Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : Tu te souviens… Batman Returns sur SEGA Megadrive

#Rétrogaming : Tu te souviens… Batman Returns sur SEGA Megadrive

Au début des années 90, les fans de Batman ont eu la joie de découvrir un premier opus cinématographique assez magistral, avec Michael Keaton et Jack Nicholson dans la peau du Joker, sans oublier sa suite, Batman: le Défi en 1992. Evidemment, la licence Batman est également une aubaine pour les amateurs de jeux vidéo, y compris de notre chevalier noir maison Turk182, qui se souvient notamment de Batman Returns, sur cette chère et tendre SEGA Megadrive.

© Turk 182 / Rétroblog
A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog »

Batman Returns sur SEGA Megadrive

Salut les vieux ! En 1992, j’étais complètement satisfait par mon Amstrad CPC et son énorme logithèque. Seulement, à chaque fois que je croisais une console et que je goûtais aux joies de la fluidité de leurs jeux d’action, je remettais en question le fait de le vendre pour m’en acheter une.

© Turk 182 / Rétroblog

Du potentiel cette SEGA Megadrive !

Je crois que si je n’ai jamais sauté le pas, c’est parce que j’aimais la diversité d’un micro-ordinateur, car je n’aimais pas seulement jouer, mais aussi, écrire, programmer et plein d’autres choses qu’il m’aurait été impossible de réaliser sur une console.

Si je vous raconte cela, c’est tout simplement parce qu’un jour, alors que je bullais chez un ami, celui-ci me proposa une partie de Batman Returns sur sa Sega Megadrive. Au début je n’étais pas chaud, car je fais partie des personnes qui n’aiment pas du tout Tim Burton. Donc j’ai tout de suite, à tort, associé le jeu à ce metteur en scène qui me massacrera plus tard La Planète des Singes…

© Turk 182 / Rétroblog

Des les premières images du jeu, je sus toutefois que j’allais passer un excellent après-midi. Contrairement au beat’em up de la console Nintendo, SEGA propose un jeu de plateforme et d’action dans lequel nous allons contrôler Batman et dans lequel les scénarios respectent les environnements sombres et gothiques du film de Tim Burton (beurk).

Technique, jouabilité et difficulté

La première chose qui me marqua de cette version était l’aspect technique très soigné. Les graphismes avaient été traités avec soin et étaient d’excellente qualité. L’animation des sprites était vraiment très bien réalisée. Je commençais à réaliser que cette console me plaisait énormément, bien plus que sa concurrente de l’époque…

© Turk 182 / Rétroblog

Là où le jeu se distingue par-dessus tout est pour sa jouabilité. Les actions de Batman sont très simples à réaliser et répondent très bien au pad. Malgré cela, je trouvais, tout de même que cette version était d’une difficulté très élevée. Lorsque je fis cette réflexion à mon ami, celui-ci me répondit que cela ne faisait que prolonger la durée de la partie. Il n’avait pas tort car nous y passâmes l’après-midi entière.

Pour le reste tout y est, vous vous baladerez de plateformes en plateformes, en vous balançant à l’aide de votre grappin. Vous devrez détruire les ennemis grâce à vos poings et pieds ou à l’aide d’armes que vous rencontrerez sur votre chemin. Pour finir les niveaux, vous devrez vous confronter aux personnages mythiques de la BD comme Pingouin, Catwoman etc…

© Turk 182 / Rétroblog

Bref, Batman Returns, est un excellent titre sur la Sega Megadrive, il m’a fait découvrir le potentiel de cette console. Plus tard, je me le suis procuré pour ma Game Gear et finalement le destin fera qu’il réapparaîtra pour ma Megadrive cet été dans une caisse que l’on m’a offerte…