Accueil»Jeux vidéo»Test Borderlands 3 : que vaut le nouveau FPS-RPG de Gearbox ?

Test Borderlands 3 : que vaut le nouveau FPS-RPG de Gearbox ?

Le test de Borderlands 3 sur PC !

Borderlands, la série phare de Gearbox Software aura donc mis 7 longues années avant d’enfin accoucher d’un nouvel opus. Et cette longue gestation a semblé être une éternité pour les fans de la série qui ont pu hurler de joie à l’annonce du premier trailer. Toujours dans un style inimitable de FPS ultra nerveux en effet cellshading, on attendait à la rédaction cette version de pied ferme ! Alors sans plus attendre, voici notre avis, Chercheur de l’Arche, avec ce test de Borderlands 3.

Test de Borderlands 3 PC
© Gearbox Software

Gearbox sait faire un bon FPS-RPG

Nous voilà donc dans une « suite » logique de l’épisode 2 (soit environ 7 ans après) mais en jouant un tout nouveau personnage (ou groupe de personnages si vous jouez en multi) avec à leur tête Lilith (la sirène qui était un des personnages jouables du premier opus) sur cette bonne vieille planète de Pandore.

Review Borderlands 3 Test
© Gearbox Software

Autant être clair tout de suite, Gearbox Software a appliqué le proverbe « c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe » à la lettre et on s’en est rendu compte dès les premières secondes de ce test de Borderlands 3. L’interface ressemble diablement à celui de l’épisode 2 mais du coup, les fans auront très vite fait de s’y retrouver et on va très vite se tourner vers la sélection des personnages pour choisir notre classe de chercheur. Au niveau des personnages jouables, vous aurez le choix entre quatre styles radicalement différents, à savoir :

  • Zane pour les amateurs de polyvalence grâce à l’utilisation de drone, clone ou bouclier
    supplémentaire
  • Mose pour les amateurs de gros robot
  • Fl4k qui est une sorte d’invocateur de bêtes
  • Amara qui est une sirène axée sur le corps à corps

Comme dans les précédents opus, chaque personnage aura droit à un arbre de compétences qui lui permettra de faire des builds offrant alors un gameplay spécifique (mais qui vous demandera également un loot spécifique). A noter que, pour cette version, les arbres sont clairement plus poussés et cela permet donc de vraiment avoir un build de classe bien spécifique (le plus parlant étant pour Zane). A noter un bon point de la part de Gearbox Software qui est survenu sous la forme d’un patch arrivé fin septembre et qui rééquilibrait déjà certains builds complètement abusifs (comme le build crit de Fl4k) et buffant d’autres personnages (comme par exemple Zane).  Ce suivi de la part de l’équipe de développement est très intéressant et assure que le jeu sera suivi (mais c’était déjà le cas dans les précédents épisodes).

Review Borderlands 3 Test
© Gearbox Software

Un cocktail éprouvé mais qui arrache toujours autant

Au niveau du jeu en lui-même, comme dit au-dessus, ne vous attendez pas à beaucoup de nouveautés. Même si le moteur graphique a eu droit à sa petite cure de jouvence (et c’est tant mieux, souvenez-vous le 2 a quand même 7 ans), l’identité visuelle du jeu est intégralement maintenue et on a un peu l’impression de jouer à Borderlands 2.5.

Idem en ce qui concerne le gameplay, pas de grosses nouveautés notables, si ce n’est le gameplay même des personnages qui pourront proposer des builds assez novateurs (comme Fl4k ou Zane), le gros de la nouveauté vient en fait des armes qui ont maintenant un panel d’options tellement invraisemblable (merci le moteur de génération de loots).

