Accueil»Lifestyle»Nutella : une campagne « Parlons Qualité » à base d’huile de palme, de sucre…

Nutella : une campagne « Parlons Qualité » à base d’huile de palme, de sucre…

Nutella souhaite Parler Qualité dans sa dernière campagne

Alors que Nutella a fait les grands titres récemment après la promotion d’Intermarché qui a déclenché l’hystérie générale auprès de certains consommateurs, et que la pâte à tartiner est la cible privilégiée des nutritionnistes, le groupe lance sa nouvelle campagne de communication. Visiblement soucieux de se refaire une image vis à vis du public, le groupe a décidé de vanter la Qualité Nutella, et rassurer ainsi les acheteurs en ce qui concerne les ingrédients utilisés pour élaborer cette pâte à tartiner si appréciée. Huile de palme, sucre, cacao… tout y passe.

En effet, cela fait 50 ans que le Nutella trône dans nos foyers, et le géant de la pâte à tartiner continue d’exploser les records de vente, malgré la multitude de constats et autres rapports alarmants quant aux ingrédients utilisés. Toutefois, histoire de couper court aux nombreuses informations/rumeurs/thèses complotistes qui gravitent autour de son produit, le groupe détaille étape par étape la production de son incontournable Nutella, élaboré uniquement à partir de « bonnes choses« .

Huile de palme, sucre, cacao… que des bonnes choses promet Nutella

« On ne va pas tourner autour du pot » indique le géant Nutella sur le site web mis en place pour l’occasion. En ce qui concerne l’huile de palme, souvent mise en cause, Nutella explique que cette dernière est d’excellente qualité, provient exclusivement de fruits fraîchement pressés et est traitée à température contrôlée. Selon Nutella, aucun doute n’est permis :  « l’huile de palme de Nutella est une huile sûre, comme toutes les autres huiles végétales de qualité« . Selon certains analystes, Ferrero achète pas moins de 185 000 tonnes d’huile de palme chaque année.

Autre élément indispensable du Nutella : le sucre. A ce sujet, Nutella promet maintenir de fortes relations basées sur la confiance avec ses fournisseurs, depuis plus de 40 ans pour certains d’entre eux. Un sucre garanti 100% sans OGM. Rappelons que selon certains nutritionnistes, un pot de 400 grammes de Nutella correspond à… 30 morceaux de sucre.

Bien sûr, d’autres ingrédients permettent de façonner le Nutella tel que nous le connaissons, avec notamment du lait, des noisettes et du cacao. Le groupe explique néanmoins que deux autres produits sont indispensables, avec notamment la Lécithine. Cette dernière permet de garantir l’onctuosité de la pâte et à assurer le mélange harmonieux de tous les ingrédients. Enfin, de son côté, la Vanilline de synthèse permet de conférer un arôme identique à celui présent dans les gousses de vanille.

Du côté de chez Nutella, on sent évidemment une envie de rassurer les consommateurs (notamment les parents dont les bambins sont accros), la pâte à tartiner ayant été égratignée à plusieurs reprises ces derniers mois. Selon certains nutritionnistes, le Nutella est une véritable bombe calorique, sans le moindre intérêt nutritionnel. Rappelons au passage que malgré toutes les études, analyses et autres messages concernant la « dangerosité » du Nutella, ce dernier représente le tiers des volumes produits par le groupe Ferrero, une entreprise qui a amassé pas moins de 10,33 milliards d’euros en 2016.

Bref, en résumé, le Nutella, c’est de la bonne huile de palme, du bon sucre, du bon cacao, des bonnes noisettes, du bon lait, de la bonne lécithine et de la bonne vanilline… selon Nutella. De quoi mettre en PLS plus d’un nutritionniste…

Commentaires