Accueil»Autos»Automobile : comment nettoyer et entretenir ses freins

Automobile : comment nettoyer et entretenir ses freins

L’importance des freins

Il y a quelques jours, nous vous proposions sur THM Magazine un article concernant l’importance de vérifier et entretenir ses pneumatiques, notamment avant un départ en vacances. L’occasion de rappeler l’importance du pneumatique en lui-même, mais aussi certaines problématiques, comme le fait de rouler avec des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés, les deux cas de figure occasionnant leur lot de problèmes. Aujourd’hui, il est temps de faire un point sur un autre élément crucial de nos véhicules : le freinage.

En effet, au fil du temps, poussières, graisses, huiles ou cambouis peuvent venir se coller petit à petit sur les plaquettes de votre véhicule. Que votre véhicule soit ancien ou que vous disposiez d’équipements neufs, un nettoyage complet de votre système de freinage permet de limiter son usure. C’est à ce moment précis que l’on peut/doit décider d’utiliser un nettoyant pour freins.

Des produits que l’on trouve désormais à tous les prix (sur le net et en boutiques), mais on ne saurait que trop vous conseiller de vous orienter vers une gamme plus qualitative, plus « pro » comme on dit. C’est le cas des produits Würth par exemple.

Pas qu’un simple « nettoyant pour freins »

A ce sujet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il convient de rappeler qu’un « nettoyant pour freins« , n’est pas destiné uniquement à cet usage. En effet, lorsque le produit est certifié sans acétone, il est compatible avec différents matériaux et revêtements : peintures, plastiques, caoutchouc… De cette manière, il suffit de pulvériser le produit sans aucune difficulté sur la surface à nettoyer, afin de procéder à un nettoyage en profondeur.

Le nettoyage des freins a pour objectif de permettre à ces derniers de retrouver leur efficacité, grâce au retrait des diverses impuretés. De cette manière, il est possible de réduire l’usure de ses disques et plaquettes, mais aussi d’éviter certains désagréments parfois, comme certains sifflements. Bien sûr, il convient pour cela d’opter pour un nettoyant pour freins de qualité, afin d’éviter par exemple un souci de décolorations ou de tâches, qui peuvent survenir avec des nettoyants de mauvaise qualité.

Evidemment, aussi propres et dégraissés soient vos freins, le fait d’utiliser un nettoyant ne permet aucunement d’éviter le remplacement des plaquettes et des disques lorsque cela est nécessaire. Le fait de prendre soin de son système de freinage via un spray nettoyant va permettre d’espacer leur remplacement. Cela n’évite pas d’effectuer des contrôles réguliers des différents composants du système de freinage.

Plusieurs signaux peuvent notamment alerter le conducteur du mauvais état de ses freins, et notamment des secousses, des vibrations ou encore une perte de contrôle du véhicule au freinage…

Globalement, pensez à effectuer un contrôle des freins tous les 10 000 km et/ou une fois par an. Rappelons pour conclure que le bon état des freins fait l’objet d’une attention toute particulière lors du contrôle technique.