Accueil»Autos»Tesla Model S : une émission de CO2 excessive selon Singapour

Tesla Model S : une émission de CO2 excessive selon Singapour

La voiture électrique… qui pollue ?

Pourtant 100% électrique, la Tesla Model S a reçu un malus d’ordre écologique du côté de Singapour, avec pas moins de 10 000 euros de pénalité pour l’acquisition de la voiture électrique signée Tesla. En cause : une émission « indirecte » de trop de CO2, un comble pour une voiture qui se veut « zéro émission ».

Tesla-Model-S

Evidemment, ce n’est pas la Tesla Model S qui est directement remise au cause, mais lorsqu’il s’agit de calculer la pollution d’une voiture et sa taxe carbone, le ministère des transports de Singapour prend également en considération la production d’électricité en amont. Un fait étonnant puisque dans le cas des voitures essence/diesel, seule la consommation est vérifiée, et non pas les conditions de production. Bref, selon Singapour, la Model S consommant 444Wh/km, la production d’un watt heure d’électricité générant 0,5g de CO2, la voiture rejette alors pas moins de 222 grammes de CO2 par kilomètre.

Un calcul simple, un peu trop même pour le fondateur de Tesla, Elon Musk, qui a d’ores et déjà annoncé avoir discuté avec le premier minsitre de Singapour pour tirer cette affaire au clair. Rappelons au passage que la Tesla Model S n’est pas commercialisée directement à Singapour, et qu’il faut donc passer par l’importation pour en profiter. Evidemment, avec une taxe supplémentaire de 10 000 euros, il n’est pas certain que la voiture propre de Tesla rencontre un franc succès. A titre de comparaison, la Tesla Model S émettrait autant de CO2 qu’une Porsche 911 à Singapour.