Accueil»Jeux vidéo»#Rétrogaming : tu te souviens… Z sur PC

#Rétrogaming : tu te souviens… Z sur PC

Après des vacances qui, on l’espère, ont été l’occasion de vous détendre, de bronzer et de rattraper votre retard côté jeux vidéo, c’est la rentrée, l’occasion de replonger dans les archives vidéoludiques en compagnie de l’inénarrable Turk182. Pour ce nouvel épisode de #Rétrogaming, on revient sur un certain « Z », un vrai classique dans le genre stratégie temps réel, lancé dans les années 90, une époque particulièrement faste pour le genre RTS.

A l’ère de la 4K, du ray-tracing et des 60 (ou 120) fps, il est bon de se replonger dans nos jeux vidéo d’antan, ceux que l’on prend plaisir encore aujourd’hui à lancer sur NES, sur Master System, sur Super Nintendo, PC Engine ou encore sur un bon vieil ordinateur de l’époque. Un petit coup d’oeil dans le rétro(gaming), comme un petit voyage vidéoludique dans un passé lointain. Une chronique animée par Turk182, que l’on vous invite chaudement à découvrir sur son excellent « Rétroblog« .

Z sur PC !

Salut les vieux ! Dans les années 90, les jeux de type RTS sur PC pullulaient, mais ce n’était pas bien grave en soi, car j’adorais ça. Depuis la découverte par hasard de Warcraft premier du nom en démo dans une revue, je guettais les prochaines nouveautés du genre. C’est en 1996, alors que j’étais redescendu vivre dans le sud de la France après un court passage dans la capitale, que je découvris totalement par hasard un des RTS qui marquera ma modeste vie de gamer. Ce jeu s’appelait Z.

© Turk 182

À cette époque, je travaillais dans un cyber-café à Aix-en-Provence qui s’appelait Le Hublot, peut être que certains d’entre vous connaissent car il est toujours sur pieds. C’est d’ailleurs dans ce même bar que je fis la connaissance de Bruno, plus connu sous le pseudonyme de Kukulcan de CPC-POWER, avant que n’existe ce magnifique site Web.

De l’humour et de la ficelle !

Un des consommateurs réguliers vint un jour avec Z et me venta les mérites de ce RTS crée par les Bitmap Brothers, qu’il avait lui-même connu sur Commodore Amiga avec le jeu GODS. En regardant les graphismes au dos de la boite, je n’étais pas convaincu, mais je me laissais tenter par l’aventure et l’emmenais chez moi.

Dès les premières scènes cinématiques, je fus charmé par ce jeu, un humour comme je n’en n’avais jamais vu sur PC et un jeu super bien ficelé. Le principe est simple, vous devez utiliser vos armées pour capturer des drapeaux, qui vous donneront le contrôle de différentes zones et bâtiments supplémentaires. Plus vous contrôlerez de zones, plus vos armées seront rapides à créer. Dès que vous aurez une flotte suffisante de soldats et autres, il vous faudra passer à l’attaque pour détruire votre ennemi et passer au tableau suivant.

Le jeu est assez difficile car les déplacements sont lents et votre ennemi ne cessera jamais de vouloir récupérer ses territoires perdus. Ce qui fait tout le charme du jeu, se sont les graphismes et les voix des soldats qui sont vraiment très drôles. Au niveau technique, Z est un jeu très difficile et avec une lenteur qui peut quelque fois nous faire perdre la raison. Mais aujourd’hui encore j’y joue, car c’est pour moi un très grand classique de l’âge d’or du PC.

Après avoir essayé ce jeu, je lui rendis et me l’achetais dans la foulée sans hésiter. Plus tard, je fis aussi l’acquisition de l’expansion Z-Extra, qui contenait quelques missions en plus et des améliorations notables.