Accueil»Jeux vidéo»Test Pokémon Let’s Go : le meilleur des deux mondes, sur Nintendo Switch

Test Pokémon Let’s Go : le meilleur des deux mondes, sur Nintendo Switch

Pokémon à l’assaut de la Nintendo Switch !

Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que quand la nostalgie tape à notre porte, il faut savoir lui dire « entre, je t’attendais, et installe toi sur le canapé« . C’est ce que j’ai ressentis quand j’ai vu (en boucle) l’annonce de Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli au mois de mai 2018.

Disponibles depuis le 16 novembre 2018, Pokémon Let’s Go Pikachu et Pokémon Let’s Go Evoli (Eevee en VO) sont développés par The Pokémon Company et édités par Game Freak et Nintendo. Ces deux versions destinées à la Nintendo Switch reprennent la première aventure de Pokémon sur Game Boy… tout en lui insufflant un peu de Pokémon GO.

Test Pokemon Lets Go

C’est moi ou ça ressemble à Pokémon Go ?

Effectivement. Et je vais y aller de ma propre petite interprétation. Devant le raz de marée Pokémon Go sur iOS et Android en 2016, Nintendo a du plancher sur son nouveau jeu Pokémon plus vite que prévu. En effet, le “vrai” jeu Pokémon, c’est à dire, avec la 8e génération de bestioles étant prévu pour fin 2019, la licence ne pouvait pas reposer sur Pokémon Go uniquement. Et quoi de mieux que de faire une petite réédition en speed d’un jeu qui avait définitivement instauré le monde de Pokémon dans le coeur de 99,8% des joueurs (de grâce, soyez honnête avec vous même) avec la version jaune, qui réunissait le meilleur des deux mondes il y a (déjà !) 17 ans de cela.

Test Pokemon Lets Go

Nous (re)voila donc à Kanto avec les 151 premiers Pokémon ou “première” génération, dans un univers tout en couleurs flashy et en 3D. Le but est donc le même qu’avant, à savoir capturer tous les Pokémon (“Attrapez les tous!”) et devenir le meilleur dresseur! Pour cela, vous allez être aidé par votre Pikachu ou Evoli en tout premier lieu, en fonction de la version choisie (Evoli pour ma part).

Attachez vos ceintures, bienvenue en nostalgie!

Quoi de neuf alors ? Je pourrais répondre à cette question en disant : tout et rien. Tout le cheminement par rapport à son grand frère en 2D à quelques exceptions est identique. Les discours, les positions des PNJ, les bâtiments, tout est respecté au millimètre. Avoir votre Evoli ou votre Pikachu qui vous suit pendant votre aventure me rappelle à quel point j’étais heureux quand ça a été instauré pour la première fois dans Pokémon Jaune.

Test Pokemon Lets Go

D’ailleurs, vous pouvez même avoir un deuxième Pokémon de votre choix comme compagnon de route. Imaginez que vous allez commencer votre aventure à Bourg-Palette, dans votre chambre, que vous allez sortir et vous faire rattraper dans les hautes herbes par une petite créature que vous allez devoir capturer, passer par la foret de Jade, affronter Pierre à Argenta ou encore Ondine à Azuria, et cela, tout en 3D ! Le scénario est bien la seule chose qui est resté intact après toutes ces années car toute la mécanique de jeu a été changée.

Simplification au maximum

La première chose que vous allez remarquer est la disparition des combats aléatoires. Ici, pas de hautes herbes cachant les créatures. Vous verrez tous les Pokémon et pourrez ainsi décider de les éviter ou de les capturer. Quoi de mieux pour cela que d’utiliser votre joycon (ou la Pokéball +) pour réaliser votre plus beau lancé. C’est plutôt précis. D’ailleurs, sachez que capturer un Pokémon apportera de l’expérience à toutes vos créatures, ce qui n’était pas le cas avant.

Test Pokemon Lets Go

Autre vestige d’un certain Pokémon Go, l’accent est mis sur la capture des Pokémon plutôt que sur les combats. Il est plus aisé d’éviter les combats avec les autres dresseurs dans Pokémon Let’s Go et ils sont en général tout aussi valorisants que la capture en elle même. Mécaniques plus simples et accessibles, les dresseurs possèdent en général un seul Pokémon et sont (très) faciles à battre.. Au début du jeu seulement, car cela se complique très vite. Comme en témoigne le seul joycon et les deux boutons nécessaires pour jouer, Pokémon Let’s Go se veut facile et accessible à tous. Il constitue une passerelle entre les univers Pokémon GO et Pokémon classique, pour permettre (notamment) aux adeptes du jeu mobile de migrer sur la Nintendo Switch. Smart move !

Apres quelques heures de jeu seulement, vous pouvez vous retrouver avec Pikachu, Salameche, Bulbizarre, Carapuce, Roucoups ou Onyx, autant dire, une équipe over-cheatée ! D’ailleurs, comptez une vingtaine d’heures pour venir à bout de la ligue Pokémon.

Test Pokemon Lets Go

Si ce n’était pas assez, vous pouvez faire appel à un deuxième dresseur à tout moment en agitant un deuxième joycon et ainsi jouer tous les combats à deux contre un. C’est un peu dommage mais je comprend la démarche, notamment pour faire jouer les plus jeunes au coté des plus grands, et si possible les enfants avec papa et/ou maman, qui pourront ainsi partager un pan de leur enfance avec leur progéniture.

Notre avis

9.0
Il faut impérativement comprendre que Pokémon Let’s Go N’EST PAS le Pokémon que nous attendons tous. Pour faire simple et direct, il s’agit d’un Pokémon Go revu et corrigé pour la Nintendo Switch. Son ambition est de toucher le plus grand nombre (et notamment les amoureux du jeu sur mobiles), avec une mécanique de jeu simplifiée au maximum et une difficulté revue à la baisse. C’est un épisode transitoire donc, mais que nous sommes enchantés de découvrir et parcourir par petites bouchées. Il est très important d’en avoir conscience, Pokémon Let’s Go veut plaire à tout le monde : aux nouveaux avec son accessibilité et aux anciens par le prisme de la nostalgie. Un remake solide et très agréable au final.
15 Avis d'utilisateur
Notre Avis 9.0

Les plus

La première génération de Pokémon, la modélisation et tout l’univers recréé en 3D, La Team Rocket toujours là pour nous jouer des mauvais tours.

Les moins

La facilité déconcertante. Ne plus affaiblir les Pokémon pour les attraper. Ou est passé notre vélo ?