Accueil»Jeux vidéo»XIII : Microids présente ses excuses, trois jours après le lancement du jeu…

XIII : Microids présente ses excuses, trois jours après le lancement du jeu…

Vous ne le savez peut-être pas, mais après plusieurs années de développement, le remake de XIII attendu par de nombreux joueurs et fans de la version originale est sorti ce mardi 10 novembre. Rappelons que le jeu a été lancé initialement en 2003, sur la génération PS2, Xbox et GameCube. Un FPS en cel-shading de toute beauté, dont certains ont longtemps rêvé d’une suite, ou d’un remake.

Bug XIII

XIII, trois jours de disponibilité, avant des excuses officielles

Depuis ce mardi 10 novembre, les joueurs peuvent donc se procurer la refonte moderne de XIII, disponible sur PS4 et Xbox One (et compatible PS5 et Xbox Series X). Toutefois, à l’instar de nombreux jeux depuis quelques années maintenant, XIII a été lancé sans être totalement terminé, et connait donc son lot de bugs et de soucis techniques. A tel point que son éditeur, Microids, a déjà du présenter ses excuses aux joueurs sur son site officiel

« Nous tenons en premier lieu à vous adresser nos plus sincères excuses concernant les problèmes techniques dont souffre actuellement le jeu. En l’état, la qualité du jeu n’est pas à la hauteur des attentes des joueurs ainsi que de nos standards et nous en sommes conscients. La situation due au coronavirus a indéniablement impacté la production du jeu à plusieurs niveaux. Passer nos équipes en télétravail a rajouté des retards imprévisibles que ce soit dans le développement du jeu et dans tout le processus d’assurance qualité. Le département Q/A (Quality Assurance) a été particulièrement impacté, puisque les phases de tests ont été retardées à plusieurs reprises. Ces contraintes de développement ont ainsi affecté la qualité du jeu à sa sortie. » explique Microids.

Alors soit, le coronavirus impacte évidemment notre quotidien, y compris celui des développeurs de jeux vidéo. On l’a vu récemment avec Cyberpunk 2077, qui a été une nouvelle fois retardé, pour arriver le 10 décembre dans une version que l’on espère exempte de tout problème.

Le souci du patch day one

Dans le cas de XIII, le souci est assez différent, car le jeu a été commercialisé… avant d’être réellement terminé. « Nous pensions pouvoir proposer un patch Day One (mise à jour) au lancement, voire avant la date de sortie du jeu, corrigeant l’ensemble des problèmes que vous avez notés et dont nous avions conscience, mais la production de ce patch prend plus de temps que prévu » explique Microids.

En d’autres termes, l’éditeur avait conscience de commercialiser un jeu non terminé, bourré de bugs et autres soucis techniques, mais comptait corriger cela (comme c’est trop souvent le cas) via un bon gros patch day one. Un patch day one qui n’a pas été prêt à temps, et les joueurs se retrouvent donc coincés avec un jeu qui n’est pas finalisé. Une véritable honte pour ceux qui, comme nous, ont connu les jeux d’antan, ceux qui se devaient d’être proposés en version définitive…

Avec XIII, le studio PlayMagic promet d’être à pied d’oeuvre pour proposer « un premier patch prochainement afin de corriger les problèmes les plus urgents et les plus gênants, notamment la correction de nombreux bugs qui altéraient l’expérience de jeu (contrôles, performances, collisions, bugs d’affichage et de son). » Vous l’aurez compris, ce premier patch ne corrigera pas tous les problèmes, mais bien « les plus gênants« .

Autant dire que si vous souhaitez profiter d’une expérience XIII à peu près digne de ce nom, il est plus que conseillé de patienter encore quelques semaines (voire quelques mois) avant de mettre la main sur le jeu de Microids… Pour un remake réussi ce mois de novembre, on vous conseillera davantage Demon’s Souls sur PS5.