Accueil»Jeux vidéo»Test Judgement : que vaut l’après Yakuza sur PS4 ?

Test Judgement : que vaut l’après Yakuza sur PS4 ?

Polar mafieux et retour à Kamurocho

La série des Yakuza (Ryu Ga Gotoku) s’est imposée avec le temps comme une des séries phares chez Sony (et maintenant sur PC). Chaque épisode ajoutant sa pierre à l’édifice, Yakuza 6 avait mis un point final à la série et c’est donc avec un grand plaisir que le public japonais avait appris l’arrivée d’un spin-off pour fin 2018 : Judgement. L’explosion fut totale lorsque l’on apprit que Kimura Takuya (star cosmique au pays du Soleil Levant) avait prêté son visage et sa voix au personnage principal : Yagami Takayugi.

L’arrivée en France de Judgment quelques mois après sa sortie au Japon est donc une excellente nouvelle pour les fans de la série et, cerise sur le gâteau, on nous propose une version intégralement sous-titrée en français ! Que demander de plus ? C’est ce que l’on va voir !

Yagami Takayugi a eu une enfance difficile mais a finalement réussi à devenir avocat et réussi à faire acquitter Okubo Shinpei lors d’une affaire où tout était contre lui. Yagami est donc en pleine ascension lorsqu’il apprend, seulement quelques jours après la fin de l’affaire, qu’Okubo est retrouvé dans l’appartement de sa petite amie qu’il a poignardé avant de mettre le feu au logement.

Test Judgement PS4

Le monde de Takayugi s’écroule, lui qui avait cru jusqu’au bout à l’innocence d’Okubo. Yagami perdant alors confiance en ses « yeux » (son jugement) décide d’abandonner sa carrière d’avocat pour devenir détective privé avec son ami ancien Yakuza (Masaharu Kaito) dans un Kamurocho entaché d’une sombre histoire de meurtres en série dans le milieu des Yakuza.

Test Judgement PS4

Même si énormément de codes ont été repris de la série Yakuza, Judgment est très loin d’être un « héritier » de la série phare de Kiryu Kazuma. Hosokawa (le producteur de la série) a souhaité proposer aux joueurs une nouvelle expérience, un nouvel axe d’aventure dans le milieu de la série notamment en axant énormément l’histoire autour du personnage central, bref en d’autres termes un autre point de vue sur l’univers de sa série. Et pour cela, un coup de maître a été réussi en enrôlant les services d’une des stars de l’audiovisuel japonais : Kimura Takuya.

D’ailleurs c’est tout le casting de Judgment qui est absolument impressionnant (du moins pour peu qu’on connaisse ce milieu) mais pour le coup, le jeu d’acteur et le voice acting est clairement au-dessus de la plupart des productions de ce type (d’ailleurs, on ne serait vous conseiller de jouer avec les voix originales japonaises) ce qui renforce le côté « film » voulu par Hosokawa sur ce spin-off.

Yagami desu !

Basé sur le Dragon Engine (utilisé aussi pour Yakuza 6), Judgment pousse dans ses derniers retranchements le moteur du studio Ryu Ga Gotoku. Kamurocho n’aura donc jamais été aussi belle et la modélisation des personnes (surtout les principaux) sont absolument divins toutefois, on sent que tout cela met la PS4 (notamment les versions non pro) un peu à genou, notamment dans certains passages avec pas mal de personnages à l’écran.

Test Judgement PS4

Ce qui a fait le succès de la série, c’est aussi tout ce qui concerne le sidequesting qui tourne autour de l’histoire principale et même si Judgment est un peu moins riche de ce côté qu’un Yakuza 6, il n’en reste pas moins très bien fourni. La seule déception que les fans de la série pourraient avoir se situe au niveau de la disparition des traditionnels bars à hôtesses au profit d’une gestion des « petites amies » clairement moins affriolant.

Test Judgement PS4

Cependant, au fur et à mesure que vous avancerez dans l’histoire, Yagami aura la possibilité de traiter des dossiers annexes ainsi que quelques événements annexes pour finalement propose un volume plus que conséquent de quêtes annexes qui viendront rajouter de la durée de vie à un titre déjà très bien fourni à ce niveau (compter environ une 40aine d’heures de jeu pour le boucler).

