Accueil»Autos»Essai Ford Fiesta Active : un peu de hauteur !

Essai Ford Fiesta Active : un peu de hauteur !

Essai Ford Fiesta : dédoublement de la personnalité

Avec cette septième génération, la Ford Fiesta se réinvente ou presque. Longtemps citadine la plus vendue en Europe, la Ford Fiesta est un modèle important pour le constructeur à l’ovale. Dévoilée l’année dernière, la Ford Fiesta se veut plus que jamais ambitieuse pour affronter un marché concurrentiel. Si d’un point de vu style, elle évolue en douceur, la Fiesta se réinvente en proposant pas moins de 4 versions : une standard dirions-nous, une sportive avec la ST, une chic avec la Vignale et une baroudeuse avec l’Active. Ford a eu, nous verrons si c’est le cas, la bonne idée de proposer une version surélevée de sa citadine, histoire d’aller chasser sur le segment en vogue des SUV. Alors, véritable SUV ou baroudeuse des villes ? C’est parti pour l’essai de la Ford Fiesta Active Plus EcoBoost 140 ch sur THM Magazine.

Essai Ford Fiesta : l’aventurière

En sept générations, la Ford Fiesta a traversé les époques et a marqué les esprits. Ce dernier opus n’évolue que légèrement par rapport à la précédente version, Ford n’ayant pas souhaité bouleverser ses acheteurs. Plus moderne, la Ford Fiesta affiche un style plus musclé avec des lignes tendues et grandi de 7 cm. La face avant est plus acérée avec des optiques et une calandre plus expressives. Le profil, quant à lui, diffère peu sur cette nouvelle génération. A l’arrière, les feux deviennent horizontaux pour accentuer la largueur du véhicule. Au global, la Ford Fiesta compte sur un design plus consensuel pour séduire le plus grand nombre.

Mais l’intérêt de cette version Active est qu’elle transforme la petite Fiesta en une baroudeuse des villes. Et il faut concéder que le résultat est plutôt réussi. La recette ? On rehausse le véhicule de 10 mm pour offrir la position de conduite surélevée chère aux SUV. On ajoute des sabots de protection couleur aluminium à l’avant et à l’arrière, des barres de toits en aluminium ainsi que des protection en plastique tout autour du véhicule. Plutôt rare dans le segment, la Ford Fiesta Active vient affronter la Hyundai i20 Active.

Avec son style unique, la Ford Fiesta ne passerait presque pas inaperçue. D’autant plus qu’avec ses jantes exclusive 17 pouces et notre couleur d’essai Jaune Luxe, notre version est disons voyante. Reste à voir si ce positionnement saura séduire les acheteurs, à mi-chemin entre une Fiesta classique et un Ford EcoSport. La Ford Fiesta prend donc de la hauteur pour se distinguer. Sans être un véritable SUV, elle a le mérite de proposer une alternative tout à fait crédible.

Essai Ford Fiesta : technologie de mise

A bord, c’est la révolution par rapport à l’ancienne génération qui a trop souvent été critiquée par son ergonomie discutable. Ford fait table rase du passé et nous propose un habitacle moderne, bien pensé et plus qualitatif au global. Si la planche de bord est flatteuse aux premiers coups d’oeil, c’est grâce à l’apparition d’un grand écran tactile de 8 pouces qui fait bonne impression. Réactif et ergonomique, il intègre la technologie SYNC3 ainsi que les fonctions Apple CarPlay et Android Auto. Un indispensable dans une citadine moderne certes, mais la Ford Fiesta compte bien se placer comme la citadine la plus technologique du moment.

La Ford Fiesta embarque en série ou en option une palette d’aides à la conduite digne des catégories supérieures. Nous pourrons par exemple citer le régulateur adaptatif de vitesse, la reconnaissance de panneaux de signalisation, l’alerte de franchissement de ligne, l’aide au maintien dans la voie, le détecteur d’angles morts ou encore l’aide au freinage d’urgence. Bon nombre d’équipements qui la place effectivement au sommet des voitures technologiques.

