Accueil»Jeux vidéo»Test Yo-Kai Watch Blasters : l’escadron du chien blanc

Test Yo-Kai Watch Blasters : l’escadron du chien blanc

Plus d’action, moins d’exploration

En attendant le troisième volet de la saga principale Yo-Kai Watch en Europe, voilà que depuis le mois de septembre dernier, le studio de développement Level-5 nous propose de découvrir le spin-off Yo-Kai Watch : Blasters de sa série éponyme. Décliné en deux volets : « Escadron du chien blanc » et « Peloton du chat rouge« , Yo-Kai Watch Blasters nous invite donc à (re)découvrir la franchise dans un style différent, qui sait se faire apprécier avec ses quelques nouveautés, mais dont le concept se révèle un brin répétitif après plusieurs heures de jeu.

Un spin-off sympa, mais sans extra

Dans Yo-Kai Watch : Blasters, il n’est plus question d’incarner et de suivre les aventures d’une jeune fille ou d’un jeune garçon dans l’univers des Yokai. Ici, le développeur Level-5 nous propose directement d’incarner une poignée des esprits japonais, dans un concept résolument plus tourné vers l’action. Exit l’exploration donc, le jeu invite le joueur à enchaîner un ensemble de missions dans les lieux connus de la série. Cette succession de missions ayant principalement pour objectif de la récupération d’éléments qui permettront d’améliorer vos créatures, en vue d’affronter les différents boss et challenges proposés. On apprécie d’ailleurs la ponctuation des missions par quelques évènements comme la possibilité de rallier un Yokai à votre cause à l’aide d’un mini-jeu !

Sans ça, si cette nouvelle direction introduit des mécaniques de jeu qui savent se faire apprécier, l’ensemble se révèle finalement un brin répétitif. Supprimer l’exploration au profit des combats est certes plus dynamique, mais laisse toutefois un sentiment de redondance. Les missions demandent à solliciter de un à quatre de vos esprits. Il tient donc au joueur de former la meilleure équipe afin de parvenir à boucler une mission. Chaque esprit proposant son lot de compétences et capacités, il faut donc user de la formation adaptée afin de disposer d’un build pouvant donner du répondant à la situation.

Ne boudons toutefois pas notre plaisir face à la qualité globale du titre. Level-5 ne prend pas trop de risques ici et propose un enrobage qui marche. Les qualités visuelles et sonores sont donc au rendez-vous et l’on apprécie le doublage français. Côté durée de vie, dépendant de votre capacité à exploiter son côté collection, comptez une vingtaine d’heures pour venir à bout des différentes missions proposées. Si ce spin-off se révèle moins consistant que son homologue, notons qu’il nous semble toutefois plus adapté à un public plus jeune, qui souhaite se concentrer un peu plus sur les combats purs et durs. On apprécie également la présence d’un mode multi joueur local et en ligne qui vient enrichir l’expérience de jeu.

Test réalisé à partir d’une version dématérialisée sur Nintendo 3DS

Notre avis

7.0
Premier spin-off de la série Yo-Kai Watch à débouler en France sur Nintendo 3DS, Yo-Kai Watch Blasters sort de son domaine de prédilection : le RPG, pour proposer aux joueurs un contenu résolument plus dynamique, axé sur l'action et les combats. Si cette nouveauté sait se faire apprécier durant les premières heures de jeu, elle peine à se renouveler à mesure de la progression. Cependant, la qualité globale du titre en fait un jeu plus abordable que la série classique et qui devrait ravir les jeunes fans de la licence !
19 Avis d'utilisateur
Notre Avis 7.0

Les plus

Une bonne réalisation, les différentes combinaisons de combat, l'aspect collection

Les moins

Des missions un brin répétitives, pas une très grosse prise de risques