Le Galaxy A5 2016… plus fort que le Galaxy S6 ??

Après le mastodonte Galaxy S6 Edge+ il y a quelques semaines, c’est le Samsung Galaxy A5 millésime 2016 que le constructeur coréen a eu l’amabilité de nous confier durant plusieurs jours. L’occasion pour nous de tester cette réédition du Galaxy A5, un smartphone qui se veut milieu de gamme (de par son prix, à savoir 409 euros), mais qui affiche désormais des performances et un design (plus que) dignes d’intérêt.

Samsung-Galaxy-A5

En effet, ce nouveau Galaxy A5 2016 se veut autrement plus conquérant, avec en premier lieu un large écran tactile AMOLED de 5,2″, qui permet de bénéficier d’une résolution Full HD. Sous le capot, Samsung a opté pour un processeur maison Exynos 7580 cadencé à 1,6 Ghz, couplé à 2 Go de RAM et soutenu dans son effort par un GPU Mali-T720 MP2. Une configuration qui devrait permettre de faire tourner sans mal l’interface Android 5.1 intégrée.

Comme toujours, le premier contact avec ce Galaxy A5 2016 est d’ordre visuel, et force est d’admettre que ce dernier est très bon, même pour les historiques réfractaires aux smartphones du coréen. En effet, Samsung a su peaufiner son smartphone, avec une nouvelle coque qui mêle un cadre en métal brossé et un dos en verre, pour une finition très premium. Petit plus non négligeable, outre son aspect visuel très réussi, le Galaxy A5 2016 bénéficie également d’une excellente prise en main, contrairement à un Galaxy S6 Edge+ par exemple, dont le design est à tomber certes, mais cela au détriment toutefois de l’ergonomie…

Le haut-parleur de ce Galaxy A5 2016 est situé en bas du terminal, comme chez les « grands ».

En façade, on retrouve bien sûr le bouton principal, doté d’un capteur d’empreintes digitales relativement efficace. De part et d’autre, une fois le smartphone allumé, on retrouve les touches Android de retour, et celle pour gérer les applications ouvertes. Sur le côté droit du smartphone, le bouton de veille, qui tombe parfaitement sur le pouce (ou l’index si on est gaucher). A gauche, les touches de volume, situées un peu trop en hauteur cette fois pour un droitier. En revanche, l’utilisateur gaucher sera ravi de voir son pouce tomber pile entre les deux touches. Léger avantage aux gauchers donc avec ce Galaxy A5 2016.

Samsung-Galaxy-A5

Une fois sous tension, l’écran Super AMOLED du Galaxy A5 2016 s’occupe d’en mettre plein la vue, avec un affichage fichtrement précis, un rendu des couleurs toujours aussi majestueux et une luminosité impeccable. Ajoutez à cela une réactivité elle aussi assez époustouflante, et sans crier gare, l’affichage de ce Galaxy A5 2016 est ainsi supérieur à bon nombre de concurrents plus haut de gamme (non, on ne citera personne)… Mention spéciale également au toucher de la dalle, très agréable.

 

Pas de surprise niveau interface, on retrouve ce bon vieil Android (5.1) recouvert de la surcouche maison TouchWiz. Le terminal est livré avec une ribambelle d’applications plus ou moins utiles, dont les indispensables Apps Google bien sûr, mais aussi l’essentiel Microsoft, avec Word, Skype, Excel, OneNote ou encore PowerPoint. Un tour dans les Réglages permet ainsi de constater que sur les 16 Go théoriques proposés par le smartphone, seuls 10 Go sont réellement exploitables par l’utilisateur.

Un peu moins de 10 Go exploitables, contre les 16 Go annoncés… Une (mauvaise) habitude sur le marché de la mobilité

Côté photo, le Samsung Galaxy A5 2016 est équipé d’un capteur 13 mégapixels à l’arrière, qui dépasse très légèrement de la coque. On est un peu en deçà de ce que proposent certains smartphones haut de gamme bien sûr, mais ce dernier s’offre un système de stabilisation optique bienvenu, et plutôt rare sur ce segment. En résultent des photos généralement dénuées du moindre flou, y compris lors de la capture rapide. Globalement, sans titiller les sommets, les photos réalisées par ce Galaxy A5 2016 sont très satisfaisantes, à l’exception peut-être de celles réalisées en conditions de basse luminosité. Côté vidéo, outre la capture Full HD, on apprécie également la présence du précieux stabilisateur.

En ce qui concerne la section multimédia, la configuration de ce Galaxy A5 2016 permet de visionner sans crainte des vidéos HD, via Youtube ou encore Netflix, avec un écran Super AMOLED toujours aussi agréable pour la rétine. Contrairement à bon nombre de concurrents, Samsung a opté pour un haut-parleur situé au bas du smartphone, et non pas à l’arrière, ce qui permet de poser le terminal sur une surface plane (comme un lit) sans étouffer la sortie audio. Pour les amateurs de jeux vidéo, on est évidemment un bon cran en dessous d’un Galaxy S6 pour rester dans la famille, mais l’ensemble reste là encore très (très) satisfaisant. Enfin, il est important de souligner que malgré une utilisation multimédia soutenue (vidéo, jeux vidéo…), ce Galaxy A5 2016 ne souffre pas de la moindre hausse de température. Good point !

Mine de rien, le Galaxy A5 2016 affiche l’une des meilleures autonomies du marché. Tout simplement.

Enfin, pour ce qui est de la section Téléphonie, là encore, pas de mauvaise surprise, le Galaxy A5 2016 s’avère très efficace, et permet de profiter d’une solide accroche 4G. Côté autonomie, le smartphone de Samsung signe également une excellente performance, avec un peu plus de deux journées d’utilisation, dans le cadre d’une utilisation « normale » bien sûr, ce qui est très satisfaisant, et bien au-dessus de la moyenne générale. Autre point (très) positif : une recharge très rapide, qui nécessite à peine 1 heure.

A lire également : Notre test complet du Samsung Galaxy S7, le meilleur smartphone Android du marché ?

Notre avis

9.5
Evidemment (et heureusement), ce Galaxy A5 2016 est moins performant (globalement) que le Galaxy S6 techniquement parlant, mais il s'avère autrement plus surprenant, et doté d'un design juste exceptionnel pour un smartphone "milieu de gamme", proposé à 409 euros. Une pure réussite !
1454 Avis d'utilisateur
Notre avis 9.5

Les plus

On adore le look général, très premium malgré une orientation milieu de gamme, ainsi qu'une prise en main impeccable. Idem en ce qui concerne les performances, certes, en deçà d'un smartphone haut de gamme, mais très satisfaisantes malgré tout. Mention spéciale pour l'autonomie !

Les moins

On pourra éventuellement pester face à un design métal/verre, certes magnifique, mais qui "impose" une coque pour éviter de faire glisser son précieux... Certains le trouveront également "un peu trop grand"... Mais sinon, difficile de trouver à redire.

Commentaires