Accueil»Jeux vidéo»Test Remi Lore – Lost Girl in the Lands of Lore, sur Nintendo Switch

Test Remi Lore – Lost Girl in the Lands of Lore, sur Nintendo Switch

Disponible depuis le 26 février sur Nintendo Switch, PS4, Steam et Xbox One et développé par les sud-coréens des studios Pixellore et Remimory, RemiLore raconte l’histoire d’une écolière du nom de Remi qui tombe nez à nez sur un livre magique nommé Lore qui s’auto-proclame “Maitre de la magie” (Pas de prise de tête avec le nom du jeu, vous l’aurez compris). En un clin d’oeil, Rémi est transportée dans un monde parallèle. Sous les recommandations de ce fameux livre, elle doit aller se battre contre pléthore d’ennemis et percer le secret qui la retient ici !

Quel est donc ce jeu avec un nom si étrange ?

RemiLore est un “donjon crawling” type rogue lite. Dans ce nom barbare, comprenez juste que le but est d’avancer d’un donjon à l’autre en tuant tout ce qui bouge et en récupérant des équipements comme des armes, des boucliers mais aussi et surtout, de l’expérience. Très classique en somme. Le jeu a quelques réminiscences du type Diablo notamment grâce à la vue isométrique, mais la jouabilité est clairement différente. Ici, c’est de l’action Hack’n’Slash quasi sans interruption. Avec un bel accent sur les évitements (dash) et les pas de cotés. Grâce au livre, vous pourrez user de la magie comme par exemple geler les ennemis ou ralentir le temps.

Remilore Switch

Il y’a donc des éléments inhérent aux jeux typés “rogue” dans le sens ou les niveaux sont générés de façon procédurales (créées de façon aléatoire à chaque nouveaux passage). Selon moi, il s’agit d’une belle erreur de la part des sud-coréens car compléter un donjon peut vous prendre jusqu’a 40 min, donc si vous mourrez, vous allez devoir tout reprendre du début. Il aurait été plus malin de faire des donjons plus courts, notamment dans un souci de faire avancer l’histoire. Cela tue lamentablement le rythme du jeu et rend la progression inégale. Heureusement que les sorts appris ainsi que les armes sont conservés après votre mort.

Le gameplay est nerveux et rapide. Les ennemis affluent de partout. Une jolie attention de la part des développeurs est le nombre d’arme disponible. Remi est capable d’en manier pas loin de 200 ! Du manche à balais à l’épée lourde à une main en passant par la barre à mines ou l’aiguille ! Sympa !

Et visuellement parlant ?

Visuellement, RemiLore n’est pas un foudre de guerre. Le “character design” n’est pas super détaillé. Même si il y a quelques effets de lumières assez poussés, le jeu ne flatte pas nécessairement la rétine. D’ailleurs, côté résolution, vous aurez droit à un 720p en portable et un joli 1080p en TV. Les donjons apparaissent vides et répétitifs dans la plupart des cas. Il y a aussi un gros manque de variété dans le bestiaire avec des monstres qui se ressemblent quasiment tous à part quelques boss. Il n’y a pas beaucoup de textes (uniquement en anglais) mais tout est parfaitement doublé en japonais et c’est assez rare pour le souligner.

Vous gagnez des points d’expériences à chaque zone nettoyées ou en cassant les objets présents sur la map qui pourront vous permettre d’obtenir des promotions lors de vos emplettes, améliorer la puissance de votre potion de mana et la puissance de votre potion de vie, mais aussi votre maniement à l’épée, de toutes les armes, de votre magie ou encore votre bouclier. Il est possible de jouer en cooperation locale notamment avec un joycon pour chaque joueur. Ici, la Switch est clairement comme un poisson dans l’eau.

L’histoire est très très courte, il m’aura fallu 3h pour finir Remilore. Oui, vous avez bien lu. Encore une fois, les créateurs du jeu ont principalement misé sur les modes “new game +” avec un bon nombre de nouvelles façons de jouer. Comme par exemple, la possibilité de refaire le jeu en étant beaucoup plus rapide mais avec une puissance beaucoup plus faible. Mention spéciale pour le mode Nightmare qui m’a fait beaucoup sourire car vous démarrerez le jeu avec 1 HP sans possibilité de vous soigner. C’est ridicule à souhait mais tellement décalé d’avoir implémenté cela. Réservé au hardcore gamer !

Notre avis

5.0
Selon moi, RemiLore ne parvient pas à mélanger un cocktail déjà audacieux à la base. Le hack’n’slash avec du rogue. Ce n’est pas non plus un mauvais jeu, il se parcourt sans faim, même si très répétitif. C’est un jeu accessible qui vous fera agréablement passer le temps dans les transports ou sur une petite partie comme ça. Mais proposé à un prix conseillé de 39,99, je ne vous conseille absolument pas de le prendre maintenant car beaucoup trop cher payé pour l’expérience proposée.
12 Avis d'utilisateur
Notre Avis 5.0

Les plus

Le coté accessible. La variété des armes. Le doublage Japonais. Les couleurs chatoyantes et le coté manga.

Les moins

Jeu uniquement en anglais. Répétitif à souhait. Le bestiaire ultra basique et peu inspiré.