Accueil»Jeux vidéo»Test Titanfall 2 PS4 : le FPS titanesque de cette fin d’année

Test Titanfall 2 PS4 : le FPS titanesque de cette fin d’année

Le (re)choc des titans

En 2014, Electronic Arts lançait un certain Titanfall sur Xbox One, un FPS atypique, développé par Respawn Entertainment, un studio fondé par d’anciens membre d’Infinity Ward, à l’origine de Call of Duty. Un FPS futuriste, très axé multijoueur, qui permettait aux joueurs d’incarner des pilotes aussi véloces que meurtriers, également en grade de piloter des Titans, d’imposants méchas, pour des parties résolument épiques. Deux ans plus tard, la saga est de retour, cette fois sur Xbox One ET sur PlayStation 4, avec un Titanfall 2 nettement plus précis, plus pointu, plus affûté que son prédécesseur.

titanfall-2-test

Avec son Titanfall 2, le studio Respawn Entertainment a clairement tenu à écouter les demandes des joueurs, qui réclamaient notamment un contenu plus étoffé, mais également un mode solo digne de ce nom. En effet, ceux qui ne sont pas adeptes du jeu « online » pourront également se faire plaisir avec ce Titanfall 2, un plaisir solitaire d’environ 5 à 8 heures selon le niveau du joueur.

La campagne solo permet d’incarner Jack Cooper, un jeune pilote rapidement promu aux commandes de BT 7274, le titan de son supérieur Lastimosa. Les premières minutes de jeu permettent évidemment de se familiariser au pilotage du géant de métal, mais aussi aux commandes du pilote. En effet, Titanfall 2 se veut toujours aussi nerveux et dynamique, et le joueur va pouvoir courir, effectuer une glissade rapide (avec la possibilité de tirer bien sûr), ou encore courir contre les murs avant d’effectuer un double saut et atteindre cette corniche haut perchée. Quelques minutes sont nécessaires à maîtriser les commandes, mais on parvient rapidement à enchaîner glissades, courses et feu sur l’ennemi, avec un plaisir assez palpable et une efficacité juste redoutable.

titanfall-2

En ce qui concerne le Titan, le joueur est parfaitement libre d’embarquer et de débarquer à tout moment, même si certaines phases du scénario imposeront d’évoluer tantôt à pieds, tantôt au coeur de son double gigantesque. A ce sujet, le scénario de Titanfall 2 est particulièrement bien rythmé, sans grande surprise toutefois, mais il faudra venir à bout des différents lieutenants ennemis, qui font office de boss de fin de niveau pour la plupart, donnant lieu à chaque fois à un choc des titans musclé. A noter que le Titan peut bénéficier de nombreuses configurations disponibles, avec des armes différentes pour convenir à tous les styles de jeu. Mitraillette, lance-missiles, épée laser, lance-flammes, écran de fumée, bouclier de protection… Les possibilités sont nombreuses, et chacun trouvera une affinité particulièrement avec telle ou telle configuration.

Techniquement, ce Titanfall 2 est une baffe assez monumentale infligée dans la tête du joueur, avec des décors joliment détaillés d’une part, mais aussi une cadence constante de 60 fps, ce qui apporte un plus indéniable en terme de dynamisme. On regrettera simplement un ou deux chapitres un peu moins inspirés (et trop sombres), mais la majorité offre des séquences de jeu très variées, un gigantisme rarement atteint, et quelques panoramas à tomber à la renverse. On profite également d’une mise en scène assez géniale, avec notamment un vrai lien d’amitié entre le pilote et son Titan, que l’on pourra faire évoluer en choisissant certaines répliques durant le jeu. Certes, on regrettera quand même une IA ennemie très limitée, ainsi qu’un chapitre nettement en deçà du reste, mais globalement, quel pied !

titanfall-2-bis

Bref, même si elle reste un chouia courte, la campagne solo de ce Titanfall 2 est une pure réussite, avec un petit côté « old school » dans sa construction, avec notamment ses boss de fin de niveaux aussi arrogants que charismatiques. Certains niveaux offrent d’ailleurs des mécaniques de gameplay absolument génialissimes, qui poussent sans cesse le joueur à progresser. Quelques scènes offrent une sensation de gigantisme absolu, et il serait plus que dommage de se contenter du multi de ce Titanfall 2, tant la campagne a été élaborée avec soin. A noter que le « grand méchant » de cet opus est doublé chez nous par un certain Joey Starr, pour un résultat assez quelconque au final.

