Accueil»Jeux vidéo»Test PlayStation Portal : 4 raisons d’acheter (ou pas) le périphérique de lecture à distance PS5

Test PlayStation Portal : 4 raisons d’acheter (ou pas) le périphérique de lecture à distance PS5

Annoncé il y a quelques mois, le PlayStation Portal n’est pas une quelconque PSP nouvelle génération. Ce n’est même pas une console portable, c’est un « périphérique de lecture à distance« , qui fonctionne de concert avec une PS5 et une solide connexion Wi-Fi. Le postulat de base est simple : permettre aux joueurs de continuer à jouer à leurs jeux PS5 (depuis leur PS5) sans monopoliser la TV du salon. Evidemment, pour une certaine frange de joueurs, cela ne présente aucun intérêt, mais pour d’autres, notamment les parents et/ou ceux et celles qui ne peuvent pas monopoliser la TV du salon pour une raison ou pour une autre, c’est l’occasion de retrouver une certaine frome de flexibilité dans la pratique du gaming.

Le PlayStation Portal, pour les parents (et les autres) qui veulent jouer dans le lit !

Pour de nombreux (jeunes) parents passionnés de jeux vidéo, le fait d’avoir un enfant chamboule généralement la pratique vidéoludique. Dans les premiers mois, pas de gros changement, mais rapidement, il faut se construire de nouvelles habitudes de jeu. Ainsi, le soir, aussitôt la maison endormie, on se précipite alors sur le canapé du salon, on allume la Smart TV et on joue, bien souvent avec un casque sur les oreilles, afin de ne réveiller personne (et on peut désormais désactiver le BIP de la PS5 pour être encore plus discret).

Avec le PlayStation Portal, le problème est quelque peu différent, puisque si on peut démarrer sa partie sur la Smart TV du salon, on peut également la poursuivre dans la foulée… dans le lit (ou ailleurs).

prix playstation portal ps5
© Sony Interactive Entertainment

De notre côté, la fatigue du soir se faisant vite sentir, il est compliqué de tenir plus d’une heure devant la TV sans risquer un endormissement soudain. Aussi, pour certains jeux (on y revient plus bas), le PlayStation Portal est une excellente alternative, et pour peu que l’on relie un casque (filaire ou les nouveaux casques PlayStation Link), on profite en prime d’une excellente immersion.

PlayStation Portal, (presque) parfait aussi pour jouer partout

La communication de Sony n’était pas très claire concernant ce PlayStation Portal. Si on avait compris que le périphérique était destiné à lire, à distance, les jeux installés sur la PS5 associée, beaucoup pensaient que ce dernier devait se trouver à proximité de la console. En réalité non.

test playstation portal gran turismo 7
© THM Magazine

En effet, si le remote play est possible au sein du foyer dans lequel se trouve la PlayStation 5 (encore heureux), rien n’empêche de jouer à distance, à condition évidemment que le PlayStation Portal soit relié à une source Wi-Fi digne de ce nom. Dès lors, pour peu que l’on ait laissé la PS5 en veille (ou allumée) à la maison, on peut se connecter à cette dernière à des kilomètres de là, et poursuivre sa partie.

Dans les faits, cela fonctionne plutôt bien, à condition bien sûr de bénéficier de part et d’autre d’un Wi-Fi haut débit (ou d’une connexion mobile 5G) solide. De cette manière, on peut par exemple profiter de sa PS5 en week-end chez les beaux-parents, en vacances ou encore au bureau. Sympa !

PlayStation Portal : pour ne pas exposer le petit dernier à des contenus violents (et passer outre la TV du salon)

C’était pourtant hier, vous jouiez à la NES, à la Mega Drive et à la Game Boy/ Game Gear dans la voiture, mais aujourd’hui, vous voila parent. Aussi, en tant que parent responsable, mais néanmoins gamer, vous aimez vous adonner à votre passion vidéoludique, sans toutefois exposer les yeux de votre bambin à la violence d’un God of War, d’un Resident Evil, d’un Dead Space, d’un The Last of Us…

test playstation portal god of war
© Sony Interactive Entertainment

Toutefois, lorsque l’enfant est à la maison, quand bien même vous avez une heure (ou deux) à tuer avec la possibilité de jouer un peu, impossible de jouer sur la TV du salon. C’est là que le PlayStation Portal entre en scène.

