Accueil»Autos»Microlino : une nouvelle micro-voiture électrique à venir, façon BMW Isetta

Microlino : une nouvelle micro-voiture électrique à venir, façon BMW Isetta

Officialisée il y a quelques mois maintenant, la Microlino termine sa phase de production, avec des premiers acheteurs qui seront livrés en mars. La Microlino, c’est une minuscule voiture électrique signée Micro Mobility Systems et qui promet, à sa façon, de révolutionner la mobilité électrique sur quatre roues.

Microlino, c’est quoi cette (toute) petite voiture électrique ?

En effet, ce mini bolide 100% électrique se veut un véhicule très fortement inspiré d’une certaine BMW Isetta. Un micro-véhicule construit sous licence par la Bayerische Motorenwerke de 1955 à 1962, un « Motocoupé » (ou Bubble Car) conçu par Iso Rivolta dont la porte frontale et le moteur à quatre temps d’une cylindrée à l’arrière sont les signes distinctifs. La Microlino, c’est un peu la même chose, mais en électrique.

Microlino
© Micro Mobility Systems

Ainsi, la Microlino reprend le système de porte frontale. On n’entre donc pas par le côté, mais directement par le devant, un peu comme si vous ouvriez le capot de votre voiture actuelle. A bord, on retrouve deux places (côte à côte), et c’est à peu près tout. La voiture affiche un poids de 535 kg, et se meut grâce à un moteur électrique de 12,5 kW (118 Nm de couple).

En ce qui concerne l’autonomie, le client a le choix entre trois déclinaisons, à savoir un modèle Urban de base avec une batterie de 6 kWh pour 95 km d’autonomie, une version Dolce avec 10,5 kWh pour 175 km d’autonomie, et enfin la version haut de gamme baptisée Competizione, avec une batterie de 14 kWh pour 230 km d’autonomie. Le constructeur annonce une recharge simplifiée, via la prise domestique, qui s’effectue en quatre heures pour le modèle de base.

Microlino
© Micro Mobility Systems

Evidemment, nombreux sont ceux à émettre quelques réserves quant au côté « sécurité » de cette Microlino, quand bien même cette dernière est limitée à 90 km/h seulement. Certains craignent notamment pour le confort à bord, mais aussi la robustesse de l’ensemble, sans oublier la tenue de route, la Microlino étant doté de minuscules pneumatiques. La bonne nouvelle toutefois, c’est que cela sera ressentira forcément (et de manière positive) sur le prix de changement de pneus. C’est toujours ça de pris.

Microlino-porte
© Micro Mobility Systems

Côté prix de vente, la petite Microlino s’affiche à partir de 12 500 euros, avec la possibilité de profiter du bonus de 900 euros. D’aucuns dirons que cela reste un peu trop cher, quand on sait notamment que la petite Dacia Spring s’affiche pour sa part à un peu plus de 16 000 euros, avec ici la possibilité de prétendre à un bonus permettant de faire tomber le prix à un peu plus de 12 000 euros.