Accueil»Jeux vidéo»Test Sushi Striker : The Way of Sushido, un concept fou pour la Nintendo Switch

Test Sushi Striker : The Way of Sushido, un concept fou pour la Nintendo Switch

Un concept assez fou pour la Nintendo Switch

En cet été 2018, Nintendo a décidé de lancer un petit ovni sur sa Switch (et sur 3DS) avec la disponibilité de Sushi Striker : The Way of Sushido. Un jeu qui place le joueur dans la peau du héros Musashi, qui va devoir lever le voile sur la disparition de ses parents, et mettre un terme à la Guerre des Sushis, qui prive injustement le monde de ces délicieux mets nippons. Un (ou une) Musashi plutôt goulu puisque notre héros est capable d’avaler des quantités monstrueuses de sushis, pour ensuite envoyer les assiettes vides dans la tête de ses adversaires.

En effet, si les habitués des restaurants japonais se sont forcément déjà amusés à empiler les assiettes de même couleur, le principe de ce Sushi Striker : The Way of Sushido est identique… si ce n’est que le but sera ici d’envoyer la pile la plus haute possible dans la partie adverse. Ainsi, le jeu se compose uniquement de duels, dans lesquels les adversaires se font face, séparés par un tapis roulant sur lequel défilent divers types de sushis. Le but est d’associer un maximum d’assiettes, horizontalement, verticalement ou même en diagonale pour obtenir une énorme pile. Les assiettes étant toujours en mouvement sur les sept voies du tapis roulant, il faudra donc être à la fois rapide et observateur pour s’assurer des meilleurs combos. Chaque joueur dispose d’un accès exclusif à trois voies de tapis roulant, mais aussi à une voie partagée entre les deux joueurs, ce qui permet de se chiper mutuellement des assiettes à sushis et d’interrompre des combos potentiellement dangereux.

Plutôt simple les premières minutes, Sushi Striker : The Way of Sushido dévoile progressivement ses subtilités, avec des petites pichenettes au niveau du gameplay en lui-même, mais également avec la présence de plus de 50 divinités… ou plutôt des « sushinités » ici. Des petites créatures divines, qui augmentent les compétences de Musashi. Certains apporteront un bonus offensif, tandis que d’autres permettront de renforcer la défense. Au total, il est possible d’être assisté par trois sushinités, ce qui permet d’élaborer quelques excellentes stratégies. Bien sûr, il faut prendre en compte que l’adversaire aussi peut faire appel aux sushinités…

Côté gameplay, Sushi Striker : The Way of Sushido est donc très simple à assimiler, d’autant plus que le jeu assiste assez allègrement le joueur en indiquant à l’écran les combos réalisables. Le jeu est évidemment jouable via les joy-con, mais également avec le doigt, directement sur l’écran tactile de la machine. Le gameplay est alors nettement plus précis, plus rapide, mais on perd également un peu en visibilité (la faute au doigt en question). De même, ceux qui ne sont pas vraiment enclins à poser leurs doigts sur l’écran de leur Switch seront un peu coincés… A cela s’ajoute également une problématique assez évidente, puisque s’il ne fait aucun doute que Sushi Striker : The Way of Sushido est nettement plus agréable à jouer en mode tactile… cela est tout simplement impossible à faire lorsque l’on joue en mode dock. Doit-on en déduire que Sushi Striker : The Way of Sushido est un jeu à vocation nomade uniquement…?

Evidemment, le jeu propose un mode solo, avec une vraie aventure, illustrée par de chouettes séquences animées, sans oublier la possibilité d’engranger des points d’expérience pour s’octroyer les services des sushinités les plus puissantes, mais on peut également profiter d’un mode multijoueur, avec la possibilité de jouer en local, comme en ligne. A noter la présence de deux modes bien distincts, à savoir Combat Intense et Combat Surprise. Dans combat intense, le gameplay est similaire à celui de l’histoire du jeu, tandis que combat surprise ajoute une touche frénétique avec des capsules placées sur la voie commune du tapis roulant qui peuvent sonner les adversaires. Bref, un titre très original dans son concept, bourré de défis/bonus, mais un peu moins brillant côté gameplay, et qui impose qui plus est de jouer en mode nomade pour en profiter pleinement.

Notre avis

6.5
Sur le papier, le concept de Sushi Striker : The Way of Sushido a clairement de quoi titiller la curiosité des joueurs, avec un jeu qui s'annonce barré comme jamais. Sur le tapis roulant, le constat est un peu moins flatteur, avec certes une ambiance originale, très amusante et très décalée, mais un gameplay finalement un peu trop fouillis (limite brouillon parfois) pour convaincre pleinement. Le titre pousse clairement à des petites sessions de jeu (parfait pour l'été donc), mais l'ensemble manque toujours un peu de précision, si bien que l'on comprend rapidement que la vitesse donne souvent de bien meilleurs résultats que la réflexion. Reste un titre très accrocheur visuellement parlant, avec une cinquantaine de sushinités (très réussies) à découvrir, mais qui s'avère moins fou (en terme de gameplay) qu'escompté. On ne saurait donc que trop vous conseiller de tester la démo disponible sur l'eShop avant d'envisager un achat.
10 Avis d'utilisateur
Notre Avis 6.5

Les plus

La folie du concept. Les mécaniques de gameplay plutôt complètes. Adapté aux néophytes comme aux joueurs aguerris. Le principe de sushinités. Le mode aventure très réussi

Les moins

Pas très précis à la manette / aux joy-con. Un peu confus quand même globalement. La réflexion rarement récompensée. Gameplay tactile (presque) obligatoire...

Commentaires