Accueil»Jeux vidéo»Test Far Cry New Dawn : it’s a new day, it’s a new life…

Test Far Cry New Dawn : it’s a new day, it’s a new life…

And I’m feeling good ?

La licence FPS open-world d’Ubisoft Montréal revient sur le devant de la scène, moins d’un an après le dernier épisode. Far Cry New Dawn arrive dans nos consoles et PC, plutôt vendu comme un stand-alone qui conclut l’histoire de Far Cry 5. Un épisode qui nous en apprend encore plus sur l’avenir de Joseph Seed, le grand méchant du cinquième épisode. Far Cry New Dawn parviendra-t-il à apporter un peu de changement dans la série ?

Make America Great Again ?

L’histoire se situe, comme dans Far Cry 5, dans le comté du Montana aux États-Unis à Hope County. Depuis la guerre nucléaire, la nature a repris ses droits sur les ruines des différentes villes. Cependant, la faune et la flore ont subi entre-temps des mutations liées aux radiations nucléaires. Nous aurons l’occasion de quitter le comté le temps de certaines missions à travers les États-Unis et ailleurs. Far Cry New Dawn prend place 17 ans après les événements de Far Cry 5. Après la terreur de Joseph Seed et de sa secte, le comté s’est remis de cette période sombre et les survivants se sont organisés afin de pouvoir repartir de zéro.

Toute cette réorganisation est menacée par les Ravageurs, un groupe de pillards, dirigé par les jumelles Mickey et Lou, qui pillent et massacrent absolument tout. Ces dernières sont réussies, mais n’atteignent pas le niveau d’un Vaas de Far Cry 3. Pour les survivants, la seule solution possible serait de s’allier à la secte de l’Eden’s Gate réhabilitée par Joseph afin de donner un nouvel espoir à la reconstruction de l’humanité.

Le manque de personnalité de notre héros se fait assez vite ressentir, ce dernier est totalement muet. Le joueur choisit la tête de notre héros de A à Z, à la manière de Division ou Ghost Recon Wildlands. Qui dit Far Cry, dit antagonistes de haut niveau, et les deux jumelles sont plutôt charismatiques. C’est plus ou moins la même structure que Far Cry 5. Une partie de la carte provient d’ailleurs de ce dernier. Le jeu se présente comme un spin-off de Far Cry 5, en plus déjanté et coloré. L’histoire et la narration sont moins bien écrites que le cinquième épisode mais ont le mérite d’être mieux rythmées. Il y’a du bon comme du moins bon en somme.

Far Away

Des véhicules sont présents malgré leurs incohérences scénaristiques… puisqu’une explosion nucléaire aurait dû rendre ses derniers hors d’usage. Les sensations de conduite sont toujours bonnes. La carte, bien que plus petite que Far Cry, est bien remplie, avec desactivités en tous genres comme des chasses au trésor, des avant-postes à récupérer. Du classique jusque-là. Mais ce qui retient notre attention ce sont les expéditions, ces dernières nous amèneront dans différents endroits du monde, certes moins ouverts que la carte classique du jeu, ces temps morts nous permettent de varier les plaisirs. L’IA est toujours autant à l’ouest, par exemple, les piétons auront la fâcheuse tendance de se jeter sous votre voiture, pourquoi ? Le HUD est très envahissant, les barres de vie, les indications etc…

Heureusement, nous avons la possibilité de choisir ce que l’on souhaite afficher. Notons au passage désormais, la présence d’une jauge de santé au-dessus de vos ennemis (coucou The Division), certains seront plus coriaces que d’autres. La vie remonte automatiquement comme dans un Call Of Duty ou un Halo. Les médikits sont toujours présents mais plus tellement utiles sauf si vous voulez vous soigner rapidement. Comme dans Far Cry 5, vos coéquipiers pourront vous réanimer, pas à volonté évidemment, mais suffisamment pour vous faciliter la vie.

Test Far Cry New Dawn

Le jeu est disponible dans trois modes de difficulté. En explorateur le jeu correspond au mode facile. Le mode coriace au normal et l’ultra chaud au difficile. Au début du jeu le joueur devra choisir entre incarner une femme ou un homme. Le jeu est plus court que le précédent, mais une bonne vingtaine d’heures sont nécessaires pour le 100%. La campagne solo en ligne droite vous demandera moins de 10 heures. En plus du solo, un mode co-op est dispo, la campagne est entièrement jouable même à deux. Même système de compagnons que la cinquième, certains proviennent de Far Cry 5 mais d’autres sont inédits et possèdent une vraie personnalité. Chaque endroit de la carte possédera sa faune et sa flore. En effet il ne sera pas rare de se faire mordre par un serpent ou tomber nez à nez avec un animal qui a subi des mutations après l’explosion nucléaire. Rageant.

