Accueil»Autos»Les Rencontres Nationales du Rétrofit électrique le 29 janvier en France, à Deauville

Les Rencontres Nationales du Rétrofit électrique le 29 janvier en France, à Deauville

Vous le savez peut-être, depuis le 4 avril 2020, il est autorisé d’électrifier un véhicule thermique pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Cette pratique est appelée Rétrofit. Concrètement cela revient à retirer le moteur thermique ainsi que le réservoir du véhicule et à les remplacer par un moteur électrique et une batterie.

Journée Rétrofit France

Le « rétrofit », c’est quoi ?

Ainsi, en France, les voitures thermiques (essence ou diesel) de plus de 5 ans, tout comme les 2 et 3 roues motorisés de plus de 3 ans, peuvent faire l’objet d’une transformation électrique. Le Rétrofit permet de développer la mobilité électrique et hydrogène et de favoriser l’économie circulaire afin de ne pas détruire mais plutôt de réhabiliter des véhicules en parfait état de rouler… Il s’agit d’une solution efficace et maîtrisée dans plus de 40 pays. Il est tout à fait possible de « rétrofiter » une Porsche 912 de 1968 si on le souhaite.

Une pratique qui aura droit à sa première journée évenentielle dès le mois de janvier 2021. En effet, l’Association des Acteurs de l’Industrie du Rétrofit électrique, soutenue par la Région Normandie et la Municipalité de Deauville, organise la première édition des Rencontres Nationales du Rétrofit au Resort Barrière de Deauville le 29 janvier 2021.

L’événement a pour objectif de présenter, sensibiliser, informer et agir pour accompagner la transition énergétique avec l’innovation rétrofit : une nouvelle solution de mobilité durable et un secteur économique d’avenir. Une journée qui réunira des acteurs de la mobilité durable, de l’énergie et de l’environnement : experts, porteurs de projet, entreprises, startups, collectivités, étudiants, particuliers ainsi que des élus et personnalités impliquées dans son développement.

Evidemment, la journée sera dédiée aux solutions de rétrofit électrique et hydrogène pour les 2 et 3 roues, les véhicules particuliers et utilitaires, les camions, les bus, mais également les péniches et bateaux.

Le rétrofit, combien ça coûte ?

Le prix du rétrofit électrique varie bien sûr en fonction du modèle de véhicule et de son autonomie. Il peut débuter à 8 000 € pour une petite citadine et monter à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un plus gros modèle. La fourchette moyenne d’un rétrofit est néanmoins située entre 15 000 € et 20 000 €.

Cependant, ce coût, 2 à 3 fois moins élevé que celui d’un véhicule électrique neuf de même gamme, pourrait baisser à l’avenir grâce aux évolutions techniques et à l’augmentation du nombre de transformations. En ce qui concerne le bonus écologique, ce dernier est une aide pour l’achat d’un véhicule électrique neuf, comme la future Dacia Spring par exemple. Les véhicules ayant fait l’objet d’un rétrofit électrique ne sont donc pas éligibles au bonus.

Nouvelle Dacia Spring Electric

Toutefois, depuis le 1er juin 2020, le rétrofit électrique ouvre droit à une prime versée par l’État dont le montant est de 5000 euros pour une voiture si le bénéficiaire est une personne physique dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 18 000 euros, et de 2500 euros pour une voiture si le bénéficiaire est une personne physique dont le revenu fiscal de référence par part est supérieur à 18 000 euros. Il est de 5000 euros pour une camionnette, et de 1100 euros pour un véhicule à deux ou trois roues ou un quadricycle à moteur.