Accueil»Autos»La vitesse de pointe des Renault et Dacia limitée à 180 km/h dès 2022

La vitesse de pointe des Renault et Dacia limitée à 180 km/h dès 2022

Avec le soutien de son conseil d’administration, le Groupe a détaillé lors de son Assemblée générale du vendredi 23 avril 2021 la mise en œuvre de sa politique de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) dans le cadre de son plan stratégique Renaulution. Cette politique ambitieuse, qui repose sur le déploiement de dispositifs inédits, soutiendra la stratégie de transformation du Groupe et ses objectifs de performance. Elle s’appuie sur trois piliers majeurs intégrés aux activités de l’entreprise : la transition écologique, la sécurité des clients sur les routes et des collaborateurs sur le lieu de travail, et l’inclusion en travaillant à l’employabilité et la parité des équipes.

Nouvelle Renault Twingo ZE électrique prix

Les Renault et Dacia « limitées » à 180 km/h

Par ailleurs, afin d’optimiser la sécurité des conducteurs, Renault annonce que la vitesse de pointe sera plafonnée sur tous les modèles Renault et Dacia, avec des voitures qui seront limitées à 180 km/h. Dès 2022, la nouvelle Renault Megane-E sera équipée d’un ajustement automatique à la vitesse réglementaire, réglé par défaut. A noter que le constructeur Volvo avait lui aussi annoncé il y a quelques mois cette même mesure, avec des véhicules qui ne pourront pas dépasser les 180 km/h.

Renault 5 électrique

D’aucun diront qu’il s’agit là d’une opération marketing de la part de Renault, les voitures du groupe français, gamme RS mise à part, n’étant pas forcément réputées pour aller titiller régulièrement les 180 km/h. Un constat plus significatif encore en ce qui concerne la gamme Dacia, laquelle a rarement brillé par son côté « sportif« …

Côté sécurité, Renault annonce également deux innovations qui seront déployées sur l’ensemble des prochains lancement. On retrouvera ainsi le « Fireman Access« , qui permet de faciliter l’intervention des pompiers, et qui sera déployé sur tous les véhicules électriques et hybrides. A cela s’ajoute le « Rescue Code« , qui permet aux pompiers d’identifier un véhicule via un QR Code, et avoir ainsi accès à de nombreuses informations d’architecture pour accélérer la prise en charge des passagers en cas d’accident grave.

Nouvelle Dacia Spring Electric

Vers 90% de ventes électrifiées en 2030

En ce qui concerne la transition écologique, en accompagnement des engagements pris sur l’électrification de ses véhicules, avec 65% de ses ventes électrifiées dès 2025, et 90% en 2030 pour la marque Renault en Europe, le Groupe Renault vise la neutralité carbone en Europe en 2040 et dans le monde en 2050. Et pour ceux qui se posent la question, oui, la nouvelle R5 électrique sera bel et bien produite, et développée dès 2025, avec des batteries plus durables. En attendant, il sera évidemment possible de se glisser au volant de la petite Renault Twingo Electric.

Nouvelle Renault Twingo ZE électrique prix

Le Groupe lance également une université dédiée à l’acquisition de nouvelles compétences dans l’électrification, la gestion, l’analyse et la cybersécurité des données ou l’économie circulaire, notamment l’ingénierie liée au recyclage des véhicules et de leurs batteries. La ReKnow University, dédiée dans un premier temps aux salariés du Groupe en France, formera près de 40% des effectifs concernés par ces bouleversements d’ici 2025. Progressivement, ce processus s’étendra aux industriels de la filière et à des partenaires académiques avec lesquels le Groupe mutualise la conception et la diffusion de formations professionnalisantes.

Si Renault Group est proportionnellement l’employeur comptant le plus de femmes parmi les constructeurs généralistes, elles ne représentent encore que 25% de ses effectifs. D’ici 2025, le groupe promet d’atteindre la parité dans ses effectifs d’apprentis et de stagiaires, sans oublier de promouvoir des femmes aux postes clés du groupe. Cela englobe également les Ateliers Renault, ces garages au sein desquels il est possible de faire réviser son véhicule, changer la courroie de distribution, ou encore faire vérifier sa monture avant un départ en vacances. Une nouvelle stratégie à la fois environnementale et sociétale donc du côté de chez Renault, qui sera déployée progressivement au fil des années.