Accueil»Autos»Renault K-ZE : le crossover électrique à moins de 10 000 euros (mais pas en France)

Renault K-ZE : le crossover électrique à moins de 10 000 euros (mais pas en France)

Le Renault K-ZE se lance en Chine !

Alors que Renault a récemment ouvert les précommandes de sa nouvelle ZOE 2, dont les tarifs démarrent à 23 900 euros, le constructeur va lancer en Chine ce nouveau crossover K-ZE. Comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’un nouveau véhicule électrique, de type « zéro émission » (ZE donc), dont le concept avait été présenté au Salon de l’Automobile 2018.

Nouveau crossover électrique Renault K-ZE
© Renault

Selon Renault, le crossover K-ZE se définit comme « un véhicule au design sportif avec des lignes affirmées et une stature à la fois musclée et compacte« . Un Renault K-ZE qui dispose d’une autonomie de 250 km selon le constructeur, via une batterie de 26,8 kWh.

Sous le capot, on retrouve un moteur électrique de 33 kW, avec une vitesse de pointe limitée à 105 km/h. Evidemment, il ne s’agit pas de proposer un crossover aux performances démoniaques ici, mais plutôt un véhicule électrique confortable, et (surtout !) très abordable.

Renault City K ZE
© Renault

A noter que le Renault City K-ZE est également équipé de capteurs de particules fines. Ce système de contrôle permet d’évaluer la qualité de l’air dans l’habitacle et de basculer automatiquement entre la circulation d’air intérieur et extérieur, pour un espace intérieur sain et rafraîchissant.

Un crossover électrique à partir de 8 500 euros !

Pour cela, Renault lance son K-ZE en Chine au tarif de 66 800 yuans, soit l’équivalent de 8 500 euros environ. Un prix ultra-attractif donc pour un petit SUV qui, sur le papier du moins, semble plutôt prometteur. Côté SUV électrique, la marque Cupra a également officialisé récemment son nouveau Tavascan, au design très réussi.

A bord du Renault K-ZE
© Renault

La fabrication, locale, est assurée par e-GT New Energy Automotive Co, la joint-venture créée avec Dongfeng Motor Group et Nissan afin de développer et produire des véhicules électriques compétitifs pour le marché chinois.

A l’époque, Carlos Ghosn, alors président de Renault, déclarait : » Notre tout nouveau modèle, Renault K-ZE, est une voiture citadine abordable, inspirée des SUV, et qui réunit le meilleur du Groupe Renault : notre leadership sur les véhicules électriques, notre expertise dans les véhicules abordables et notre capacité à nouer des partenariats solides. »

Le Renault K-ZE en France ?

A l’heure actuelle, le Renault K-ZE est réservé exclusivement au marché chinois, mais ce dernier pourrait, selon son succès, être exporté à l’international. Evidemment, si jamais ce dernier venait à trouver son chemin jusque chez nous, on espère que Renault parviendra à conserver un tarif imbattable.

Renault K-ZE vue arrière
© Renault

A ce sujet, le nouveau président, Thierry Bolloré, annonçait vouloir proposer une Renault électrique en France à moins de 10 000 euros, mais pas avant l’année 2025. Patience donc…

(Via Electrek)