Accueil»Autos»Sport auto, optimiser ses performances avec les phares adéquats

Sport auto, optimiser ses performances avec les phares adéquats

Dans les compétitions automobiles de haut niveau, la victoire se joue à la seconde près. De jour comme de nuit, le pilote doit pouvoir compter sur du matériel fiable. Pour le choix des phares notamment, le bon matériel peut faire la différence. Dans un brouillard épais comme sur une route sinueuse le soir, il vaut mieux être équipé d’un éclairage performant. Comment alors choisir le bon équipement pour avancer rapidement et en toute sécurité en cas de mauvaise visibilité ? Suivez le guide pour un tour d’horizon des différents types de phares.

Les phares LED, un éclairage à la pointe de la technologie

Après avoir investi nos téléviseurs, la technologie LED s’invite aussi dans les sports mécaniques de haut niveau. Des gammes complètes d’équipements LED dédiés aux plus exigeants sont aujourd’hui disponibles directement sur le web. Ainsi, quelques clics suffisent pour acheter des phares LED sur GT2i.com par exemple, et bénéficier de phares de niveau professionnel.

Sport Automobile phares

En effet, peu gourmandes en énergie et compactes, elles équipent aujourd’hui les voitures de sport toutes catégories confondues. Leur succès repose principalement sur un rapport poids/puissance extrêmement avantageux. En règle générale, une lampe LED de 10w de compétition fournit 900 Lumens. Une rampe LED standard affiche quant à elle 3600 Lumens pour un poids de 750g. Ainsi, une voiture équipée d’un maximum de 16 lampes, en accord avec le règlement FFSA, soit 14 400 Lumens, roulerait comme en plein jour en toutes circonstances.

D’autre part, leur conception en barre autorise diverses configurations en positions latérales ou en positions inférieures. Le flux lumineux se révèle régulier et remplit parfaitement l’espace en longue portée et en périphérie. Seul bémol, les lampes intégrées aux kits ne se remplacent pas une par une en cas de défaillance.

Sport Automobile phares

Les phares halogènes et Xénon, un design classique, des performances haut de gamme

En alternative aux lampes LED, certains pilotes de compétition préfèrent rester sur les phares halogènes classiques. Leur attrait s’explique d’abord par le design intemporel des optiques et ensuite, pour leur coût. À puissance égale, une rampe de phares halogènes consomme 6 à 8 fois plus d’énergie. Cependant, une lampe halogène coûte 2 à 3 fois moins cher et se remplace à l’unité. Par ailleurs, pour ce genre de phares, le flux lumineux demeure unidirectionnel.

Il est d’usage de composer plusieurs orientations sur une même rampe de phares halogènes. De manière générale, les phares au centre s’orientent de telle sorte à pouvoir couvrir la plus grande distance vers l’avant. Tandis que les lampes positionnées en extérieur de la rampe éclairent les côtés. D’autre part, leur teinte jaune offre une excellente pénétration en temps de pluie et de brouillard épais.

Avec les phares Xénon, les performances sont au rendez-vous, tant en longue portée qu’en virages. Elles s’affichent comme l’alternative haut de gamme de l’éclairage pour voitures de sport. Vendues à un prix plus élevé, certes, elles offrent une clarté exceptionnelle s’apparentant à celle des lampes LED. De plus, le flux lumineux couvre un champ plus large que celui des phares halogènes. Elles demeurent cependant relativement énergivores et nécessitent un entretien plus rigoureux du fait de leur technologie au gaz.