Nouvelle (d)aube ?

Le jeu inclus des éléments dit de « light RPG ». En effet certains éléments de RPG sont présents comme le système d’amélioration du personnage, des armes et de base façon The Division. Les camps capturés qui monteront en niveau pour plus de loot et plus d’éthanol, ressource essentielle du jeu pour améliorer nos équipements. Les sensations de tir sont toujours au summum du genre. Les armes sonnent bien et sont jouissives à manier dans cet épisode. On retrouve un système de craft autour d’établis et de composants que vous ramasserez sur votre chemin. Ces derniers combinés permettront de fabriquer des armes et fait aussi office de magasin central pour les munitions, matériaux…

Test Far Cry New Dawn

Ubisoft décrit Far Cry : New Dawn comme un « RPG léger ». Et effectivement, les mécaniques RPG sont peu nombreuses. Alors oui, des chiffres apparaissent au-dessus de vos ennemis à chaque fois que vous les touchez et le niveau des adversaires augmente progressivement comme dans certains jeux de rôle, ce qui est bon à savoir. Mais vous n’accumulez ni points d’expérience, ni niveaux. Cette progression se limite à la collecte et la dépense de ressources dans votre camp. Mention spéciale à la première arme qu’on débloque, le lance-scies totalement jouissif à utiliser contre les ennemis. Malgré ce gameplay toujours très bon, la recette reste la même depuis des années. Far Cry New Dawn fait certes évoluer un peu la licence avec ses aspects « light RPG » bienvenus.

Test Far Cry New Dawn

Hannah Montana

Le jeu est magnifique, il est encore un peu plus abouti que Far Cry 5, qui était très beau visuellement. Ce New Dawn tourne d’ailleurs étonnamment bien pour la qualité visuelle qu’il propose. Sur consoles classiques, le jeu sera joli oui, mais sur Xbox One X, le jeu tourne en 4K native. De quoi faire pleurer vos yeux de bonheur. Sur PS4 Pro le jeu est un peu dessous de la version X, normal. La One classique s’en sort comme elle peut. De nuit, comme de jour, vous l’aurez compris, le jeu est magnifique et fluide. Malgré cette beauté, comme quasiment chaque production d’Ubi, Far Cry New Dawn n’échappe aux bugs en tous genres, parfois bloquant la progression du joueur.

On attend quand même un patch rapidement pour régler ces problèmes de finitions. Artistiquement, Ubisoft Montréal a fait le pari osé de la couleur, preuve en est, Far Cry New Dawn est très réussi sur ce plan là, malgré les couleurs parfois flashy.

Test Far Cry New Dawn

La partie audio est aussi soignée, malgré une sensation de recyclage dans les bruitages comme l’eau, de végétation, de vent. Mais la partie sonore reste bonne, comme les doublages en français malgré une version anglaise au-dessus. Des sous-titres sont disponibles dans plusieurs langues. D’innombrables options pour le HUD, la partie sonore, visuelle et gameplay sont disponibles.

Notre avis

6.5
Cet opus apporte des nouveautés dans la série FPS d’Ubisoft, comme des éléments de RPG et un une scénarisation plus rythmée. Malgré les tares que la série se traîne depuis des années, comme des bugs, une recette qui évolue peu... cet épisode a le mérite d’exister, non seulement pour clore l’arc narratif de Far Cry 5, mais aussi pour profiter d’une superbe direction artistique. Manette en main, le jeu est toujours aussi agréable. Ce nouveau cru d’Ubi reste sympathique à parcourir mais n’est pas indispensable vu le flot de productions en ce moment. Souhaitons quand même un jour un come-back à la Assassin’s Creed Origins pour la série Far Cry.
24 Avis d'utilisateur
Notre Avis 6.5

Les plus

Une claque visuelle. Les qualités du 5. Les Jumelles sont ultra charismatiques et folles. Le début du jeu. La VF de qualité. Un Far Cry un peu plus narratif que les précédents. Le HDR fait des merveilles. La végétation est incroyable. C’est fluide. La direction artistique peut plaire aussi. La gestion de la lumière. La modélisation générale. Les mécaniques RPG. Quelques quêtes variées.

Les moins

Le HUD envahissant. Less défauts du 5. La direction artistique très flashy qui peut choquer. Une recette qui a fait son temps. Toujours des bugs... Des facilités de level design. Campagne principale bouclée en moins de 10h en ligne droite. IA aux fraises. Ecriture moyenne malgré un effort. Trop de contenu sans intérêt. Certains ennemis font office de sac à PV (comme dans The Division), Scénario moyen.