Et ce multi alors ?

Car oui, même si Titanfall 2 propose une campagne solo solide, le jeu reste indéniablement taillé pour le multi, avec toujours la possibilité d’évoluer à pieds, ou dans le cockpit de son fidèle Titan. Côté modes de jeu, outre les modes classiques Team Deathmatch et autres Capture the Flag (revisités à la sauce Titanfall), le jeu édité par EA permet de profiter de quelques modes plus inédits, comme Bounty Hunt, qui demande au joueur de ramener leur butin dans des banques éphémères, en prenant le soin de ne pas se faire tuer avant, sous peine de perdre 50% de son trésor.

On a également bien apprécié le mode Last Titan Standing, qui fait ici la part belle aux méchas de combat. Evidemment, chaque joueur prendra le soin de faire évoluer son Titan au fil des parties, avec la possibilité de changer de châssis (un mécha volant, un mécha rapide, un mécha plus puissant…) pour tester telle ou telle configuration, pour finalement trouver celle qui convient le mieux. Evidemment, comme dans un Call of Duty, le joueur engrange de l’XP au fil des parties et progressera de niveau en niveau, ce qui déverrouillera de nouvelles possibilités, de nouvelles armes…

D’un point de vue strictement technique, ce Titanfall 2 en mode multi rend une copie très propre, même si certains puristes du genre FPS pesteront face à un certain « classicisme » dans l’ensemble. Toutefois, ce même « classicisme » sera parfaitement du goût de certains autres joueurs, ceux qui apprécient simplement un jeu nerveux, dynamique et diablement efficace, avec qui plus est une dimension mécha parfaitement intégrée.

Bref, ce Titanfall 2 constitue un excellent FPS, notamment pour qui souhaiterait profiter d’une expérience un peu « différente » de celle proposée par le tandem Call of Duty / Battlefield. Certes, techniquement, le jeu signé Respawn Entertainment est un peu moins clinquant, mais il propose néanmoins un mode solo bigrement efficace, et de quoi se faire plaisir en multi. Reste à savoir maintenant si ce Titanfall 2 saura se trouver une place chez les joueurs, le jeu étant sorti en boutiques une semaine après Battlefield 1 et une semaine avant Call of Duty Infinite Warfare…

(Test réalisé à partir d’une version éditeur PS4, tournant sur PS4 Pro)

Notre avis

8.5
Sans crier gare, Electronic Arts nous livre un Titanfall 2 magnifiquement conçu de bout en bout, qui corrige brillamment les errances du premier opus. Le jeu propose à la fois un mode solo très réussi, ultra rythmé et doté de mécaniques de gameplay géniales, mais aussi un multi archi-complet, avec un système de jeu dynamique, de nombreuses possibilités d'évolution/personnalisation, sans oublier des duels titanesques à bord de ces géants de métal. Bref, un excellent FPS, tant en solo qu'en multi, qui mérite une attention toute particulière selon nous.
3 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.5

Les plus

Gameplay dynamique et précis. Mode solo digne de ce nom, rythmé et varié. La relation avec le Titan. Le côté "old school" (dans le bon sens du terme) avec les différents boss. Un multi archi-complet. La technique globale. Le 60 fps. La marge de progression.

Les moins

Une IA ennemie limitée. Quelques sections solo en deçà en terme de visuel et de qualité. Assez "classique" dans l'ensemble.