Accueil»Jeux vidéo»Test Tales of Vesperia, l’édition définitive sur Switch, PS4 et Xbox One

Test Tales of Vesperia, l’édition définitive sur Switch, PS4 et Xbox One

Tales of Vesperia en mode « Definitive Edition »

La série « Tales of » fait partie de ces RPG japonais très orientés action qui ont eu des hauts et bas. Assez unanimement, Tales of Vesperia (sorti voilà maintenant près de 10 ans sur PS3 et Xbox 360) a fait partie du haut du panier grâce à une histoire prenante et un rendu graphique en cell shading plus que convaincant.

C’est donc avec beaucoup de plaisir que la plupart des fans de JRPG ont appris le portage sur consoles récentes (Nintendo Switch, PS4, Xbox One) ainsi que sur PC d’une version « Définitive » de cet opus. Que nous réserve donc cette version ?

Tales of Vesperia

Il était une fois, Tales of the Noyau

Tales of Vesperia est centré sur le personnage de Yuri Lowell, bon samaritain des quartiers pauvres d’une capitale protégée des attaques de monstres par des artefacts antiques nommés Blastia. Alors qu’il essaie de récupérer le noyau du Blastia du bas quartier qu’un mystérieux voleur à dérober, Yuri va se retrouver propulser dans une immense quête qui va le faire voyager aux quatre coins du globe et rencontrer toutes sortes de personnages.

Tales of Vesperia

Tales of Vesperia c’est avant tout un JRPG en combat temps réel (donc pas de menuing pour attaquer). Vous déplacez votre personnage et attaquez la cible de votre choix et les monstres réagissent donc en temps réel à vos attaques. Vous dirigez un personnage principal pendant que vos acolytes font leur vie (en se basant sur des profils que vous pouvez paramétrer). Différents niveaux de contrôles sont possibles : du mode auto où vous n’avez finalement pas grand-chose à faire, au mode manuel où vous serez absolument libre de tous vos mouvements.

Côté graphique, tout est en cell shading ce qui, à l’époque, avait pas mal bluffé de gens sur son rendu proche d’une anime. L’autre gros point fort de Tales of Vesperia résidait dans son histoire, prenante où chaque personnage avait un caractère bien trempé et interagissait avec le reste du groupe formant ainsi quelques échanges assez dantesques. Tout cela nous avait donné un jeu très vivant, attachant à l’immersion absolument divine (ce qui a valu à Tales of Vesperia le titre de « meilleur Tales of » chez beaucoup de fans).

Pourquoi une « Definitive Edition » au fait ?

Tout d’abord, car il existe un écart important entre la version européenne de l’époque et la version japonaise, écart qui a provoqué pas mal de reproches au niveau des fans de n’avoir eu qu’une version incomplète du jeu. Cette version Definitive a donc pour objectif principal de permettre aux fans de disposer de la version « ultime » du jeu mais aussi de faire découvrir le bijou de Bandai Namco à ceux qui n’avaient pas eu l’occasion de le faire sur l’ancienne génération de consoles.

Tales of Vesperia

On notera également que Bandai Namco a eu la très bonne idée de sortir la Definitive Edition sur les 3 plateformes du moment (Xbox One / PS4 / Switch) ainsi que sur PC, chacun de ces portages étant plutôt très fidèle et sans réels points négatifs.

Au rayon des premières très bonnes nouvelles, on pourra noter la possibilité de pouvoir choisir entre les voix japonaises et anglaises (une feature absente des versions PS3 et Xbox 360). Même si tout le monde ne trouvera pas cette option indispensable, elle montre bien que Bandai Namco a cherché, dans cette version définitive, à faire plaisir aux fans de la série (et ça, c’est toujours très sympa). A cela, vous pouvez ajouter un nombre important de petits apports comme de nouveaux costumes, des boss annexes ou bien des monstres géants (monstres à chasser) supplémentaires (ajouts déjà présents dans la version japonaise mais jamais sortie en Europe). Autres ajouts issus de la version japonaise : 2 nouveaux personnages annexes (dont Patty la fille pirate ainsi que Flynn le meilleur ami de Yuri)

Tales of Vesperia

Durée de vie et « effet remaster » ?

Tous ces ajouts rajoutent donc de la durée de vie à un jeu qui était plutôt très bien garni à ce niveau-là. Compter, finalement, une bonne soixantaine d’heures pour en faire le tour et bien plus (une centaine) si vous souhaitez absolument tout débloquer.

Le seul petit bémol de cette version vient de la partie graphique où l’on n’a pas vraiment eu droit à un remaster. En effet, on aurait pu s’attendre à une version HD du jeu, avec un petit coup de polish au niveau des textures (et pourquoi pas une version 4K sur les plateformes le permettant), mais on devra se contenter d’un simple portage graphique. Toutefois le cell shading de l’époque ayant plutôt très bien vieilli, le jeu n’a, visuellement, pas pris une ride.

Notre avis

8.0
De base, c’était déjà un grand « oui » pour Tales of Vesperia, un JRPG onirique, passionnant, proposant un bon challenge. Cette version « definitive » intègre la plupart des équilibrages et quelques quêtes annexes issues de la version japonaise, l’ajout de 2 nouveaux personnages ainsi que la possibilité (enfin) de pouvoir choisir entre les voix japonaises et anglaises ravira aussi bien les fans que ceux qui n’ont jamais touché à cet opus. Si vous ne l’avez pas encore fait et que vous aimez les JRPG, vous pouvez vous ruer sur Tales Of Vesperia Definitive Edition sans aucun souci. Quant à ceux qui l’avait apprécié à l’époque, ils pourront toujours le refaire avec plaisir et profiter des ajouts inédits en Europe que contient cette version.
16 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.0

Les plus

Le JRPG moderne dans son plus beau jour, une histoire prenante, les voix japonaises et les ajouts de la version japonaise.

Les moins

Pas vraiment un remaster (d’un point de vue graphique).