Accueil»Autos»Volkswagen : un premier semestre solide chez les particuliers comme les professionnels

Volkswagen : un premier semestre solide chez les particuliers comme les professionnels

Le secteur automobile est en crise, mais cela n’empêche pas la marque Volkswagen de connaitre un premier semestre 2022 particulièrement solide. En effet, que ce soit du côté des VP (véhicule particuliers) ou des VU (véhicules utilitaires), la marque allemande surfe sur une dynamique particulièrement positive, boostée par sa stratégie de mobilité électrique, mais aussi par les incontournables véhicules dédiés aux professionnels, avec la célèbre « camionnette » utilisée par de très nombreux secteurs (bâtiment, livraison, logistique, agriculture…).

© Volkswagen

Volkswagen en forme chez les particuliers comme chez les pros !

En ce qui concerne le marché des véhicules particuliers, Volkswagen affiche un résultat d’exploitation avant éléments exceptionnels qui a augmenté à 1,9 milliard d’euros (premier semestre 2021 : 1,2 milliard d’euros). La marge d’exploitation du chiffre d’affaires a de son côté grimpé à 5,6 %, contre « seulement » 3,4 % l’année dernière.

Malgré un contexte tendu, notamment au niveau de l’approvisionnement, l’objectif est d’augmenter l’efficience de 20 % pour l’ensemble de la division Volume à moyen terme. Volkswagen indique devoir cette réussite à la poursuite de l’effort constant d’optimisation des coûts fixes et des frais de distribution, la tendance toujours encourageante des différentes régions, sans oublier l’accent mis sur les investissements dans la numérisation et la mobilité électrique.

Volkswagen Camionnette
© Volkswagen

Le nombre de véhicules électriques livrés lors de ce premier semestre 2022 a augmenté, avec un total de 116 000 unités, soit une hausse de 25 % par rapport à l’an dernier. Evidemment, c’est l’ID.4 qui caracole en tête des ventes, avec plus de 63 000 ventes.

Du côté des véhicules utilitaires, le nombre d’exemplaires livrés est en baisse, mais le résultat opérationnel continue de progresser. Une hausse qui s’explique principalement par la stabilité des prix de marché des véhicules de la marque allemande et la solidité des activités liées aux véhicules d’occasion et à l’après-vente. Par ailleurs, la marque se charge de rappeler que la part de marché de Volkswagen Véhicules Utilitaires dans l’Espace économique européen s’établit à 13,6 % fin mai, un chiffre là aussi en légère hausse.

Rappelons qu’avec l’ID. Buzz et l’ID. Buzz Cargo, Volkswagen est le premier constructeur européen à proposer une gamme de microbus et d’utilitaires 100 % électrique. Un ID.Buzz qui constitue une avancée majeure dans la transition vers l’électrification et la mobilité durable de la marque allemande, et dont les premières livraisons sont prévues pour l’automne 2022 sur les principaux marchés européens de la marque