Accueil»Jeux vidéo»A quel point la PS4, et la Nintendo Switch, ont écrasé la Xbox One sur cette génération

A quel point la PS4, et la Nintendo Switch, ont écrasé la Xbox One sur cette génération

PS4 vs Xbox One : FIGHT !

Alors que tous les regards se tournent vers les futures PS5 et Xbox Series X, il est grand temps, comme le suggère Forbes, de faire un petit constat concernant l’état actuel du marché vidéoludique, et notamment de la bataille qui oppose encore aujourd’hui la PS4 de Sony à la Xbox One de Microsoft.

Le disque dur officiel Seagate et la PS4 Pro

Si Microsoft se montre très bavard vis à vis de sa future console, contrairement à Sony encore très secret avec sa PS5, cela pourrait s’expliquer (entre autres) par les ventes actuelles. En effet, si tout le monde (y compris les fans de Xbox) s’accorde à dire que la PS4 a gagné cette génération, beaucoup ne réalisent pas la marge d’avance glanée par Sony.

En effet, la PS4 avoisine les 109 millions de consoles vendues dans le monde depuis 2013. Du côté de chez Microsoft, on a cessé depuis quelques années déjà d’annoncer les ventes, mais on estime que le géant américain a écoulé un total de 46,9 millions de Xbox One depuis son lancement en 2013. Avec sa Switch, lancée en mars 2017, Nintendo a déjà dépassé Microsoft, puisque près de 53 millions de Switch sont actuellement dans la nature.

Faut il revendre la Nintendo Switch Lite

Pour faire simple, la PS4 s’est deux fois mieux vendue que la Xbox One, quand Nintendo est parvenu à dépasser Microsoft avec une console lancée pourtant 4 ans après la Xbox One. Dur, dur pour Microsoft donc, qui a, et on le comprend, hâte de passer à la prochaine génération.

Et avant ?

Sur la génération actuelle, la Xbox One est donc très loin derrière la PS4 de Sony et s’est rapidement faite surclassée par la Switch de Nintendo. Une situation compliquée pour Microsoft, tant le géant américain était parvenu à brillamment rivaliser avec Sony lors du duel PS3/Xbox 360.

microsoft Xbox 360

En effet, sur la génération précédente, la PS3 de Sony avait enregistré environ 87,4 millions de ventes, contre 84 millions de Xbox 360. Au-delà des chiffres de ventes, il faut rappeler que la Xbox 360 était techniquement supérieure à la console de Sony, avec des jeux généralement plus aboutis sur Xbox 360 que sur PS3. Microsoft avait également mis les moyens pour combler les joueurs, avec notamment des shoot’em up Cave au Japon, ou encore des RPG d’envergure, tous exclusifs à la Xbox 360.

Sur la génération d’avant, Microsoft n’avait pas pu lutter face à Sony et sa toute puissante PS2, qui culmine à plus de 155 millions d’exemplaires vendus. C’est simple, il s’agit de la console la plus vendue dans l’Histoire du jeu vidéo. Avec 24 millions de ventes, la première Xbox n’avait pas démérité, avec là encore quelques excellents titres et autres franchises aujourd’hui encore très attendues, à commencer par Halo bien évidemment.

Le combat Xbox Series X / PlayStation 5

En fin d’année, on devrait donc assister à une nouvelle guerre des consoles mettant en scène la nouvelle Xbox Series X et la nouvelle PlayStation 5. Pour cette « next gen », Sony part avec un avantage non négligeable, la majorité des joueurs PS4 (soit environ 110 millions de joueurs) étant désireux de poursuivre leurs aventures sur PS5. A cela s’ajoute une Xbox One qui laisse un goût amer chez certains joueurs, la faute à un lancement raté, à une interface parfois brouillonne (et qui change en permanence) et, il faut bien l’avouer, un certain manque de jeux « exclusifs ».

Quel prix pour la nouvelle Xbox Series X

Toutefois, pour l’heure, force est d’admettre que Microsoft aiguise on ne peut mieux ses armes pour lutter efficacement face à Sony. En effet, le géant américain a déjà montré à quoi ressemblera sa future Xbox Series X, et semble autrement plus impatient que Sony en ce qui concerne le lancement de sa future console. Côté puissance, il se murmure que la Xbox Series X serait également plus puissante que la PS5.

Packaging Xbox Series X

Toutefois, si Microsoft semble aussi pressé, c’est aussi (un peu) car le géant américain a hâte d’oublier la génération actuelle, qui a constitué un énorme échec (par rapport à Sony) en termes de consoles vendues. De même, la surpuissance d’une console n’a jamais été synonyme de succès, la preuve d’ailleurs avec la génération actuelle, la Xbox One X étant plus puissante qu’une PS4, ce qui n’empêche pas les joueurs, pour la plupart, de préférer la console de Sony.

Du côté de chez Sony, on prend le temps, puisque la PS4 a encore quelques belles cartouches dans sa besace, avec The Last of Us Part 2 et Ghost of Tsushima. Cela sans oublier Final Fantasy VII Remake disponible depuis un petit mois. Sony n’a donc aucun intérêt, contrairement à Microsoft, à communiquer massivement sur la « next gen » en ce moment.

La nouvelle manette de la console PS5, la DualSense

Evidemment, l’autre concurrent, Nintendo, devrait conserver sa zénitude acquise depuis le lancement de sa Switch en 2017, et continuer de voir les chiffres de ventes exploser. Rappelons que Nintendo ne se veut pas un concurrent direct à Sony et Microsoft, avec une approche quelque peu différente (et plus vieillotte) du jeu vidéo.