaming arcade réservé au Japon. Autant dire que les fans de SEGA ont de quoi se montrer très (très) déçus…

Le Silent Hill exclusif à la PS5 !

Autre exemple encore il y a quelques jours avec la licence Silent Hill. En effet, sur les réseaux, de nombreux comptes ont révélé la possibilité d’un nouveau Silent Hill à venir. Rapidement, la rumeur éclate, il s’agit d’un nouvel épisode exclusif à la PS5 !

Silent Hill Daylight

Les fans de la licence sont en liesse, on boit du sang chez certains, on déplume des poulets chez d’autres, mais voilà, si un nouveau Silent Hill a bien été officialisé, c’est en réalité une collaboration avec le jeu Dead by Daylight, et rien de plus. De quoi créer, une nouvelle fois, une immense déception.

Le bon exemple Paper Mario: The Origami King

Du côté de chez Nintendo, on est un peu plus malin, et le récent Paper Mario: The Origami King a été annoncé sans le moindre teaser ou le moindre leak. De cette manière, Nintendo est parvenu à surprendre son audience, et tout le monde a pu apprécier l’annonce à sa juste valeur.

Test Paper Mario Origami King

Imaginons un instant que Nintendo indique dans un tweet « un nouveau Mario arrive… » ou qu’un insider bien informé tease une annonce imminente concernat un « nouveau Mario ». Les rumeurs évoqueraient alors un nouveau Mario Kart, un Mario Odyssey 2, un Mario 3D World Deluxe ou tout autre fantasme, et à l’annonce d’Origami King, tout le monde serait forcément un peu déçu. Ainsi, sans hype, sans leaks et autres rumeurs infondées, l’annonce de ce nouveau Paper Mario a été très bien accueillie par les joueurs.

La « hype » et les leaks, les nouveaux fléaux du jeu vidéo

Bref, vous l’aurez sans doute compris à travers ces divers exemples, ceux (les joueurs, les éditeurs…) qui s’amusent à faire monter toujours plus haut le niveau de « hype » autour d’un projet ou d’une rumeur, fabriquent en réalité de vraies déceptions. Ces dernières peuvent se matérialiser sous la forme d’une fausse annonce, comme pour le cas SEGA, avec le rêve de voir une collaboration avec Xbox, pour finalement découvrir une vilaine Game Gear Micro.

Elles peuvent également se matérialiser sous la forme d’une confirmation, comme ce fut le cas pour Resident Evil 3. Toutefois, la finalité reste la même, et le joueur est forcément « déçu » de découvrir ce que certains leaks avaient révélé quelques jours auparavant. Imaginons que le vrai design de la PS5 fuite aujourd’hui, et que Sony présente une console arborant ce même design dans 15 jours, l’effet « wow » sera passé, et les leaks auront seulement servi à flinguer la surprise du reveal officiel.

La nouvelle manette de la console PS5, la DualSense
En présentant la manette DualSense de la PS5 par surprise, Sony a réussi a créé un petit évènement, qui aurait été largement gâché en cas de leaks

C’est le cas souvent avec le nouvel iPhone d’Apple ou même avec les smartphones Samsung, dont le design définitif fuite en général de longues semaines avant la présentation officielle. Cela fait quelques années maintenant que ni Apple, ni Samsung ne parvient plus à créer de réelle surprise lors de l’annonce de son nouveau smartphone, ce dernier étant déjà connu, officieusement, depuis de longues semaines, avec souvent des renders 3D voire même des vidéos ultra précises et détaillées.


Une « hype » de plusieurs jours, pour au final découvrir… une (mauvaise) réplique miniature de la Game Gear. 

Rappelez-vous lorsque l’on était enfant, et que l’on cherchait à tout prix les cadeaux de Noël cachés dans la maison. Une fois trouvés, on savait enfin à quoi s’attendre sous le sapin, mais on avait alors aussitôt ruiné la surprise, et une nouvelle fois flingué le côté « magique » de la découverte le jour J. Il serait peut-être temps de réapprendre à laisser les équipes de développement et de communication travailler, sans chercher à interférer en permanence.

Cela permettrait simplement de retrouver le côté « évènementiel » des annonces d’antan, et de ne pas se montrer constamment déçu, ou au mieux indifférent, face à l’officialisation d’un jeu ou d’une console, qui a été leaké quelques jours auparavant…