Accueil»Lifestyle»Amazon Go : une boutique sans file d’attente et sans caisse

Amazon Go : une boutique sans file d’attente et sans caisse

Amazon Go : la boutique du futur ?

Après les étonnants Dash Button lancés en France il y a quelques jours, le géant Amazon dévoile aujourd’hui une boutique d’un nouveau genre : Amazon Go. Une boutique encore en version test, ouverte du côté de Seattle aux Etats-Unis, et qui permet aux clients de faire le plein de denrées alimentaires, sans jamais avoir à passer par la fastidieuse case caisse pour finaliser le paiement de leurs courses.

amazon-go

En effet, Amazon Go se veut archi-connecté, et pour y pénétrer, il faudra impérativement être muni d’un smartphone sur lequel est installée l’application Amazon Go. Après un scan à l’entrée de la boutique (via un QR Code), le client peut alors faire ses courses librement, et les différents scanners se chargent d’analyser les actions du client pour détecter si un produit a été pris dans un rayon, et même si ce dernier a été reposé.

Une fois son shopping terminé, le client n’a plus qu’à sortir de la boutique, sans jamais avoir à sortir son porte-feuille, ni passer par une quelconque caisse. N’allez évidemment pas croire que le shopping est gratuit. En fait, les capteurs se chargent d’analyser les produits mis dans votre chariot, et une fois les portiques passés, Amazon valide votre panier virtuel, et la facture est envoyée directement sur le compte Amazon du client en question. Ainsi, pour faire ses courses chez Amazon Go, il suffit de disposer d’un compte, d’un smartphone et de l’application éponyme. Rien de plus.

amazon-go-shop

Selon Amazon, le concept même de cette boutique Amazon Go est né il y a quatre ans, lorsque les équipes se questionnaient sur la possibilité de créer une expérience shopping, dénuée de toute file d’attente et autre processus de paiement. A l’heure actuelle, cette unique boutique Amazon Go est accessible uniquement aux employés Amazon, dans le cadre d’un programme Bêta, et ouvrir au public au début de l’année 2017.