Accueil»Lifestyle»Voilà pourquoi Disney+ est reporté au 7 avril (au plus tôt…) en France

Voilà pourquoi Disney+ est reporté au 7 avril (au plus tôt…) en France

Disney + reporté au 7 avril en France

Lancé en novembre dernier aux Etats-Unis (et dans quelques autres pays), Disney+ était censé arriver (en fanfare) en Europe à la fin de ce mois de mars. Prévu à l’origine pour le 31 mars en France, le service de streaming à grandes oreilles, avait même été avancé au 24 mars. Mais tout cela c’était avant le drame bien entendu, avant l’épidémie de coronavirus qui touche la France…

En effet, cela fait une semaine maintenant que le gouvernement français à décrété diverses mesures de confinement. La mission des Français est simple : rester chez eux. Si certains peinent encore à appliquer cette consigne pourtant très simple, d’autres prennent le confinement très au sérieux, et cela aboutit forcément à une très nette hausse de l’utilisation du réseau Internet.

Disney Plus Logo

Outre les jeux en ligne et la navigation web, le réseau Internet est également mis à mal par les longues sessions de streaming vidéo sur Netflix, Amazon Prime Video, YouTube, sans oublier les visioconférences qui se multiplient sur Facebook, Instagram, WhatsApp… Tout ce beau monde a d’ailleurs annoncé une réduction du débit vidéo, qui va altérer légèrement la qualité de diffusion, afin de soulager les infrastructures web.

Un report « à la demande du commissaire européen au marché intérieur »

Du côté de chez Disney, en accord avec le gouvernement français, on a décidé de prendre une décision plus radicale. En effet, le service de streaming Disney+ ne sera pas disponible ce 24 mars (soit demain) comme cela était prévu à l’origine, mais le 7 avril prochain.

« Encore un peu de patience, notre service de streaming Disney+ arrive bientôt… mais à la demande du gouvernement français, nous avons convenu de reporter le lancement jusqu’au mardi 7 avril 2020 » explique Disney sur son site web.

© Disney

Selon Kevin Mayer, Président Direct To Consumer & International : « Soucieux d’agir de façon responsable depuis toujours, Disney répond à la demande du Commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton de soutenir l’effort collectif pour le bon fonctionnement des infrastructures haut débit. En prévision d’une forte demande pour Disney+, nous mettons en place de manière proactive des mesures pour réduire l’utilisation globale de la bande passante d’au moins 25% dans les pays lançant Disney+ le 24 mars. »

Un lancement en Europe le 24 mars… mais pas en France

En effet, si la France n’aura pas droit à Disney+ ce 24 mars, d’autres pays européens (Italie, Espagne, Allemagne…) pourront en revanche profiter du catalogue Disney à la date initialement prévue. De quoi rager un peu plus encore… « Dans les prochains jours, nous surveillerons le trafic Internet et travaillerons en étroite collaboration avec les fournisseurs d’accès pour, si nécessaire, réduire davantage les débits et nous assurer qu’ils ne sont pas surchargés par la demande des utilisateurs. Nous avons hâte de lancer Disney+ et espérons que notre service apportera un peu de réconfort aux familles et à nos fans en ces temps difficiles et éprouvants » ajouter Kevin Mayer.

Evidemment, si la situation ne s’améliore pas, il se peut que le lancement de Disney+ soit à nouveau reporté en France… Affaire à suivre donc.