Accueil»Jeux vidéo»Tears of the Kindgdom : pourquoi le nouveau Zelda n’a pas été annoncé au Royaume-Uni

Tears of the Kindgdom : pourquoi le nouveau Zelda n’a pas été annoncé au Royaume-Uni

C’était hier, dans le cadre d’un Nintendo Direct forcément très attendu, le géant Nintendo a dévoilé un nouveau trailer pour le futur épisode de la saga The Legend of Zelda. Jusqu’ici baptisé « Breath of the Wild 2 », ce nouvel épisode à venir sur Nintendo Switch a finalement hérité d’une appellation définitive, à savoir Tears of the Kingdom. La sortie de ce nouveau Zelda est prévue pour le 12 mai 2023.

© Nintendo

Un titre qui tombe mal…

Si le monde entier a pu profiter pleinement de ce nouveau trailer, et découvrir l’appellation de ce nouvel opus, à quelques heures de la diffusion de son Nintendo Direct, la firme nippone décidait d’annuler le livestream prévu au Royaume-Uni.

« En signe de respect en cette période de deuil national, le Nintendo Direct de demain ne sera pas diffusé en direct. Il sera publié en vidéo à la demande sur notre chaîne YouTube à 16h00 demain » expliquait alors Nintendo. Depuis quelques heures, on comprend mieux le pourquoi de cette annulation…

© Nintendo

En effet, alors que le Royaume-Uni est en deuil suite à la disparition de la Reine Elizabeth II et pleure celle qui a régné pendant 70 ans, difficile pour Nintendo d’officialiser en grande pompe un nouveau jeu vidéo dont le sous-titre signifie « Les Larmes du Royaume« . Evidemment, les fans britanniques de la saga Zelda ont pu découvrir le jeu peu après sur la chaine YouTube de Nintendo, et pourront profiter du jeu lors de sa sortie l’année prochaine.

La « suite » de Breath of the Wild ?

Du côté de ce nouveau Zelda : Tears of the Kingdom, l’esprit semble reprendre les grandes lignes de Breath of the Wild, avec un Link toujours aussi aérien et fan d’escalade, qui va visiblement devoir sauver Hyrule d’un nouveau Mal. Un trailer qui laisse entrevoir un total de sept artefacts, réunis autour d’une divinité, qui pourraient représenter les sept donjons du jeu à explorer.

« Dans cette suite de The Legend of Zelda: Breath of the Wild, l’aventure de Link s’étendra jusque dans les cieux qui surplombent les vastes terres d’Hyrule » explique Nintendo.

© Nintendo

Evidemment, Nintendo a pris le soin de dévoiler un minimum d’informations concernant ce nouveau Tears of the Kingdom, qui pourrait réserver son lot de surprises. Selon certains, le jeu pourrait être lancé avec une nouvelle version de la Nintendo Switch, une console plus puissante. Affaire à suivre donc, avec un Zelda : Tears of the Kingdom fermement attendu pour le mois de mai 2023. Pensez à poser un RTT (ou deux).