Accueil»Jeux vidéo»Urbek : un nouveau city-builder sans argent

Urbek : un nouveau city-builder sans argent

Vous n’avez probablement pas entendu parler d’un jeu appelé Urbek. Disponible depuis le 13 juillet 2022 uniquement sur PC via la plateforme Steam. Il est le fruit de la petite équipe chilienne Estudios Kremlinois. Urbek est un city-builder déconcertant par son approche qui mélange d’un coté le puzzle game et de l’autre la gestion de l’urbanisme.

© Estudios Kremlinois / RockGame S.A.

Urbek : un city-builder déconcertant

Si vous êtes tombé amoureux de Minecraft par la magie de son dessin typé voxel, Urbek sera surement votre prochain coup de cœur. Cette proposition graphique qui donne un aspect rétro rappelle nos nombreuse heures passées sur SimCity 2000. Pour autant, l’analogie s’arrête ici car le gameplay proposé est fondamentalement novateur et ô combien rafraichissant pour un jeu de ce type.

Dans Urbek, vous serez confus de découvrir qu’il n’est pas question d’argent pour se développer mais de ressources. L’aspect financier est inexistant et votre succès repose sur votre maniement des ressources, d’énergie, de votre gestion de l’évolution démographique et enfin, de votre appétence à gérer les territoires et les souhaits des habitants.

© Estudios Kremlinois / RockGame S.A.

Derrière cette énumération finalement assez convenue se cache un gameplay très profond. Les habitants s’installeront dans votre ville s’ils peuvent être heureux, si le voisinage est intéressant, si la zone industrielle n’est pas trop proche ou encore, si la ville est assez fleurie. Si les conditions ne sont pas réunies, vous aurez tout de même des habitants mais gare à leurs élucubrations. Construisez des maisons à proximité d’un endroit mal entretenu et vous aurez des bandits. De la même façon, si vous construisez des maisons à coté d’un grand parc ou d’une université et le voisinage deviendra snob et les maisons changeront tout simplement de design.

En parlant de construction, il n’est pas question de construire des fermes agricoles ou des scieries partout. Vous ne pouvez pas construire ce que vous voulez où vous voulez. Les constructions reposent sur des critères de ressources mais surtout de proximité avec les autres bâtiments (comptés en terme de « case »).

© Estudios Kremlinois / RockGame S.A.

Dans son approche, Urbek sait tirer son épingle du jeu et méritait qu’on en parle sur THM. Nous aimons vous faire découvrir des pépites et celui-ci en fait clairement partie. En plus, Urbek vous propose même de jouer avec des « biomes » différents c’est-à-dire une articulation différente des ressources qui change même l’aspect graphique du jeu.

Son prix est aussi très accessible. Il vous en coutera 13,99 € sur Steam à l’heure où nous écrivons ces lignes. Autant vous dire que le rapport prix/durée de vie est phénoménale.