Accueil»Jeux vidéo»Test Venture Kid, un énième Megaman-like, toujours sur Nintendo Switch

Test Venture Kid, un énième Megaman-like, toujours sur Nintendo Switch

Du Megaman-like… encore…

Il y a quelques semaines, on testait un certain Metagal, très (très) proche dans son concept comme dans sa réalisation d’un bon vieux Megaman. Aujourd’hui, c’est un certain Venture Kid qui est disponible sur Nintendo Switch, et qui surfe sur la même vague rétrogaming. Ainsi, dans Venture Kid, on incarne le jeune Andy, qui a visiblement trop joué à Megaman étant petit.

Côté histoire, il faut savoir que le maléfique D. Teklov est sur le point de construire une arme secrète cachée dans son énorme forteresse spatiale. Il reste peu de temps et c’est évidemment à ce brave Andy de mettre un terme aux agissements du vilain Dr. Wily Teklov.

Test Venture Kid Switch

Entre Megaman, Alex Kidd, Castlevania…

Evidemment, ce n’est pas du côté de son scénario que Venture Kid souhaite se démarquer, mais bien par son esthétique, très 8 bits, et très Megamanesque. Alors oui, les premières minutes font leur petit effet, avec une patte 8 bits très agréable, une fluidité dont on rêvait à l’époque de la NES, avec en prime de jolis petits détails ça et là… mais force est d’admettre que cela fait des mois/années que l’on voit ce type de jeux fleurir sur les Stores de nos consoles.

Test Venture Kid Switch

Récemment, le très bon Bloodstained : Curse of the Moon nous rappelait aux bons souvenirs de Castlevania sur NES, et de nombreux jeux empruntent allègrement cette voie du bon vieux pixel, et à force, le côté « original » en prend forcément un coup… Pour info, ce Venture Kid ne pèse que 16 Mo, il ne faut donc pas s’attendre à une cascade d’effets visuels.

Toujours est-il que Venture Kid joue à fond la carte de la nostalgie, avec un chouette rendu 8 bits, et des contrôles plutôt simples et précis globalement, avec un bouton qui permet de tirer, et un autre de sauter. Au fil des boss vaincus, on récupère de nouvelles armes et aptitudes, avec la possibilité de switcher rapidement entre les différents armes via les touches L et R (oui, comme dans Megaman X).

Test Venture Kid Switch

Le titre mélange allègrement phases de plateforme pure et phases d’action, avec évidemment son lot de pièges et autres petites fourberies… qui en feront rager plus d’un. Comme dans un Megaman d’époque, il est conseillé d’avancer prudemment ici, puisqu’un petit ennemi peut surgir de nulle part, pour flinguer votre saut, et vous faire tomber dans le vide… Côté gameplay, le tout est plutôt précis, ce qui n’est pas forcément le cas de la hitbox, assez aléatoire. Les combats de boss sont agréables, et plutôt simples dans l’ensemble.

Test Venture Kid Switch

Venture Kid propose une aventure qui se boucle entre 3 et 5 heures de jeu, avec la possibilité de jouer en choisissant son boss (comme dans un Megaman), ou bien en suivant un parcours prédéfini. Les similitudes avec le robot bleu de Capcom sont ultra (ultra) nombreuses, et ceux qui apprécient ce style rétro seront sans doute ravis. Un ravissement pour les yeux d’une part, mais aussi pour les oreilles, avec une bande-son très agréable. Dommage toutefois que l’on sente aussi rapidement un certain manque d’inspiration, d’originalité…

Notre avis

6.5
Enième clone moderne de Megaman, Venture Kid est un titre plutôt agréable globalement, même si l'effet "wow" des graphismes 8 bits modernisés n'est plus d'actualité aujourd'hui... Le jeu offre un joli mélange d'action et de plateformes, avec des références très appuyées au JV des années 80. Il lui manque quand même quelques éléments pour en faire un titre vraiment indispensable, mais on passe malgré tout un joli moment en sa compagnie.
20 Avis d'utilisateur
Notre Avis 6.5

Les plus

Le côté Megaman-like assumé. Le gameplay. Les boss. La bande-son. Le poids du jeu : 16 Mo.

Les moins

Ce style visuel 8 bits, encore et encore... La hitbox. Certains passages vraiment relous... Les armes assez inutiles au final.