La Ford Fiesta possède également des équipements moins technologiques, mais tout aussi appréciés au quotidien notamment le pare-brise chauffant à l’avant, des projecteurs avant full LED, un volant chauffant ou encore un toit ouvrant panoramique. La Ford Fiesta en devient donc une voiture agréable à vivre au service de son conducteur.

Agréable à vivre aussi par le bon confort général qu’elle procure. Les passagers sont plutôt bien installés bien que l’espace aux jambes manque à l’arrière. La position de conduite pour le conducteur est bonne également, les nombreux réglages facilitent la prise en main. Du côté des griefs, le volume coffre dépasse à peine les 290 litres ce qui est peu pour la catégorie. D’autant plus que les nouveautés sur le marché atteignent les 330 litres facilement.

Un autre détail sans importance me diriez-vous, c’est le manque de modernité des compteurs devant le conducteur, même l’ancienne génération se montrer plus originale sur ce point. En restant sur ces compteurs, l’ordinateur de bord se montre aussi complexe à appréhender en raison de la multitude de menus et d’options à gérer. Enfin, la modularité de la Ford Fiesta Active reste celle d’une citadine classique, loin de l’esprit SUV.

Essai Ford Fiesta : sur la route

Réputée pour son excellent châssis, l’ancienne génération de Ford Fiesta se montrait convaincante sur la route. Qu’en est-il de ce nouvel opus ? Le bilan est tout aussi positif puisque la Ford Fiesta repose sur cette même plateforme. Aux détails, près, que le constructeur a élargi les voies avant de 34 mm et a ajouté un essieu de torsion à l’arrière. Concrètement, sur la route la Ford Fiesta nous a surpris par son excellent compromis confort/dynamisme, non loin de celui d’une Peugeot 208. Agile, la Ford Fiesta montre sa vivacité lors des enchaînements de courbes tout en assurant un confort de roulement. Et ce n’est pas cette version surélevée Active qui perturbe son dynamisme, un très bon point. Nous avons hâte de prendre le volant de la version ST par ailleurs 😉

Coté motorisation, notre version d’essai est animée par un moteur essence Ecoboost turbocompressé de 140 ch associé à une transmission mécanique à 6 rapports. Discret au démarrage, le moteur nous montre dès ses premiers tours l’un de ses défauts principaux, j’ai nommé les à-coups. En circulation urbaine, il sera rare de faire des démarrages fluides dans les bouchons. Ce moteur s’exploite mieux dès les 1 500 tours/min passés. Avec 180 Nm de couple, les relances de l’Ecoboost 140 ch sont largement suffisantes pour le gabarit de la voiture, lui donnant un certain dynamisme.

Mais avec près de 1 240 kg sur la balance, la Ford Fiesta Active accuse un surpoids d’environ 80 kg par rapport aux autres versions. Cela demande donc d’aller plus haut dans les tours tant l’étagement de la boite est long. Durant nos quelques centaines de kilomètres effectués durant cet essai, nous avons relevé une consommation comprise entre 6,5 litres et 7,5 lites aux 100 km selon le profil de la route. Des chiffres qui n’ont rien d’extra-ordinaire compte-tenu de sa puissance.

notre avis

Citadine voulant se faire SUV, la Ford Fiesta est une proposition intéressante sur son segment. Plutôt bien réalisée, cette version Active n’est pas seulement un look. Elle peut compter sur ses attributs de baroudeur pour séduire tout en offrant confort, dynamisme et technologie de haut niveau. Mais n’oublions pas que son ADN de base, c’est d’être une citadine. La Ford Fiesta ne pourra pas aller rivaliser avec les SUV à la modularité mieux pensée et à un espace de vie et un coffre plus généreux. La Ford Fiesta, aussi bien conçue qu’elle soit pourra séduire avec sa version Active les clients à la recherche d’une citadine au look plus rassurant et original.