Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : tu te souviens… Sabre Wulf sur ZX Spectrum 48K

#Rétrogaming : tu te souviens… Sabre Wulf sur ZX Spectrum 48K

Sabre Wulf est un jeu d’action-aventure sorti en 1984 par le développeur de jeux vidéo britannique Ultimate Play the Game pour l’ordinateur familial ZX Spectrum, dans lequel on dirige un chevalier casqué : Sabreman. Pour la petite histoire, en 2004 les joueurs ont pu découvrir sur Game Boy Advance un jeu de plates-formes à défilement horizontal homonyme, dans lequel Sabreman fait appel à des animaux de la jungle pour résoudre les énigmes de Sabre Wulf.

A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog« .

Sabre Wulf, l’un des meilleurs jeux de 1984

Salut les vieux ! En 1985, je suis parti en Yougoslavie dans un fourgon Traffic avec mon ami Boris et sa famille. En 1985, c’était encore la Yougoslavie et Boris était Yougoslave. Maintenant il est Croate. Nous sommes allés dans sa famille non loin de Zagreb, c’est là que j’ai connu le jeu Sabre Wulf sur Spectrum 48K.

Nous étions donc partis pour un mois dans un petit village aux abords de Zagreb. Les maisons étaient assez rustiques et collées les unes aux autres. Il nous arrivait souvent le soir de parler avec nos voisins à travers les murs. C’est comme cela que j’ai découvert que notre voisin de palier avait un Spectrum et je lui demandai dans un anglais timide, s’il ne pouvait pas m’inviter à jouer chez lui.

© Turk182

Je m’invitai donc le lendemain en manque de jeux car je n’avais à cette époque qu’un Commodore 64 pas du tout transportable et aucune console portable n’existait encore. Le seul objet qui s’en rapprochait était un Hebdogiciel que je garde encore aujourd’hui en souvenir de ce Road Trip. Il me proposa une partie de Sabre Wulf que je ne connaissais absolument pas mais qui, dès l’écran de chargement, s’annonçait très bien.

Sabre Wulf, c’est quoi ?

Dans Sabre Wulf, vous devez reconstituer une amulette grâce à 4 objets éparpillés dans un labyrinthe composé de 256 écrans de jeu, énorme pour l’époque. Ces objets ne sont bien évidemment pas disposés toujours à la même place. Je ne vous dis donc pas les cris hystériques lorsque l’on en trouvait un.

Tout au long de votre périple vous devez affronter des ennemis grâce à votre sabre, d’où le nom du jeu. Certains mourront dans l’acte, d’autres, comme les rhinocéros et autres bêtes sauvages, feront demi-tour. C’était un jeu assez nerveux et stressant.

© Turk182

Pour corser le tout, il y des plantes vous empoisonnent si vous les touchez, les effets sont aussi divers que la paralysie, l’inversement du joystick (très drôle) et bien d’autres misères.

Le problème principal était que beaucoup d’endroits se ressemblaient et il était donc très difficile de se repérer, ajoutez à cela que mon hôte parlait aussi un anglais aussi hasardeux que le mien, la partie s’avérait compliquée. Malgré tous, cela faisait plus d’une semaine que je n’avais pas touché un jeu vidéo, donc je ne faisais pas la fine gueule.

© Turk182

Finalement, je dus laisser mon voisin car nous devions partir ce jour-là visiter les Lacs de Plitvice. Je garde un excellent souvenir de ce Sabre Wulf, même si, habitué à de très bons graphismes sur mon Commodore 64, j’ai pas mal accroché aux colorines de la machine Sinclair. Il m’arrive souvent d’y rejouer sur d’autres supports, mais c’est sur Spectrum 48K que je le préfère.