Accueil»Jeux vidéo»Test Spider-Man Miles Morales : la PS5 lui va si bien ?

Test Spider-Man Miles Morales : la PS5 lui va si bien ?

Après le très bon (mais très redondant) Spider-Man en 2018 sur PS4, voilà que Sony et Insomniac Games profitent de la sortie de la PS5 pour proposer un nouvel opus : Miles Morales. Disponible également sur PS4 (comme d’autres jeux du lancement), Spider-Man Miles Morales fait malgré tout partie des « exclusivités » PS5. Notre test !

Test Spider Man Miles Morales

Spider-Man Miles Morales, le test sur PS5

Né d’une mère d’origine hispanique et d’un père d’origine africaine, Miles Morales est un fervent admirateur de l’homme araignée, qui enfile par ailleurs le costume de défenseur des citoyens de New-York. Un héros que l’on a notamment pu voir au cinéma, via Spider-Man: New Generations, et qui est donc le pilier central de ce nouvel opus vidéoludique, et accessoirement, ambassadeur de la nouvelle PS5 de Sony.

Test Miles Morales PS5

Après un prologue assez explosif, mettant en scène le « vrai » Spider-Man et Miles Morales, ce dernier se retrouve rapidement seul aux commandes, Peter Parker ayant à partir en Europe. Dès lors, on retrouve la recette qui a fait le succès de l’opus originel, avec un mélange d’open-world, de missions scénarisées et d’objectifs secondaires (voire tertiaires). Un épisode qui permet de retrouver cette bonne vieille ville de New-York, pendant les fêtes de fin d’année, et donc avec une toute nouvelle approche visuelle.

A ce petit jeu, la PS5 permet à Insomniac Games de proposer un rendu visuel plus propre que jamais. La ville est dense et s’étale à perte de vue, les détails sont ultra-nombreux, il y a de la vie en bas de l’immeuble que l’on surplombe, des voitures sur la route, des piétons qui piétonnent, et certains détails forcent le respect. Il suffit par exemple de zoomer (via le mode Photo) sur un éléments du décor ou sur Miles, pour apercevoir à quel point les textures sont riches. Bluffant.

Test Miles Morales PS5
Le niveau de détail sur certaines textures est quand même hallucinant

A cela s’ajoute une mise en scène très (très) dynamique, et le début du jeu fera beaucoup penser à ce que propose Naughty Dog avec la saga Uncharted. On sent le script arriver, on sent le script se dérouler, mais qu’importe, c’est aussi jouissif à jouer qu’à regarder. Les cutscenes et le gameplay s’enchainent d’ailleurs avec une souplesse impeccable, et on se plait autant à regarder ce Spider-Man Miles Morales qu’à y jouer.

Le même, mais à Noël ?

Alors bien sûr, si vous aviez déjà parcouru le premier opus sur PS4 en 2018, cet épisode dédié à Miles Morales aura vite de sérieux airs de « déjà vu ». La ville est identique (mais en hiver), la progression est similaire, le système d’expérience aussi, les objectifs sont à peu près identiques… Evidemment, il y a bien diverses nouveautés, avec en prime de nouveaux pouvoir « made in Miles », mais il ne s’agit pas d’un « nouvel » épisode ici, et bien d’un spin-off.

Test Miles Morales PS5

L’action est toutefois un peu plus présente, avec toujours ce gameplay très agréable, quitte à se montrer un peu brouillon parfois. On n’échappe pas non plus à une tonne d’objectifs secondaires et autres missions sans grand intérêt pour doper la durée de vie. Une durée de vie assez courte d’ailleurs, puisque ce Miles Morales pourra se terminer en quelques heures seulement si vous vous en tenez aux objectifs principaux.

Test Miles Morales PS5

Au final, le jeu est très agréable, mais on retrouve (forcément) les mêmes défaut que le Spider-Man de 2018. En d’autres termes, si vous n’aviez pas accroché au jeu sur PS4, il y a très (très) peu de chances que ce Miles Morales vous enchante au-delà de son Prologue assez phénoménal, le titre étant sensiblement identique.

Miles Morales en 30 ou 60 fps sur PS5 ?

Sur PS5, le jeu permet également de profiter de deux modes distincts, à savoir Graphismes et Performance. Le premier permet de profiter d’un jeu en 4K, et du ray-tracing, tandis que le second fait la part belle aux 60 fps, au détriment de certains détails visuels. Enfin, soulignons également des chargements éclairs ici.

En effet, entre le moment où vous lancerez le jeu depuis l’interface PS5, et le moment où vous reprenez en main ce bon vieux Miles, il ne s’écoulera que 15 secondes. Le chargement d’une partie nécessite 2 à 3 secondes à peine. Ça change !

Test Miles Morales PS5

En ce qui nous concerne (et c’est purement subjectif), on a préféré jouer en mode Graphismes, soit en 4K et en 30 fps. Certes, le 60 fps est plus fluide (et heureusement), mais on perd alors en détails visuels, mais on perd surtout le côté « cinéma » du jeu, avec un affichage bien trop véloce parfois, qui dénature un peu le jeu. Du côté du ray-tracing, l’effet est réussi, et ne se limite pas uniquement aux reflets dans les vitres des immeubles, mais c’est évidemment là où il est le plus visible.

Test Miles Morales PS5
Oui, c’est une capture in-game, via le mode Photo du jeu

A cela s’ajoute également un mode 30 fps vraiment très agréable finalement, et on est bien loin ici de la différence entre les modes Performances et Graphismes d’un Demon’s Souls, où l’on privilégiera (largement) le mode 60 fps.

Notre avis concernant Spider-Man Miles Morales

Très semblable à l’opus de 2018, ce Spider-Man Miles Morales profite néanmoins d’une meilleure mise en scène et d’une action un peu plus prononcée. Sur PS5, sans constituer une expérience next-gen époustouflante non plus, le jeu est plus que réussi visuellement parlant, avec un sens du détail assez bluffant parfois, une ville plus vivante, et des effets retravaillés. A envisager donc si vous avez apprécié le Spider-Man de 2018 sur PS4.

Test de Spider-Man Miles Morales réalisé sur PS5 à partir d’une version numérique du jeu, fournie par l’éditeur.

Spider-Man Miles Morales

7.5

Note Globale

7.5/10

On aime

  • Un gros effort de mise en scène
  • Très agréable pour les mirettes
  • Le système de combats, dynamique et accessible
  • Des chargements éclairs sur PS5
  • Quel plaisir de virevolter entre les immeubles !
  • Non mais vous avez vu les détails sur les baskets ??!!

On aime moins

  • Un gros sentiment de déjà-vu quand même
  • Ces quêtes annexes...
  • Durée de vie (6/8 heures)
  • Un peu cher quand même (59.99€)...