Accueil»Jeux vidéo»Test Stubbs the Zombie : un retour aussi inattendu que décevant ?

Test Stubbs the Zombie : un retour aussi inattendu que décevant ?

En 2005, on jouait à Stubbs the Zombie sur notre première Xbox. Un jeu doté du « Halo Engine« , qui promettait du fun à foison en contrôlant un zombie mangeur de cervelles (et fumeur de clopes) dans une ambiance « fin des années 50 » ultra prenante. Au final, on s’était un peu ennuyé sur le jeu… En 2021, Stubbs the Zombie est de retour, et on y a (re)joué sur PS5. Notre test !

Test Stubbs Zombie

Stubbs the Zombie, le test sur PS5

Dans Stubbs the Zombie, on évolue en 1959, à Punchbowl en Pennsylvanie, une ville moderne modèle où il fait bon vivre. On y incarne Stubbs, un zombie bien décidé à dévorer tous les cerveaux du coin, et faire la nique à des fermiers adeptes du fusil, à des politiciens véreux, à des scientifiques aux accents nazis… et si possible conquérir le coeur de Miss Monday. Sur le papier, le concept est (toujours) très aguicheur, mais en 2021, comme en 2005, le jeu ne prend toujours pas…

Test Stubbs the Zombie

En effet, l’univers est toujours aussi excellent, avec ce petit côté « 50’s » et la musique qui va bien, et Stubbs the Zombie donne irrémédiablement envie de jouer, avec la promesse d’un jeu à la fois fun, décalé et très amusant. C’est en partie vrai, car le jeu est assez simple à prendre en main, et le fait de pouvoir se créer une armée de zombies est plutôt fun et bigrement original.

Test Stubbs the Zombie

Toutefois, Stubbs the Zombie montre très rapidement ses limites. Certes, le gameplay est un chouia plus riche que ce que l’on pourrait penser, avec divers pouvoirs à récupérer en cours de route (dont le pet nauséabond, ou encore le fait de pouvoir lancer sa tête comme une boule de bowling) ou encore des véhicules à piloter… mais l’ensemble est bigrement vide, et les situations sont ultra (ultra) répétitives.

Test Stubbs the Zombie
Quand on vous dit que c’est « vide »…

Le tout est émaillé de petites cutscenes (dans leur jus d’époque), mais l’ensemble a bien du mal à prendre, et le tout manque cruellement de cohésion. Certains passages demanderont d’user d’un soupçon de stratégie, mais globalement le jeu est assez dirigiste.

Test Stubbs the Zombie

Le même… en pareil

Evidemment, avec cette version 2021, on espérait un Stubbs the Zombie au sommet de sa forme, avec un remaster digne de ce nom. La réalité est un peu moins scintillante, puisque l’on retrouve exactement le même jeu que sur Xbox en 2005. Certes, la résolution est augmentée, le jeu tourne en 60 fps, mais les bugs d’époque sont là, les environnements vides aussi, les textures d’un autre temps aussi… Sans compter des crashs à répétition sur notre version PS4, jouée sur PS5…

Test Stubbs the Zombie

Malgré tout, on a pris un certain plaisir à jouer à (et finir) ce Stubbs the Zombie, même s’il a fallu pour cela être très conciliant avec de nombreux aspects techniques, mais aussi vis à vis de l’IA ou encore des actions très répétitives. Certains passages sont très décalés, et l’univers est toujours aussi délirant, mais cela ne suffit pas à faire de ce Stubbs the Zombie un bon jeu, comme c’était déjà le cas sur la version Xbox.

Test Stubbs the Zombie

Certes, il s’agit d’un titre « à part« , mais hormis un bon postulat de départ et deux ou trois bonnes idées, le jeu n’a pas grand chose à proposer en réalité.

Test Stubbs the Zombie

Une formidable occasion gâchée

En réalité c’est bien dommage, car Stubbs the Zombie est (toujours en 2021) une formidable occasion de faire un excellent jeu, mais gâchée par de nombreux soucis techniques et un gameplay archi-redondant… La bande-son est toujours aussi excellente, le fait de pouvoir arracher son foie, ses membres ou sa tête pour attaquer l’ennemi est original et quelques passages valent le coup d’oeil, mais l’ensemble reste tout de même très (très) vide, très répétitif, sans compter de nombreux crashs sur notre version PS5 (une bonne dizaine en tout, sur 4 ou 5 heures de jeu à peine).

Notre avis concernant Stubbs the Zombies

On n’a toujours pas compris pourquoi Stubbs the Zombie était de retour en 2021, mais cela fut l’occasion de retester ce jeu passé un peu inaperçu en 2005 sur Xbox. Aujourd’hui, le jeu bénéficie d’une résolution supérieur et d’une fréquence 60 fps, mais il reste identique à la mouture d’époque. On y retrouve donc un univers délirant, un personnage assez attachant, quelques séquences très originales, une BO au top, mais globalement, le jeu est indigne techniquement parlant, avec des environnements vides (et moches), une IA aux fraises et un gameplay archi répétitif. Le tout se boucle en 4 heures environ, et ne laisse pas un souvenir impérissable, si ce n’est celui (encore un fois) d’une belle occasion gâchée… A acheter en connaissance de cause donc.

Test réalisé sur PS5 à partir d’une version de Stubbs the Zombie, fournie par l’éditeur

Stubbs the Zombie

5

Note Globale

5.0/10

On aime

  • L'univers 50's excellent
  • La section audio
  • Quelques séquences très réussies
  • Incarner un zombie (qui fume)

On aime moins

  • C'est vide
  • C'est répétitif
  • C'est moche
  • C'est vite fini
  • Ca crashe souvent
  • Une "remastérisation" toute relative...