Test Judgement PS4

Au niveau des nouveautés en termes de gameplay, les phases de détective privé ont été intégrées jeu, il vous sera donc possible d’effectuer des filatures, devoir monter des dossiers compromettant en réalisant des photos preuves ou bien d’utiliser un drone de reconnaissances. Ne vous emballez pas trop, toutes ces activités sont quand mêmes énormément scriptés et passé l’étonnement de la nouveauté, on se retrouve vite devant un gameplay pas folichon. A noter également les phases de « Jugement » inspiré de la mécanique des Phoenix Wright qui apporte une petite touche supplémentaire dans certains dialogues clefs.

Test Judgement PS4

Il vous restera toutefois les traditionnelles quêtes culinaires (et éthyliques) ainsi que les salles d’arcades (ou vous pourrez notamment jouer à Virtua Fighter 5 et Puyo Puyo ainsi qu’un très sympathique Kamuro of the Dead) mais aussi les parties de Mahjong. Pour pimenter tout ça s’ajoute quelques nouveautés comme la course de drone ainsi qu’un jeu vidéo en « VR ».

Yagami no Jutsu

Côté action Yagami n’a pas grand-chose à envier à Kiryu. Niveau style de combat, deux modes distincts vous seront proposés, 2 « poses » que vous pourrez utiliser en temps réel en fonction de votre combat. Le style de la grue sera plus à utiliser lors des combats avec plusieurs opposants alors que le style du tigre sera à privilégier lors des combats en 1 contre 1 (comme contre les boss par exemple). Le système de combat cependant reste exactement le même que dans la série des Yakuza (notamment avec des finish move toujours aussi sympathiques).

Test Judgement PS4

Concernant la partie « RPG », ici aussi, pas de grosses nouveautés par rapport à la série Yakuza avec des upgrades sur vos stats classiques (vie / barre de super) ainsi que des combinaisons supplémentaires pour les combats ou des attaques spéciales. Ajouter à cela des améliorations sur la partie infiltrations / sidequest (comme le fait de pouvoir manger même en étant full life). Bref, ici, pas grand-chose de nouveau, on notera juste une simplification dans la mécanique de levelling, car toutes ces augmentations sont déblocables en utilisant une seule ressource (contre 3 pour Yakuza). Ici aussi ce n’est probablement pas anodin dans la conception générale du jeu qui se veut moins axer sur la partie RPG mais plus sur le story telling.

Test Judgement PS4

On notera toutefois que la seule nouveauté majeure dans le combat est au niveau des blessures, pour faire simple, si Yagami reçoit un coup terrible (comme un coup de katana par un boss), il recevra des « blessures » qui feront que sa barre de vie maximale sera réduite tant qu’il ne sera pas soigné avec les items adéquats (ou un docteur). Cela rajoute un peu de réalisme ce qui n’est pas une mauvaise chose.

Notre avis

8.0
Bien écrit, bien réalisé, Judgment est un polar noir avec un casting de haute qualité, prenant jusqu’à la fin. Le studio Ryu Ga Gotoku signe, encore une fois, un titre de qualité qui saura vous transporter dans le monde de la mafia japonaise sans aucune difficulté. Les chapitres défilent comme si l’on regardait un bon film de Yakuza un samedi soir pluvieux. Même si l’on pourra lui reprocher quelques imperfections techniques, Judgment s’impose sans aucun problème comme un excellent jeu d’aventure à story-telling. A acheter les yeux fermés si vous êtes fan de la série Yakuza. Les autres … ruez-vous également dessus, plaisir garanti !
11 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.0

Les plus

Une histoire absolument géniale dans un Tokyo noir, le tout sublimé par un cast d’acteurs incroyable. La durée de vie (+40 heures) proposant quelques innovations de gameplay par rapport à la série. Le sous-titrage intégral en français.

Les moins

Les phases d’infiltrations vites pénibles, moins riche qu’un Yakuza en termes de sidequest, quelques bugs techniques (clipping)