En effet, avec le périphérique de Sony, il est possible de s’isoler dans une pièce de la maison, pour profiter sereinement de son jeu. Par exemple, de notre côté, si l’enfant a pu regarder tranquillement son dessin animé favori à la télévision, on a pu poursuivre notre partie, installé quelques mètres à côté, sur la table de la cuisine. Ca n’a l’air de rien comme ça, mais c’est vraiment très pratique (et ça évite de regarder le dessin animé en question en plus !).

Pour peu que vous soyez proche de la box (ou d’un autre signal Wi-Fi), vous profiterez en prime d’une expérience optimale. Pratique pour avancer un peu votre partie, avant de la reprendre sur la Smart TV dès l’enfant de retour à la crèche/à l’école. Bien sûr, il va sans dire que le PlayStation Portal est compatible avec toutes les PS5, que vous ayez le gros modèle de novembre 2020, ou la toute récente PS5 Slim.

PlayStation Portal : le compagnon idéal pour finir votre « backlog » jeux vidéo

Au cours de notre expérience, si le PlayStation Portal nous a permis de lancer des jeux tels que Gran Turismo 7, WRC ou encore The Last of Us Part 1, l’expérience était agréable certes, mais à nos yeux, la « perte » de qualité par rapport à la Smart TV OLED 4K du salon est trop importante. Il est dommage, selon nous, de ne pas profiter pleinement des qualités visuelles de certains gros jeux, en passant par le PlayStation Portal.

test playstation portal canape
© Sony Interactive Entertainment

Pareil du côté du gameplay, avec des sticks analogiques plus compacts ici, très agréables pour certains jeux certes, mais dont la course est bien trop courte pour profiter d’un minimum de précision dans un jeu de course. Oubliez les jeux multijoueur aussi, le PlayStation Portal n’est pas fait pour cela (même si c’est évidemment compatible).

MAIS ! Là où le PlayStation Portal est une réussite absolue, c’est pour les « petits » jeux, ceux qui n’imposent pas une précision de folie et/ou un affichage 4K HDR de premier plan. C’est le cas par exemple du très bon Star Ocean The Second Story R, très agréable sur PlayStation Portal, mais aussi de la récente compilation Metal Gear Solid Master Collection.

ps portal comparaison psp sony
Le PlayStation Portal aux côtés d’une PSP © THM Magazine

De cette manière, tous ces « petits jeux » que l’on a cumulé dans notre backlog au fil des mois peuvent se jouer sereinement sur le périphérique de Sony, que l’on soit installé dans le lit, aux toilettes, sur la table de la cuisine ou même en extérieur. A vrai dire, dans le cas de certains jeux (comme Star Ocean ou Octopath Traveler 2 pour ne citer qu’eux), l’expérience de jeu est même plus agréable sur le PlayStation Portal que sur la grosse TV 55″ du salon, avec cette impression de jouer sur une console portable nouvelle génération. Et ça c’est top !

Des défauts oui, mais une expérience agréable malgré tout (à condition d’être la « cible » du produit)

Pour conclure, en tant que parent, l’expérience PlayStation Portal s’avère très agréable, pour peu bien sûr que l’on s’accommode de certaines faiblesses. En effet, peu importe le réseau Wi-Fi, l’expérience souffre toujours à un moment donné d’un petit couac technique du à un réseau sans-fil jamais stable et fiable à 100%. A cela s’ajoutent quelques limitations techniques, comme l’impossibilité de lancer une application multimédia, de jouer en cloud gaming ou encore de brancher un casque Bluetooth. En revanche, l’autonomie est excellente, tout comme la prise en main, avec une expérience DualSense complète très (très) agréable. De son côté, l’écran (LCD) est très réussi, et le poids de l’ensemble est parfaitement équilibré.

test playstation portal pulse explore ps5
© Sony Interactive Entertainment

En somme, le PlayStation Portal surclasse toute autre forme de remote play sur PS5. A vous de voir maintenant si vous pensez que cela vaut le coup d’investir 220€, sachant que vous pourrez effectivement faire « la même chose » avec un smartphone, une tablette ou encore un ordinateur et une manette compatible… mais en moins bien.