Accueil»Autos»Renault (Hyvia) ouvre sa première usine de piles à combustible en France

Renault (Hyvia) ouvre sa première usine de piles à combustible en France

Depuis sa création le 3 juin 2021, Hyvia, la joint-venture de Renault Group et de Plug Power dédiée à la mobilité hydrogène avance vite et inaugure son usine au sein de Refactory, l’usine de Renault Group pour l’économie circulaire située à Flins, en Ile-de-France. Hyvia démarre ainsi l’assemblage et le test de piles à combustible basés sur la technologie avancée de Plug Power. La pile à combustible de 30kW alimentera les futurs Renault Master H2-TECH (Van, Châssis Cabine et City Bus).

Renault à fond sur l’hydrogène !

L’usine Hyvia de Flins est la première étape d’un projet industriel plus vaste, qui débute aujourd’hui avec 3 000 m² et une équipe hautement qualifiée qui regroupe opérateurs, cadres et techniciens issus de l’usine de Flins. D’ici la fin de l’année 2022, la ligne d’assemblage et de test des piles à combustible atteindra une capacité de 1 000 unités/an, et celle des stations de recharge à hydrogène sera lancée.

L’approvisionnement H2 commencera avec l’installation d’un électrolyseur de 1MW qui fournira de l’hydrogène à l’usine (450 kg de H2/jour), pour tester les piles à combustible et les stations de recharge à hydrogène. L’usine fonctionnera également avec des chariots élévateurs alimentés en H2.

© MC Productions

« Comme le reste du personnel d’HYVIA, les équipes d’ingénierie et de fabrication de Flins se préparent aux défis ambitieux de l’écosystème hydrogène. Pour répondre à cet objectif, les ingénieurs et opérateurs de l’usine ont tous suivi des formations spécialisées en France et aux États-Unis afin d’acquérir l’expertise nécessaire à l’assemblage et au test d’une pile à combustible » explique Renault.

La pile à combustible, c’est quoi ?

La pile à combustible de 30 kW est une technologie à Membrane Échangeuse de Protons (PEM), basée sur la technologie éprouvée et durable de Plug Power.

© MC Productions

Elle réunit air et hydrogène, générant puissance électrique pour une autonomie augmentée pour la mobilité. Les flux d’air et d’hydrogène entrent tous les deux au « cœur » de la pile à combustible. La pile à combustible se compose d’une électrode négative (anode) et d’une électrode positive (cathode), séparées par une membrane polymère. Les molécules d’hydrogène sont séparées en électrons et en cations.

Les électrons vont vers un circuit externe, générant un flux d’électricité qui alimente à la fois notre batterie de 33 kWh et notre moteur électrique de 57 kW. Les cations traversent la membrane polymère et s’associent aux anions de l’air pour créer de l’eau.