Accueil»Lifestyle»Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe

Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe

Peu importe que l’on soit un entrepreneur débutant ou un chef d’entreprise aguerri, durant une carrière de manager, il est probable (voire impératif) de devoir gérer un jour certains collaborateurs difficiles. Evidemment, des techniques existent pour parvenir à gérer au mieux ce type de phase, afin notamment d’éviter d’envenimer une situation déjà délicate.

Image par Werner Heiber de Pixabay
Image par Werner Heiber – Pixabay

Comment gérer un collaborateur difficile ?

Dans un premier temps, il est essentiel de savoir identifier les membres de son équipe qui seraient susceptibles de poser quelques souci. Cela peut passer par un collaborateur dont la motivation peine un peu plus à démarrer chaque matin, ou encore une personne qui peut avoir des moments d’obstination et/ou d’inflexibilité. Au-delà de l’identification de la personne, il est primordial de trouver également la source de frustration à l’origine du problème.

Du côté du manager, il est impératif de savoir gérer ce type de situation avec calme, sans jamais la moindre touche de négativité. Eviter d’empirer le souci en montrant sa propre frustration est une étape fondamentale pour résoudre la majorité des problématiques.

Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe

Infographie offerte par Wrike – outil collaboratif

Dans une équipe, il peut être très constructif d’organiser une réunion avec l’intégralité de l’effectif, pour discuter ouvertement du problème. Là encore, il est primordial de laisser chaque collaborateur s’exprimer librement, et écouter les différentes suggestions, dont l’objectif sera d’aboutir à des changements positifs.

La meilleure solution n’est pas toujours celle que l’on croit, et le fait de responsabiliser les équipes peut non seulement permettre d’avancer plus efficacement, mais aussi d’améliorer l’attitude générale de son effectif. Bien sûr, au-delà de la discussion et de l’écoute, il faut aussi savoir laisser faire le temps. Certains collaborateurs ont ainsi besoin de quelques jours/semaines pour se défaire d’une mauvaise habitude, et intégrer des changements qui seront bénéfiques pour toute l’équipe.