Accueil»Jeux vidéo»Pourquoi cette bonne vieille TV cathodique (CRT) est l’objet gaming du moment !

Pourquoi cette bonne vieille TV cathodique (CRT) est l’objet gaming du moment !

En 2021, on pourrait croire que la bonne vieille TV cathodique est morte et enterrée. Pourtant, à l’heure de la 8K, du HDR et des consoles en 120 FPS, force est d’admettre que nombreux sont ceux à vouloir remettre la main sur un écran CRT. Evidemment, cela est la conséquence du retour (en force) du rétrogaming, avec des joueurs qui ont envie de retrouver ce plaisir d’antan, de rejouer à ce Super Mario Bros offert pour Noël 1989, pour retrouver les sensations de ce Sonic 2 offert par toute la famille ou encore pour ce Super Mario World qui leur avait mis une claque d’anthologie un mercredi après-midi chez un ami.

La TV cathodique de retour !

Du côté de chez Wired, on hésite pas à affirmer que la « vieille TV à tube de votre grand-mère est l’objet gaming le plus en vogue« . Et entre nous, « c’est pas faux » pour reprendre la botte secrète de ce cher Karadoc.

C’est pas faux parce que pour de (très) nombreux joueurs, le jeu vidéo, sans dire que « c’était mieux avant« … et bien c’était quand même mieux avant en fait. Et oui, il fut un temps où on pouvait lancer nos jeux en un instant, sans craindre la moindre mise à jour de la console, suivie d’une installation du jeu en question, puis d’une mise à jour de ce dernier. C’est simple, il nous est déjà arrivé, à tous, d’enfourner le disque de ce jeu que l’on attendait tant un soir, pour se retrouver face à une très lourde mise à jour obligatoire, nous imposant alors de jouer… le lendemain.

Cartouches Super Nintendo NX

Une chose impensable à l’époque de Sonic 2, de Megaman 4, de Street Fighter 2, de Super Mario Bros 3, de Resident Evil, de Metal Gear Solid… Vous avez compris l’idée. Mais plus que le jeu vidéo dit « immédiat » de l’époque, ce qui séduit indiscutablement les joueurs adeptes de rétrogaming (comme notre incontournable Turk182), c’est le fait que certains de nos bons vieux jeux 2D n’ont pas vieilli. Mieux encore, ces derniers affichent encore une aura, une âme, une magie, et qui affichent le meilleur de leur forme… sur une bonne vieille TV cathodique.

2021, l’année de l’écran CRT ?

Et oui, même si certaines compilations, si certaines consoles « Mini », proposent un filtre permettant de profiter des scanlines de l’époque, rien ne vaut une vraie Super Nintendo ou SEGA Mega Drive, reliée en péritel à un Sony Trinitron (ou tout autre modèle CRT digne de ce nom). L’affichage est alors fidèle à 100% aux désirs des développeurs de l’époque, et quel plaisir de (re)jouer à Quackshot, à Megaman, à Ghouls’n Ghosts, à Double Dragon, à Secret of Mana, à Super Mario Kart, à Earthworm Jim ou à OutRun dans les conditions d’antan.

C’est évidemment pour cela que les (bonnes) TV cathodiques sont très recherchées aujourd’hui. Nombreux sont les vieux gamers de 40 ans ou plus (coucou !) à vouloir retrouver ce charme d’antan, pour leur propre plaisir personnel d’une part, mais aussi pour le transmettre à leurs enfants. Par ailleurs, le jeu vidéo d’autrefois était plus simple. Pas de 4K, pas de HDR, pas de réglage vidéo à trifouiller dans les vieilles consoles… on reliait sa console en péritel (ou RGB pour les « vrais ») à la TV, et c’est parti.

Evidemment, certains téléviseurs étaient de meilleure qualité, mais à l’époque… on s’en foutait royalement. On profitait simplement de notre nouveau jeu sur la petite TV de la chambre, ou sur la grosse TV du salon pour ceux qui avaient des parents très cool.

© Turk 182 / Rétroblog

Alors certes, en France, on avait aussi cette « mode » bien à nous concernant le signal SECAM 50 Hz. Car oui, si vous avez déjà pu comparer un même jeu Mega Drive, NES ou SNES en version européenne et en version Japonaise/US, la différence est parfois monstrueuse. Les musiques sont plus lentes, l’animation aussi… bref, si l’écran CRT « c’est la vie« , force est d’admettre que ce fichu SECAM 50 Hz, c’était la loose.

Megaman-2-test-start

Aussi, si vous avez décidé (comme beaucoup) de vous façonner un petit coin rétrogaming, on ne saurait que trop vous conseiller d’opter pour une console US/Japonaise, ou pour un système qui vous permet de profiter des jeux en version 60 Hz. On va pas se mentir, une fois que l’on a goûté aux jeux en 60 Hz, impossible de revenir en arrière, tant l’expérience était différente sur nos versions Pal. Evidemment, à l’époque, on ne le savait pas, et on profitait pleinement de nos jeux, jusqu’à Devil May Cry et Final Fantasy X sur PS2, avec un 50 Hz qui pourrissait vraiment l’expérience.

Le CRT, c’est magique !

Par ailleurs, il convient de souligner le génie de certains développeurs de l’époque, qui utilisaient très intelligemment l’affichage CRT. Selon le podcaster Starkweather, créateur de CRTPixels : « Les jeux d’époque n’étaient pas conçus pour avoir un aspect aussi net que celui que nous avons l’habitude de voir sur les téléviseurs HD. Plus encore que le cinéma ou la télévision, les jeux vidéo de l’époque étaient directement liés à la technologie d’affichage CRT. Ils utilisaient les caractéristiques uniques d’un écran CRT afin de mélanger les pixels et de créer des détails qui n’apparaissent pas sur un écran LCD. »

Selon Digital Foundry, certains jeux modernes sont eux aussi très agréables à jouer sur un bon vieux CRT. La preuve en vidéo (un peu plus haut dans l’article).

© Turk 182 / Rétroblog

Bref, si vous êtes un tant soit peu adepte de rétrogaming, dites vous qu’un CRT apporte une véritable touche de magie à votre expérience de jeu. Oui, brancher votre Super Nintendo Mini en HDMI à la Smart TV 4K du salon permet de jouer aux jeux d’antan, mais relier une vraie Super Nintendo, en péritel, à un écran CRT permet non seulement de jouer à ces mêmes jeux, mais aussi de bénéficier d’une magie assez intacte aujourd’hui encore. Alors oui, petite précision importante, une Sony Trinitron de 32″ c’est affreusement lourd comparé à un bel écran OLED 4K de 55″, mais croyez-nous, ça vaut clairement le coup si vous aimez relancer les « vieux » jeux (et ça reste très abordable pour le moment).