Accueil»Jeux vidéo»NBA PlayGrounds : le comparatif PS4 / Nintendo Switch

NBA PlayGrounds : le comparatif PS4 / Nintendo Switch

Un NBA PlayGrounds au rabais sur Nintendo Switch ?

Disponible depuis quelques jours à peine, le nouveau NBA PlayGrounds se veut évidemment un jeu de basket typé arcade, dans la plus pure lignée des NBA Jam de notre enfance. Un jeu qui permet de jouer des matchs en 2vs2, sans la moindre règle officielle bien sûr si ce n’est celle de s’éclater en solo ou à plusieurs, en effectuant un maximum de dunks irréels, de trois points fracassants et autres turnovers fantaisistes. Un jeu disponible sur PC, PS4, Xbox One mais aussi sur Nintendo Switch.

A ce sujet, la rédaction de THM Magazine prépare actuellement le test du jeu, que nous avons pu installer à la fois sur PS4 Pro, et sur Switch. L’occasion de profiter du côté Ultra HD de la première, mais aussi de la fonction nomade de la seconde, pour retrouver la même expérience de jeu à la maison comme en déplacement. Toutefois, nous avons rapidement noté quelques sérieuses différences entre les versions PS4 et Switch de ce NBA PlayGrounds, notamment quand ce dernier est joué en mode « nomade ».

En effet, outre le mode en ligne absent de la version Switch (mais qui arrivera très bientôt), c’est surtout la qualité de l’affichage qui diffère entre les deux versions. Si la version PS4 dispose d’un affichage très agréable, et d’une netteté sans faille, la version Switch dispose d’un rendu nettement moins pimpant, avec des personnages à la résolution qui semble avoir été très largement rabaissée, mais aussi des décors qui ont très largement perdu en détails et en netteté. Un constant particulièrement visible sur l’écran 720p de la Nintendo Switch, qui souffre d’un affichage très faiblard. Le constat est un peu meilleur en mode dock, mais on est là encore très nettement en-deçà de la version PS4.

Une différence visuelle qui saute aux yeux dès le menu principal…

Heureusement, côté gameplay, pas de changement particulier, ni même au niveau de l’interface, avec des temps de chargements assez longuets sur les deux machines. A l’usage, il semble toutefois assez clair que la version Switch n’ait pas été optimisée comme il se doit, avec quelques écrans noirs supplémentaires par rapport à la version PS4.

Une résolution assez médiocre sur Switch (ici en mode tablette), avec une réduction très nette du niveau de détails général….

Ci-dessous, nous vous proposons une galerie d’images issue de la version PS4, et de la version Switch. Difficile de ne pas voir les différences visuelles… On espère évidemment que les développeurs proposeront bientôt un patch pour la version Switch du jeu, visant à améliorer le rendu visuel de ce NBA PlayGrounds. En l’état en tout cas, il est difficile de vous conseiller la mouture Switch si vous disposez également d’une PS4 ou d’une Xbox One.

Images PS4 (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Images Nintendo Switch (Cliquez sur l’image pour agrandir)

NB : Les captures Nintendo Switch ont été réalisées via le bouton dédié, avec un jeu tournant en mode nomade, sur l’écran de la Switch donc.