Accueil»Jeux vidéo»Test Neon Abyss : le rogue-like aux faux airs d’Isaac et de Metal Slug ?

Test Neon Abyss : le rogue-like aux faux airs d’Isaac et de Metal Slug ?

Quand on vous parle de rogue like indépendant, généralement, 3 titres reviennent souvent sur les lèvres des connaisseurs : Rogue Legacy, Enter the Gungeon et bien sûr, le roi : The Binding of Isaac. Dans le monde du jeu indépendant, il existe encore 1000 autres titres qui pourraient prétendre au podium, la concurrence y est donc féroce et, il ne faut pas se le cacher, la qualité parfois quelque peu aléatoire. C’est parti pour notre test de Neon Abyss !

Test avis review Neon Abyss

Neon Abyss, le test !

Sorti de nulle part, Neon Abyss (édité par Team17) rentre donc dans l’arène avec une démo ultra solide diffusée cette été et une communication exemplaire de l’équipe de développement qui, via son Discord, a écouté pendant de longues semaines absolument tous les retours des joueurs pour peaufiner leur titre et en faire un vrai challenger crédible. La release finale était donc attendue de pied ferme ! La couronne d’Isaac est-elle menacée ?

L’histoire tient en une phrase, et très honnêtement, ce n’est pas vraiment pour la narration qu’on attend le soft de l’équipe chinoise de Veewo Games : en gros, vous vous retrouvez enrôlé dans l’équipe d’Hadès (la Grim Squad) dont le but est d’infiltrer les abysses pour aller casser les fesses des nouveaux dieux qui font les malins.

Hadès et la Grim Squad

Neon Abyss est donc un rogue like (les niveaux / adversaires / boss / items sont intégralement générés aléatoirement à chaque partie) de type run’n’gun horizontal (comme un Metal Slug). Vous vous trouvez donc avec un jeu d’action très nerveux et bourré de power-up pour rendre votre personnage surpuissant tout au long des différents étages qui vous amèneront devant le boss de la run. D’ailleurs, les boss finaux sont actuellement au nombre de 5, chacun vous posant, bien évidemment, des soucis de plus en plus en importants.

Test avis review Neon Abyss

Tout comme dans la plupart des jeux de cette catégorie, vous ne saurez pas ce que font les guns / power-up que vous trouverez, ni d’ailleurs leur synergie entre eux rendant, du coup, chaque run unique, du moins, jusqu’à ce que vous assimiliez les 400 items du jeu et leur synergie. Ne rigolez pas, vous l’avez surement fait avec Isaac sans vraiment vous en rendre compte.

Petit ajout au niveau de Neon Abyss : les œufs. Vous en trouverez lors de votre avancé qui, en fonction de certains critères vont éclore lors de votre run et faire apparaître (ou non) un familier qui viendra en renfort (ou vous pourrir votre run). L’idée est bonne, l’exécution beaucoup moins (mais on y reviendra)

Des abysses à la lumière

La force de Neon Abyss repose dans son choix, assumé, de reprendre les bonnes idées des meilleurs rogue like existant jusqu’à présent, et de saupoudrer le tout d’une multitude de références à l’univers geek / weeb. Un choix facile vous dites ? Eh bien pas tant que ça, car bon nombre de studios ont essayé de faire la même chose mais le résultat fut en général plus que douteux (voir parfois catastrophique) et c’est ici que Veewo Games réussit un coup de maître tant l’équilibrage global et les choix dans les idées sont à bon escient.

Test avis review Neon Abyss

Quand vous jouez à Neon Abyss, vous penserez obligatoirement à Isaac, puis votre personnage mettra un coup de couteau dans un tonneau et immédiatement, vous trouverez la référence à Metal Slug et vous éclaterez de rire en ramassant le masque de Madara Uchiwa comme item qui vous permet d’anticiper les coups.

Mais le studio chinois ne s’est pas arrêté là, et à même proposer de pousser certaines idées de base jusqu’au bout du bout. Dans Neon Abyss, c’est clair, vous êtes là pour ramasser le plus d’items possibles et de casser violemment le jeu ! Humilier les boss « surpuissants » grâce à votre gun qui crache des dizaines de laser à tête chercheuse qui ajoute du poison et des explosions. Ceci est une run « normale » de Neon Abyss. Et autant vous dire que c’est terriblement jouissif !

Test avis review Neon Abyss

D’ailleurs, vous aurez également la possibilité de jouer différents membres de la Grim Squad (10 au total dont 2 en DLC), chaque membre vous proposera un gameplay bien particulier comme par exemple de jouer katana au corps à corps ou bien d’avoir un bouton d’esquive.

Neon Abyss, la face cachée du jeu indépendant

Un jeu, même indépendant, de nos jours, ça coute terriblement cher, et quand vous êtes un petit studio indépendant, c’est parfois très compliqué de boucler le jeu à l’image que vous souhaitiez au départ.

Neon Abyss ne fait pas exception à la règle et la première release du jeu, bien que de très bonne facture souffre de pas mal de petits défauts qui malheureusement ne pardonnent pas (n’oubliez pas que la concurrence est féroce dans cette catégorie de jeu). Premier point qui pose un problème : la version Nintendo Switch. On s’en doutait, les développeurs ne l’ont jamais vraiment caché, Neon Abyss sur Switch rame du moment qu’on commence à avoir des tirs avec beaucoup de boulettes ce qui est bien dommage car le support pouvait sembler idéal. Un patch d’optimisation est en cours mais aucune date de sortie n’est à ce jour annoncé.

Test avis review Neon Abyss

Second point : les œufs. Et notamment quelques familiers (dont Jack) peuvent littéralement vous ruiner votre run, conclusion, il est à ce jour plus safe de jouer sans qu’avec, ce qui est bien dommage. Isaac et les pilules présentaient la même mécanique mais beaucoup moins punitive par exemple. Dernier point majeur : la lecture des collisions est parfois floue car certains ennemis sont touchables mais d’autres non. Une simple petite aura de feu ou électrique pour l’indiquer visuellement au joueur aurait quand même permis de mieux le comprendre. Cela peut vous sembler anodin mais jeu en main c’est particulièrement frustrant de perdre une run bien partie à cause de ça.

Notre avis

7.0
Neon Abyss est fun, voir même très fun et le dosage des bonnes idées des différents rogue like à succès est une vraie réussite. Toutefois, on ne peut fermer les yeux sur les différents soucis de game design qui gâchent l’expérience. Alors certes, les développeurs sont à fond derrière leur jeu et à l’heure où nous écrivons ce test, une version alpha d’un gros patch est accessible pour les joueurs PC, patch qui gomme la plupart des défauts que l’on a pu voir tout au long de notre test ce qui est plutôt très positif. Mais alors, pourquoi ne pas avoir décalé la sortie de quelques semaines ? Neon Abyss reste quand même un bon jeu et si vous faites confiance au suivi de l’équipe de développement, vous pouvez vous le prendre les yeux fermés, sauf sur Switch (pour le moment). Un jeu donc à suivre et pourquoi pas retester d’ici quelques builds.
27 Avis d'utilisateur
Notre avis concernant Neon Abyss 7.0

Les plus

Gameplay super nerveux et facile à prendre en main. Excellente rejouabilité grâce à plus de 400 objets. Une équipe de développement hyper investit et à l’écoute de sa communauté.

Les moins

Eléments de game design frustrants (les œufs…). Une version switch à la ramasse. Manque un marqueur visuel pour savoir les éléments que l’on peut toucher ou pas. Mécanisme de déblocage des personnages trop laborieuse