Accueil»Jeux vidéo»Test Battlefield 1 PS4 : retour aux sources

Test Battlefield 1 PS4 : retour aux sources

Battlefield 1, retour au coeur des tranchées

Après avoir ouvert les hostilités sur PS4 et Xbox One à leur lancement avec Battlefield 4, la licence signée Electronic Arts nous revient enfin (on oubliera le vilain Hardline…) en cette fin d’année 2016, avec le très attendu Battlefield 1. Un épisode qui promettait un véritable retour aux sources pour la saga, avec un bond de 100 ans en arrière, puisque le jeu nous propulse en plein coeur de la première Guerre Mondiale.

battlefield-1-test




A l’instar du récent Titanfall 2 (lui aussi signé Electronic Arts), ce Battlefield 1 propose un mode solo digne de ce nom, en plus de l’indispensable multi sur lequel nous reviendrons plus bas. Ici, les équipes de DICE ont décidé d’opter pour une campagne mêlant diverses histoires, qui n’ont aucun rapport entre elles, si ce n’est évidemment le conflit mondial. Au total, ce sont cinq mini-campagnes qui sont proposées, et le joueur peut décider de jouer ces dernières dans l’ordre de son choix.

On pourra ainsi se glisser dans la peau d’un pilote de l’armée de l’air britannique, avec des dogfights d’anthologie (mais vraiment !), mais aussi incarner un courageux soldat italien Arditi dans la campagne Avanti Savoia, à la recherche de son frère Matteo, sans oublier une épopée au Moyen-Orient avec Lawrence d’Arabie, ou encore se mêler à la lutte contre l’envahisseur allemand à Cambrais, avec un char d’assaut nouvelle génération.

battlefield-1-flame-thrower

Des petites aventures, d’une à deux heures chacune, qui permettent de profiter d’un scénario certes assez court, mais plutôt intense, avec à chaque fois une ambiance toute particulière, renforcée par une narration très bien pensée, avec bien sûr de nombreux faits historiques, mais aussi par la qualité technique de ce Battelfield 1. En effet, DICE a mis au point un rendu graphique d’une rare beauté avec ce Battlefield 1, et certaines séquences sont absolument hallucinantes de réalisme. On pense notamment à la séquence d’ouverture du jeu, ou encore à la ballade en char, sans oublier bien sûr la phase aérienne, à couper le souffle. Les reflets, les effets météos (notamment le soleil), les explosions… tout est prétexte à éblouir littéralement la rétine du joueur. Cela sans oublier la possibilité de détruire les bâtiments évidemment. Bref, du très grand art, indéniablement.

Bien sûr, le mode Solo de ce Battlefield 1 reste globalement assez bref, même si certains tenteront de remporter les défis et retrouver les documents parsemés dans chaque chapitre pour prolonger le plaisir de quelques heures. En gros, comptez environ 5 à 8 heures (grand max) pour boucler les différentes missions solo. Bien sûr, cette campagne permet non seulement de revivre quelques faits marquants de l’Histoire, mais aussi (et surtout) de préparer le joueur à affronter le mode Multi de ce nouveau Battlefield.

battlefield-1-tank-arabie

Du multi archi-complet

En effet, le mode multijoueur de Battelfield 1 constitue (comme toujours) le véritable centre névralgique du jeu, et il faudra forcément accepter de démarrer avec un personnage très limité, et faire ses preuves au combat pour engranger rapidement de l’EXP, et accéder à de meilleures armes, de meilleurs bonus.

World War 1 oblige, l’arsenal est ici nettement moins moderne que dans un Battlefield 4, et il faudra donc composer avec ces bons vieux fusils à verrous, aux mitrailleuses XXL et aux grenades à manche. A ce sujet, le combat au corps à corps n’est pas à négliger, puisqu’il sera souvent plus opportun d’embrocher un ennemi avec sa baïonnette, plutôt que de tenter un pénible rechargement de son fusil. On peut également utiliser divers gaz pour gêner l’adversaire, et il faudra alors prendre le soin d’équiper son masque avant de pénétrer dans une salle enfumée. Immersion garantie.

battlefield-1-screen

En ce qui concerne les affrontements en eux-mêmes, Battlefield 1 propose une dizaine de maps (France, Allemagne, Italie…), mais le jeu privilégie globalement le jeu dynamique, et ceux qui aiment camper longuement sur un balconnet, l’oeil vissé sur le viseur de leur fusil sniper, ne seront pas forcément à la fête ici. Le jeu propose de choisir entre diverses classes (Assaut, Médic…), chacune disposant bien sûr de ses caractéristiques propres en termes d’attaques, mais aussi de défense. Evidemment, en plus d’évoluer à pieds, le joueur multi pourra également prendre le contrôle d’un char ou d’un avion, pour lancer un assaut dévastateur dans le camp ennemi. On notera également ici la présence de diverses classes d’élite, à utiliser comme des atouts, pour renverser la tendance dans un affrontement mal engagé.

Côté modes de jeu, on pourra bien sûr se lancer dans les indémodables Deathmatch, Team Deathmatch, Capture the Flag, Domination… mais aussi le tout nouveau mode Pigeons de Guerre, qui demande aux joueurs de capturer un pigeon, et d’envoyer ce dernier livrer un message aux alliés, en prenant le soin bien sûr d’empêcher les ennemis d’abattre le volatile. Excellent !

Test réalisé à partir d’une version commerciale de Battlefield 1, sur PS4 Pro

Notre avis

8.0
Ce Battlefield 1 est une incontestable réussite, avec un mode Solo permettant de revenir sur divers conflits (avec un vrai soin accordé à l'authenticité), et un mode multi très complet, qui ravira des heures durant les adeptes du genre. On regrettera simplement un contenu solo un peu juste pour qui ne souhaite pas forcément se lancer corps et âme dans le online. Visuellement en revanche, ce Battlefield 1 est une claque absolue.
7 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.0

Les plus

D'une beauté renversante. Le côté Historique, magnifiquement rendu. La météo. La variété des situations. Le mode multi archi-complet. Le feeling général très dynamique. La bande-son.

Les moins

Le mode solo assez court. Un feeling très dynamique, et pas très WW1 finalement. Intérêt un peu juste pour qui ne souhaite pas jouer en multi.