Accueil»Jeux vidéo»No Man’s Sky : Sony comprend les critiques, mais garde espoir

No Man’s Sky : Sony comprend les critiques, mais garde espoir

No Man’s Sky : des erreurs de communication reconnait Sony

Dans le courant de l’été, l’équipe de Hello Games a proposé aux joueurs No Man’s Sky, un titre particulièrement ambitieux, disponible sur PlayStation 4 et PC. Un jeu développé par une équipe très restreinte, emmenée par un certain Sean Murray. Un développeur indé particulièrement fier de son projet, qui n’a pas hésité à promettre monts et merveille avec ce No Man’s Sky, en répondant « Yes » à la plupart des demandes des journalistes concernant le contenu, le gameplay…

no-man-sky-ps4

Toutefois, à sa sortie, No Man’s Sky a déçu bon nombre de joueurs, avec une technique pas forcément extraordinaire et un système de jeu rapidement lassant, mais surtout de nombreuses promesses non tenues de la part de Hello Games. Rapidement, les joueurs ont ainsi renommé ce No Man’s Sky en One Man’s Lies, en hommage aux nombreux mensonges de Sean Murray.

Du côté de chez Sony, on reste visiblement mitigé sur ce No Man’s Sky à en croire les récentes déclarations de Shuhei Yoshida. En effet, si ce dernier reste impressionné par les ventes du jeu, il comprend néanmoins les nombreuses critiques, mais reste confiant quant à l’avenir du jeu signé Hello Games.

no-mans-sky-neweridu
Explorer sans aucun temps de chargement la planète en arrière plan

Selon Shuhei Yoshida : « Je suis super content du jeu et je suis impressionné par ses ventes, donc je ne suis pas la personne la mieux placée pour juger si oui ou non, le titre a sali la marque PlayStation. Personnellement, je ne pense pas. Je suis fier que les gens puissent jouer à No Man’s Sky sur PS4 et PC. Je comprends certaines des critiques, notamment celles qui concernent Sean Murray, parce que la façon dont il présentait le jeu laissait penser qu’il y aurait plus de fonctionnalités dès la sortie. Ce n’était pas une bonne stratégie de communication, car il n’avait pas de personne dédiée à la communication pour l’aider et au bout du compte, il reste un développeur indé’. Mais il a dit que leurs plans étaient de continuer à développer les fonctionnalités de No Man’s Sky et c’est pourquoi je compte continuer à y jouer. »

Si Sony reconnait les erreurs de communication (flagrantes) de Sean Murray, le géant nippon espère toutefois que l’équipe de Hello Games saura rectifier le tir en proposant diverses mises à jour pour No Man’s Sky. Sony n’est pas à son premier lancement raté, et on se souvient notamment de DriveClub, qui affichait une bien triste mine à sa sortie, mais qui, au fil des mises à jour, est parvenu à proposer une expérience de jeu et un contenu nettement plus évolués, si bien que le DriveClub d’aujourd’hui n’a plus grand chose à voir avec le DriveClub « original ».