L’ambiance, elle aussi, reste inchangée avec des dialogues toujours aussi crues et des personnages complètement déjantés. On aura d’ailleurs beaucoup de plaisirs à retrouver des personnages des
précédents opus comme Lilith, Ellie ou bien encore Zéro. De nouveaux personnages sont bien sûr de la partie notamment chez les antagonistes, mais là, cependant, on pourra un peu tiquer sur leur manque de profondeur ou tout simplement de charisme ce qui est bien dommage tant l’univers de Borderlands est riche et permettrait réellement de faire quelque chose de très solide. On notera au passage que le doublage français est toujours d’aussi bonne qualité, ce qui est un vrai plus.

Review Borderlands 3 Test
© Gearbox Software

Je suis chercheur … de l’Arche

Borderlands est avant tout un FPS du loot, sale et abusif, en gros, il place une très grande importance dans le farm et la récupération d’objets afin de vous transformer en machine de guerre indestructible et on peut dire que Borderlands 3 a sublimé ce qui se faisait dans le précédent épisode. Avec des caractéristiques d’armes encore plus variés voir complètement déjantées, on voit que les développeurs ont pris une bonne dose de délire en intraveineuse pour proposer un vaste panel de loots possibles et autant vous dire que nous aussi, on a pris beaucoup de plaisir et qu’on a toujours le cœur qui palpite quand on entend le petit son et la couleur jaune apparaître à l’écran lorsque que l’on ouvre une poubelle.

Au niveau de la durée de vie, il faut absolument se dire que Borderlands 3 se joue en 2 phases bien distinctes. La première, c’est le mode histoire, et là, vous pouvez compter une bonne 30aine d’heures pour en venir à bout. A ce stade, pas la peine de trop se prendre la tête sur votre build ou savoir si un personnage est opti ou non, ne vous tracassez pas trop, faites-vous plaisir et profitez d’une VF absolument nickel (et si vous êtes plutôt VO, vous ne serez pas déçu).

A la fin du jeu, on vous proposera 3 autres niveaux de difficultés nommés Chaos 1, 2 ou 3. Pour beaucoup de fans, c’est là que le jeu commence réellement. Chaque niveau de Chaos amplifie fortement la difficulté du jeu mais augmente aussi les taux de loot. La plupart des gros joueurs de Borderlands jouent donc dans ces modes à la recherche du stuff parfait pour leur personnage (à noter aussi qu’à ce moment, vous aurez en plus de votre niveau, un niveau de gardien qui vous apportera des boosts supplémentaires). A noter ici que, pour le moment, dans ces modes de jeu, il n’y a pas vraiment de endgame, mais plutôt une quête infinie dans votre équipement idéal mais, il est fort à parier que les prochains addon prévus compléteront cette partie.

Notre avis

8.5
Compliqué de donner une note à Borderlands 3 car on sait très bien que le jeu prendra probablement sa plénitude après les sorties des extensions, toutefois, cela reste un gros AAA popcorn sur lequel on prend toujours autant de plaisir à passer de longues heures. Certes, Gearbox Sofware aurait pu prendre un peu plus de risque, proposer un peu plus de nouveautés, mais finalement, ce n’est pas si grave. C’est un peu quand vous avez vos petites habitudes chez votre Maitre Kebabien en bas de chez vous qui propose la meilleure sauce algérienne du monde : il pourrait prendre le risque d’encore l’améliorer, mais pourquoi faire ? Elle défonce déjà bien suffisamment sa sauce ! C’est dans cet esprit que Borderlands 3 est né : garder la colonne vertébrale du jeu et proposer aux joueurs une expérience encore plus poussée dans l’essence même du jeu : le loot. Si vous êtes fan de la série, vous avez déjà probablement acheté le jeu, pour les autres, vous pourrez toujours attendre la sortie des extensions pour acheter une version « ultimate » d’un des meilleurs FPS-Aventure-Loot de sa génération.
12 Avis d'utilisateur
Notre Avis 8.5

Les plus

Du loot encore du loot ! Variété dans les décors, saupoudrée d’une VF impeccable. Un jeu toujours aussi jouissif et nerveux. La réactivité de l’équipe de développement (équilibrage).

Les moins

Des antagonistes qui manquent parfois de profondeur, on voudrait toujours plus de loot...